Lola petite, grosse et exhibitionniste – Louisa Méonis

Couverture Lola, petite, grosse et exhibitionniste, intégrale

Moi, c’est Lola. Petite (pas tant que ça). Grosse (no comment). Et exhibitionniste (mais jamais exprès !).

Auteur de romans érotiques la nuit et, le jour, assistante d’une chef aussi tyrannique que botoxée pour une grosse boîte new-yorkaise : jusque-là, je ne m’en sortais pas trop mal – enfin, si on oublie le désert de ma vie sentimentale qui se résumait à de ponctuels tête-à-tête romantiques avec Jeannot-le-vibro.
Mais il a fallu que mon P-DG décède (l’égoïste !) et que son fils débarque dans nos bureaux pour le remplacer. Joseph Hamlish n’est plus, vive Jérémy Hamlish ! Alias M. l’héritier-et-fier-de-l’être, alias M. JE SUIS UN DIEU VIVANT – ou « gare à vos culottes » pour les intimes.
Et c’est là que tout s’est compliqué. Parce que moi, j’ai beau être une fille bien sous tous rapports, le jour où je me suis retrouvée dans un ascenseur avec l’incarnation de mes fantasmes, forcément, j’ai dépassé les bornes. Et le pire c’est qu’aujourd’hui, je n’ai qu’une envie : recommencer.


Mon avis :

J’avais énormément entendu parler de ce livre et de cette auteur lors de son apparition sur de nombreux fils d’actualités. Pour autant, je n’avais jamais osé sauter le pas sans trop savoir pourquoi ; peut-être parce que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, et que je m’attendais à en être assez déçue. Du coup, si on ne me l’avait pas offert, je ne vous cache pas que cette histoire n’aurait été qu’un lointain souvenir.

Pour faire simple, même si cela n’a pas été un coup de cœur, je me suis tout de même régalée avec cette lecture pétillante, rafraichissante et légère. Et, vous commencez à le savoir, c’est vraiment le genre de romance que j’aime lire alors que les beaux jours sont là (même si c’est la pluie  reste plus présente qu’autre chose…)

Le début peut paraitre quelque peu classique. Mais l’histoire prend petit à petit un tournant que je n’avais pas du tout imaginé en lisant le résumé. J’ai vraiment été surprise par ce choix de l’auteur, et j’avoue que c’est peut être cette petite touche d’imprévue, plutôt originale et inattendue, qui aura surement permis à ce titre de se démarquer.

Ça, mais aussi son héroïne. J’ai adoré Lola, complètement délurée et décalée, et je me suis régalée de ses réparties parfois à côté de la plaque. C’est vraiment bourré d’humour, tout en ajoutant ci et là des petites touches de romantisme et autres scènes hot. Un peu comme si Louise Méonis avait conscience d’écrire une énième romance, et qu’elle prend le parti d’en rigoler plutôt que d’en faire quelque chose de trop sérieux.

Pour conclure : je ne vous en ai pas volontairement trop dit, car c’est assez surprenant dans son genre. Lola, petite, grosse, et exhibitionniste est typiquement ce genre de lecture qui nous fait marrer et soupirer, et que l’on lit d’une traite sans s’arrêter. Je me suis vraiment régalée, et j’ai pouffé de rire à plus d’une fois. Une excellente histoire pour se détendre et passer un moment assez mémorable !


Parution :  03 juin 2015
Éditions : Harlequin
Nombre de pages : 496
Prix : 12,90 €
4.5

7 réflexions sur “Lola petite, grosse et exhibitionniste – Louisa Méonis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s