Log Horizon, tome 2 : Le couronnement du roi gobelin – Mamare Touno

Couverture Log Horizon (roman), tome 2

Plusieurs mois se sont écoulés depuis que Shiroe, un grand amateur de MMO, s’est retrouvé piégé à l’intérieur du jeu Elder Tale. Refusant de s’apitoyer sur son sort, il a convaincu les « Aventuriers », ses compagnons d’infortune, de bâtir une nouvelle société dans ce monde virtuel dans lequel ils s’acclimatent peu à peu. Shiroe et ses amis se rendent au Palais des Glaces éternelles, inconscients du danger qui les guette…


Mon avis :

J’avais plutôt bien aimé la découverte du premier tome de Log Horizon, une histoire assez similaire à Sword Art Online, mon light novel chouchou, tout en parvenant à se démarquer quelque peu. Et si j’avais trouvé le début assez lent, j’avais vraiment bien accroché à la seconde partie qui posait les bases d’une intrigue à venir qui promettait d’être vraiment accrocheuse.

Sans surprise, j’avais donc hâte de découvrir la suite des aventures de Shiroe et de ses compagnons de guilde. Cette fois, nous connaissons déjà l’univers d’Elder Tale. Du coup, on replonge immédiatement dans le récit, là où nous avions laissé nos joyeux comparses bloqués dans ce jeu virtuel qu’ils doivent apprendre à maitriser pour y survivre.

Je ne cache pas avoir eu un peu de mal au départ à me remémorer les personnages. Il faut dire qu’ils sont assez nombreux dans cette saga, et même si cela permet de découvrir la vie dans Elder Tale sous toutes ses formes et sur tous les fronts, j’ai quand même eu quelques difficultés avec certains personnages narratifs.

Pour autant, j’ai eu l’impression d’en découvrir bien plus sur ce monde que lors du tome précédent qui était plus généraliste. Ici, on rentre vraiment dans le « gameplay » grâce à quelques personnages qui nous partagent leurs découvertes de ce monde. On les accompagne lors de leur quête, on les voit persévérer sans cesse, ne quittant jamais leur objectif de vue. C’est aussi rafraichissant qu’intéressant, et c’est vraiment tout cet aspect de l’histoire que j’adore.

Au-delà de cela, je ne cache pas avoir trouvé certaines parties assez longuettes. Ces dernières rentrant plus dans la sociologie de l’univers, j’avais du mal à me captiver et j’ai eu tendance à les survoler afin de retourner à des moments bien plus intéressants qui m’ont, quant à eux, charmée et assouvi complètement ma curiosité à ce niveau-là.

Pour conclure : Log Horizon continue toujours de se démarquer des autres light novel du même genre en proposant une intrigue plus adulte, plus mature et toute aussi accrocheuse. Malgré quelques passages qui m’ont paru moins intéressants, j’ai tout de même été assez conquise par cette suite qui va bien plus en profondeur que le premier tome. Et avec une telle fin, je ne vous cache pas que j’attends la suite avec impatience !


Parution : 26 mai 2016
Éditions : Ofelbe
Nombre de pages : 493
Prix : 19.90 €
4

 

2 réflexions sur “Log Horizon, tome 2 : Le couronnement du roi gobelin – Mamare Touno

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s