Le pays des Contes, tome 4 : Au-delà des royaumes – Chris Colfer

Couverture Le pays des contes, tome 4 : Au-delà des Royaumes

Depuis la disparition de la Bonne Fée, Alex a repris son rôle à la tête du Conseil. Mais sa seule obsession est de retrouver l’Homme masqué qui sème le chaos dans le Pays des contes. Aidée de son jumeau Conner ainsi que de Boucle d’or, Jack, Rouge et la Mère l’Oie, elle se lance dans une véritable traque pour retrouver son ennemi. Mais ses pouvoirs lui échappent de plus en plus et le plan de l’Homme masqué est tout bonnement machiavélique. Il possède en effet une potion capable de changer le moindre livre en un portail vers son univers… et il compte y recruter les pires méchants de la littérature pour s’emparer du Pays des contes.
Une course contre la montre s’engage alors au travers du pays d’Oz, du Pays imaginaire, du Pays des merveilles et au-delà encore. Alex et Conner pourront-ils rattraper l’Homme masqué avant qu’il ne soit trop tard ? Et comment surmonteront-ils la révélation de sa véritable identité ?


Mon avis :

Le pays des contes est une série que j’affectionne tout particulièrement et qui me fait retomber en enfance. Il faut dire que Chris Colfer a su créer un univers des plus riche qui a, à chaque fois, su me surprendre. Et, avec la fin du troisième tome, je n’avais qu’une seule hâte : retourner une fois de plus dans ce monde qui m’émerveille à chaque fois…

Une fois encore, la magie de Chris Colfer a donc opéré. L’auteur a véritablement su faire grandir son histoire en même temps que ses personnages. Finis les contes de fées, ce sont des jours bien plus sombres qui s’annoncent au pays des contes. Du coup, c’est avec plaisir que j’ai retrouvé une certaine maturité dans cet opus : c’est plus obscur, plus inquiétant et beaucoup moins merveilleux, enchanteur. Conner et Alex sont plein de doutes et d’incertitudes, et cela se ressent sur l’ambiance générale du roman. Et, sur ce point, c’est une véritable évolution vis-à-vis du tout-début.

La plume de Chris Colfer a également muri, et cela se ressent. Là encore, l’évolution d’avec le premier livre est remarquable, comme si lui-même avait pris une certaine assurance qu’il lui manquait à ses débuts. Il n’hésite donc plus à explorer toutes ses idées et à aborder des thématiques moins féériques, plus abouties mais aussi d’aller dans une profondeur qui m’avait manquée au début.

La grande force de cet univers, c’est qu’il ne possède absolument aucune limite. Chris Colfer n’hésite donc plus, et parvient à mélanger le roi Arthur, Peter Pan ou encore Robin des Bois au milieu de Boucle d’or, du Chaperon Rouge et autres créatures bienheureuses du pays des contes de fées. Et, à ce niveau-là, Chris Colfer fait littéralement exploser ses idées. Le rythme est hyper soutenu, les actions s’enchainent, de même que les révélations… Peut-être un peu trop d’ailleurs car, si je me suis régalée dans ce nouvel opus, je ne vous cache pas avoir trouvé l’auteur bien trop rapide par moment, surtout dans la seconde partie du roman.

En effet, dans cette partie, Chris Colfer fait énormément voyager ses personnages. On en rencontre également beaucoup de nouveaux, mais l’histoire à côté semble assez précipitée avec des révélations toutes aussi rapides qui, finalement, semblent nous arriver un peu trop facilement. Et c’est vraiment un aspect qui m’a quelque peu déçue tant il y avait matière à faire avec tout ce qu’introduit Chris Colfer dans ce tome. Mais j’ai eu cette impression qu’il restait beaucoup trop en surface sans développer les choses comme il l’aurait fallu.

Pour conclure : malgré une seconde partie assez précipitée, je me suis, quand même, une nouvelle fois régalée. Surtout, je suis ébahie par la façon dont Chris Colfer enrichit une fois de plus son univers alors que l’on aurait pu croire qu’il en avait déjà fait le tour. Et pourtant, tout cela reste d’une cohérence stupéfiante et remarquable. L’auteur a véritablement su créer son propre univers tout en s’inspirant de tant d’autres. Mais il s’est aussi complètement approprié toutes ses histoires et en a fait un monde qui arrive encore à me surprendre quatre tomes plus tard. De la véritable magie, tout simplement…


Parution : 12 mai 2016
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 378
Prix : 16,95 €
4


Livre lu dans le cadre d’une lecture commune avec Les lubies d’Eole ! Retrouvez son avis sur ce roman ici :

Les Lubies d'Eole

4 réflexions sur “Le pays des Contes, tome 4 : Au-delà des royaumes – Chris Colfer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s