Wonderpark, tomes 1 et 2 : Libertad / Megalopolis – Fabrice Colin

Couverture Wonderpark, tome 1 : Libertad   Couverture Wonderpark, tome 2 : Mégalopolis

À l’école, Jenn et son frère, Mervin, ont fait la connaissance d’une fille au nom étrange : Orage. Son père est le concepteur de WonderPark, un parc d’attractions mystérieux et désaffecté. Quand leur nouvelle amie leur propose de visiter l’endroit, Jenn et Mervin sont ravis. Mais à peine sont-ils entrés dans le parc que Zoey, leur petite sœur, disparaît. Les enfants découvrent alors que WonderPark est le portail de mondes magiques et pourtant bien réels. Sans hésiter, Jenn, Mervin et Orage s’engouffrent dans Libertad, le monde des pirates, où la traîtrise est un art et le courage une nécessité.


Mon avis :

Voici une nouvelle série qui va sans surprise plaire aux jeunes lecteurs. Avec une thématique qui parlera à leur côté enfantin, et un univers fantastique qui les laissera rêveur, Wonderpark promet des moments de lectures dépaysants et enchanteurs !

Pour ma part, c’est sans conteste l’univers qui m’a séduite. Ce mélange entre parc d’attraction et fantastique… il ne m’en faut pas plus pour que la grande enfant que je suis soit intriguée. J’ai, de plus, été très séduite par la couverture colorée et intrigante que nous propose l’éditeur. Je n’ai donc fait qu’une bouchée de ces deux premiers tomes !

La première chose à en dire, c’est que, pour un livre fantastique, l’auteur n’a pas fait l’erreur de partir dans le trop compliqué. Ainsi, le récit est vraiment à la portée de son lectorat mais, plus encore, garde une lecture rythmée et pleine d’action. On ne s’ennuie à aucun moment, le récit ne souffrant pas de temps mort. Résultat : une lecture fluide et entrainante, parfaite !

Mais, malgré cet aspect jeunesse, j’avoue que l’histoire m’a véritablement surprise. Cette dernière est très bien construite, et je me suis régalée de la découverte de tous ces mondes étroitement liés. Je ne m’attendais pas à une telle richesse, et j’ai vraiment été étonnée par ce fait. Entre piraterie, super héros et autres personnages épiques qui ont toujours fait rêver les enfants, il y a de quoi en prendre plein les yeux !

Au final, le fil rouge conducteur qui relie les tomes entre eux est, lui aussi, vraiment réussi. Notre trio de jeunes enfants, Jenn, Mervin et Orage, ne vont pas hésiter à faire preuve de courage en plongeant dans ces mondes inexplorés afin  de sauver leur petite sœur ou encore les parents d’Orage. Les illustrations permettent également de mieux se plonger dans ces univers fantastiques et font incroyablement rêver le lecteur. En somme : deux très bons premiers tomes pour une série fantastique qui ravira les apprentis aventuriers !


Parution :  02 juin 2016
Éditions : Nathan
Nombre de pages : 128
Prix : 9.95 € chacun
4

5 réflexions sur “Wonderpark, tomes 1 et 2 : Libertad / Megalopolis – Fabrice Colin

  1. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2016 | Alice Neverland

  2. Pingback: Bilan livresque – Mai 2016 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s