Le secret des druides, tome 1 : L’héritier de Merlin – Elodie Loisel

Couverture Le secret des druides, tome 1 : L'Héritier de Merlin

Si vous êtes en possession de ce manuscrit, cela signifie que la situation s’est aggravée.
Voici en détail l’aventure que nous avons menée jusqu’à présent :
L’histoire commence ainsi : Oeilbionix, le devin de la forêt de Brocéliande m’a annoncé que l’Héritier de Merlin, a enfin atteint l’âge de découvrir le pays de ses ancêtres, pour mener sa quête et ouvrir la porte du paradis perdu, scellée depuis maintenant dix huit ans.
Pour écarter les nombreux périls qui le menacent, j’ai réuni cinq autres garçons afin de brouiller les pistes sur son identité et je suis le seul à connaître parmi eux qui est le véritable Héritier de Merlin. J’ai convoqué à Brocéliande les druides les plus prestigieux de ce siècle pour former ces futurs novâtes.
Malheureusement, rien ne s’est déroulé comme prévu, le terrible Gargantorix a mis le feu à l’asile de Lexoma où il était interné. Nous sommes maintenant tous en danger dans Brocéliande et l’Hériter de Merlin n’est pas encore prêt à apprendre le lourd secret qui pèse sur sa famille.
Je vous laisse découvrir ce manuscrit et je compte sur votre aide.
Respectueusement votre
Archi-Druide de Brocéliande
Reglementix


Mon avis :

Quand l’auteur m’a proposé ce livre, je ne vous cache pas que j’ai su en quelques lignes seulement que je voulais le lire. Je suis une fan du mythe arthurien et, par extension, de tout ce qui touche à Merlin et à la mythologie celtique et druidique. Un livre qui regroupait toutes mes thématiques de prédilection ? Il ne m’en fallait pas plus, et j’avais vraiment hâte de débuter cette aventure.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’étais persuadée que l’histoire se passait à l’époque antique. Que nenni, il s’agit bel et bien d’une histoire contemporaine qui évolue au milieu de la magie de la forêt de Brocéliande. J’ai donc vraiment été surprise par cet aspect que je n’attendais pas du tout.

Quelques détails cependant m’ont assez chiffonnée, comme le nom des druides, assez drôles, mais qui m’ont empêchée d’y croire tant le second degré ne paraissait pas naturel. Et, quand je lis un livre fantastique, j’aime me dire que l’histoire parait probable malgré tout le féérique qu’elle intègre. Je n’ai pas eu ce sentiment-là ici, et je suis restée quelque peu détachée de l’histoire par moment alors même que l’intrigue m’accrochait complètement. Un véritable paradoxe donc.

Il faut dire que l’écriture d’Elodie Loisel est assez atypique pour un roman. Et là aussi c’est un élément qui m’a empêchée de plonger à fond dans l’univers de son histoire. En effet, la narration nous rappelle sans cesse que nous sommes dans une histoire. Je ne sais pas du tout si ce procédé possède un terme spécifique mais cela m’a quelque peu dérangée une fois encore. Il y a beaucoup de parenthèses, presque des didascalies, intégrées à la narration, où l’on n’hésite pas à nous dire, par exemple, que l’auteur ne peut nous raconter ce passage car elle boit une bolée de cidre au bar de la taverne. C’est assez grossier comme exemple, mais c’est typiquement le genre de phrasé que l’on retrouve dans le récit, et cela m’a vraiment perturbée. Je n’ai pas réussi à passer outre et, à chaque fois, cela me titillait véritablement.

Pour le reste, je me suis quand même régalée. J’ai été époustouflée par la revisite du mythe des druides que nous sert Elodie Loisel. C’est original, du jamais vu pour ma part, et je ne cache pas que j’en ai pris plein les yeux. Les décors explorés sont tout simplement magnifiques ; Brocéliande m’a conquise, charmée et embarquée dans sa forêt avec délice. Fées, sirènes, korrigans ou encore Viviane… Ils sont tous là et renforcent le côté féérique de la légende originale de Brocéliande. Bref, à ce niveau-là, c’est un pur régal : du merveilleux à n’en plus finir, de la magie, du mysticisme… J’ai adhéré à cent pour cent à la mythologie d’Elodie Loisel !

L’histoire en elle-même est assez accrocheuse. Outre la découverte de Brocéliande et de ses peuples, l’auteur a construit une intrigue tout autour de ce monde qui accroche et qui nous entraîne sans problème. J’ai été agréablement surprise par certains évènements et révélations que je n’avais pas vus venir. Bref, c’était également très bon à ce niveau-là, et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Pour conclure : même si j’ai éprouvé quelques difficultés quant au style narratif, très inhabituel, je ne cache pas qu’Elodie Loisel a su m’émerveiller par sa revisite de la mythique Brocéliande. J’ai vu les décors merveilleux se dessiner sous mes yeux, je me suis régalée et je me suis véritablement baladée au sein de cette forêt et de ses peuplades féériques. L’intrigue est tout autant à la hauteur, et m’a surprise à de nombreuses reprises. Une très belle découverte qui a vraiment ravie la fan de mythologie arthurienne que je suis !


Parution :  01 septembre 2015
Éditions : AdA
Nombre de pages : 338
Prix : 9.75 €
4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s