Le copain de la fille du tueur – Vincent Villeminot

Charles vient d’intégrer un internat pour  » gosses de riches « , perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies … jusqu’à l’arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire… et fille d’un trafiquant de drogue en cavale.


Chronique rédigée par Sarah 


Mon avis :

Charles est le fils d’un grand poète qui est en train de mourir. Il est donc envoyé dans un internat en Suisse afin de poursuivre ses études et de laisser son père préparer sa succession. Là-bas, il va rencontrer son colocataire, Touk-E avec qui il va devenir ami, mais aussi et surtout Selma. Cette jeune fille mystérieuse et fille d’un grand trafiquant de drogue va devenir très rapidement la préoccupation numéro un de Charles…

Que dire de Vincent Villeminot, l’auteur de ce livre ? Justement, pas grand-chose pour ma part, étant donné que jusqu’ici je n’avais pas encore découvert sa plume. J’ai bien lu U4, mais seulement deux des quatre livres, Jules et Koridwen, et ceux-ci m’ont suffi pour savoir que je n’avais pas envie d’aller plus loin dans cette histoire même si le concept d’U4 écrit par 4 auteurs différents (dont Villeminot) est tout simplement génial et original. Je dois dire que l’écriture de ce nouveau roman est très simple, fluide et rapide ce qui explique tout à fait que je l’ai terminé en seulement une après-midi.

Au début, l’auteur se concentre sur la relation entre Touk-E et Charles jusqu’à l’arrivée de Selma. Quand celle-ci croise le regard de Charles, toute l’histoire repose sur ces deux adolescents. La relation se construit peu à peu, mais avec quelques obstacles tout de même qui se dressent autour d’eux et qui semblent retenir Selma et faire souffrir son prétendant… jusqu’à la révélation de certaines vérités. Une fois qu’ils semblent être l’un et l’autre plus légers… c’est ici que tout se précipite et un peu trop rapidement à mon goût. Malgré ça, j’ai beaucoup apprécié le vocabulaire espagnol qu’utilise Selma ainsi que le trio que les deux garçons forment avec elle.

En conclusion, j’ai aimé ma lecture qui était très fluide grâce à l’écriture de l’auteur. Par contre, je regrette le manque de profondeur en ce qui concerne certains aspects de cette histoire et la fin qui est un peu précipitée. Ce livre se lit rapidement et nous passons, malgré quelques défauts, un bon moment en compagnie de ce fameux trio. Je rajouterais aussi que c’est une lecture que je conseillerai plutôt pour un public +16 ans étant donné le milieu qui est décrit et la violence qui découle des règlements de compte entre cartels. Je n’hésiterais pas à me laisser tenter par d’autres ouvrages de cet auteur vu le coté rapide et addictif de ce roman-ci.


Parution : 08 septembre 2016
Éditions : Nathan
Nombre de pages : 279
Prix : 16.90 €
3

4 réflexions sur “Le copain de la fille du tueur – Vincent Villeminot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s