Au pays de l’ailleurs -Tahereh Mafi

Couverture Au pays de l'ailleurs

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d’un don magique. La blanche Alice n’a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.

Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n’a-t-elle plus qu’un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l’horizon… Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n’est ce que l’on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n’avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?


Mon avis :

Ayant toujours eu envie de découvrir la plume de Tahereh Mafi – dont j’entendais énormément parler suite à sa première saga, Insaisissable j’ai donc profité de la sortie de ce one shot pour m’en faire ma propre idée. Il faut dire que la couverture est vraiment superbe et, en bonne matérialiste que je suis, je savais qu’il me faudrait obligatoirement ce livre dans ma bibliothèque. Je remercie donc Babelio et les éditions Michel Lafont pour avoir permis cela.

Je ne vais pas le cacher, je suis quand même assez mitigée quant à cette lecture. Est-ce parce que j’en attendais énormément, surtout avec tout ce que j’entendais sur cette auteur ? Dans tous les cas, j’ai mis beaucoup, beaucoup trop de temps pour réussir à pénétrer enfin dans l’histoire. A vrai dire, il m’aura fallu atteindre le dernier tiers du livre pour enfin avoir ce déclic.

Pourtant, l’univers imaginé par Tahereh Mafi est vraiment mignon et assez original. C’est surement le gros point positif que je retirerais de cette histoire. Plein de couleurs et de sensations, il fait marcher l’imagination comme jamais. Mais, surtout, je l’ai trouvé plein de poésie et de douceur.

Mais, car oui, il y un mais, et un gros même… J’ai trouvé que tout cela manquait cruellement de développement. Oui, le monde est superbe, véritable tableau enchanteur, et a ravi mes petits yeux. Mais, en dehors de ce point, l’histoire paraissait creuse, il ne se passe pas grand-chose – pour ne pas dire rien – et il aura fallu attendre la toute fin pour enfin avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Mais une fin trop rapide, une intrigue trop emportée, qui paraissent complètement déséquilibrées par rapport au développement de l’univers.

Sans oublier Alice, l’héroïne, qui, comme tout personnage principal qui se respecte, aurait du porter ce roman sur ses épaules. Sauf que c’est l’inverse qui se produit. En effet, cette gamine est si horripilante, si désagréable qu’elle dessert complètement le livre. Et c’était presque une corvée de lire ses états d’âmes et ses pensées.

Pour conclure : je n’arrive pas vraiment à comprendre la volonté de l’auteur sur ce livre là. Mais quel dommage, après avoir mis en place un univers aussi enchanteur, de le voir mis à néant par une héroïne insipide et agaçante ! Et c’est vraiment triste, car l’auteur avait tout pour faire une fantastique histoire. Pourquoi gâcher le tout avec un tel personnage ? Je ne comprends pas vraiment…


Parution : 13 octobre 2016
Éditions : Michel Lafont
Nombre de pages : 396
Prix : 16.95 €
2.5

7 réflexions sur “Au pays de l’ailleurs -Tahereh Mafi

  1. Pingback: Bilan livresque – Novembre 2016 | Alice Neverland

  2. Tous les avis sur ce livre que j’ai lus jusqu’ici reprochent la même chose que toi, une héroïne agaçante, un trop long moment avant qu’il se passe quelque chose, etc. J’ai vraiment peur de le découvrir même si je sais maintenant à quoi m’attendre !
    Je n’ai pas lu l’autre saga de l’auteur mais ce n’est pas comparable à ce qu’on m’a dit, Insaisissable est une saga géniale donc j’espère que cette lecture ne t’a pas trop freinée ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s