U4 .Koridwen – Yves Grevet

Couverture U4 : Koridwen

Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l’aide d’Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d’un long voyage et de mondes parallèles.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Mon avis :

U4 est un ensemble de quatre romans qui peuvent se lire dans l’ordre de votre choix. À l’origine de cette aventure collective, quatre auteurs français, qui signent chacun un titre :

Koridwen, de Yves Grevet
Yannis, de Florence Hinckel
Jules, de Carole Trébor
Stéphane, de Vincent Villeminot

À la sortie de ce phénomène livresque, j’ai choisi de découvrir une partie de cette histoire en commençant par Jules. (Oui, je sais, c’est le choix inverse d’Alice Neverland qui a lu Stéphane et Yannis, alors que j’ai lu les deux autres ^^ )

Au début de Jules, je me suis très vite posée la question de savoir où l’auteure souhaitait m’emmener, ne comprenant pas vraiment ce qu’elle souhaitait transmettre à ses lecteurs. J’avoue ne pas avoir accroché au récit, mais je sentais que le fond de l’histoire allait me plaire et donc j’ai laissé reposer les quelques informations que j’avais pu découvrir dans ce premier livre pour presque un an plus tard me replonger dans U4 avec Yves Grevet, qui nous offre un vent de fraicheur et de mystère avec Koridwen.

Tout le long du récit, il faut dire que beaucoup de personnages restent énigmatiques et on a le temps de s’attacher à certains de leurs traits de caractère. Parlons aussi, mais sans trop en dire, du mystère qui entoure l’héroïne, de ses origines et des étapes qui sont liées à son destin qui aurait été prédit par sa grand-mère. Ici, le flou est artistique, une comptine bretonne est censée être notre guide et nous n’avons que des bribes d’informations pour prendre des décisions et en assumer les conséquences.

Avec un personnage principal comme Koridwen, impossible de décrocher, nous sommes absorbés par notre lecture. Elle est courageuse, intuitive, combattive, réaliste et généreuse. Grâce à sa relation avec Max, son cousin, qu’elle tente de protéger à chaque étape de sa destinée, elle nous permet de conserver le côté humain, altruiste et émouvant malgré les circonstances (le monde est plongé dans le chaos, les valeurs se perdent et les décors deviennent de plus en plus apocalyptiques).

Certaines choses qui gravitent autour de cette relation entre les différents personnages principaux restent encore un peu floues, ainsi que les réelles motivations et buts des militaires et je trouve aussi que l’épidémie au sens large du terme n’est pas assez représentée.

Néanmoins, j’ai tout de même ressenti que Koridwen se démarquait de Jules et peut-être même des deux autres. Ce roman-ci nous donne plus de clés pour comprendre le contexte et pouvoir l’intégrer rapidement alors qu’avec Jules, tout restait un peu trop en surface.

Avec ces deux lectures à mon actif, je souhaite encore en apprendre davantage sur l’intrigue, sur la présence des militaires, mais surtout sur les personnages et sur le réel impact du virus, cette fois-ci, je l’espère, au niveau mondial. Je parle ici de mes espérances, car les auteurs ont décidé de s’associer à nouveau afin de prolonger l’expérience avec un recueil de nouvelles inédites sur des personnages secondaires, mais bien sûr sans oublier nos chouchous 😉 Bref je me réjouis donc de pouvoir lire U4 Contagion et vous ? !

Retrouvez la chronique sur U4 .Stéphane ICI.
Retrouvez la chronique sur U4 .Yannis ICI
.

Retrouvez la chronique sur U4 .Contagion ICI.

Parution : aout 2015
Éditions : Nathan / Syros
Nombre de pages : 360
Prix : 16.90 €
4

4 réflexions sur “U4 .Koridwen – Yves Grevet

  1. De mon côté j’ai commencé par yannis puis Stéphane avant de me plonger dans koridwen, et pourtant je crois que c’est le tome que j’ai préféré! (avec Stéphane !). C’est d’ailleurs dans celui la que je suis en train de me replonger avant d’enchainer avec contagion 🙂 koridwen est vraiment attachante, et le petit côté fantastique du roman m’a vraiment plu !

    Aimé par 1 personne

    • Comme toi, j’ai lu Stéphane et Yannis, et j’avais plutôt bien aimé. Je ne cache pas que depuis que j’ai lu Contagion, je me pose énormément de questions sur la fin de Koridwen (et les auteurs n’ont pas voulu me répondre à Montreuil, bouuuh !). Peut être que je me lancerais si j’ai le temps, un jour prochain très lointain ^^’

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s