Up in the air, tome 4 : Mister B. – R.K. Lilley

Couverture Up in the Air, tome 4 : Mister B

Dans Mister B. , R.K. Liley se place du point de vue masculin et réussit une véritable performance, sans répétitions ni redites : nous faire entrer dans la complexité de James Cavendish et de Stephan, l’ami de Bianca. Le livre navigue entre le passé et le présent et nous vivons avec James l’attraction physique et sensuelle qu’exerce Bianca sur lui. Nous revivons toute la tension sexuelle qui unit les deux amants et qui leur fait vivre une incroyable histoire d’amour. Mais nous découvrons également l’histoire de l’amitié qui unit Bianca et Stephan avec des scènes déchirantes de leur adolescence tourmentée.


Mon avis :

On dit que l’on garde souvent le meilleur pour la fin. Mais, livresquement parlant, ce n’est pas toujours le cas, et les tomes ne sont pas souvent au même niveau que le premier. Ce fut le cas avec Up in the air. Pour autant, quand j’ai su que ce quatrième tome portait sur les garçons de la série, je n’ai pas vraiment hésité. Non pas pour James, qui ne m’avait pas convaincue plus que cela, mais plutôt pour Stephan que j’avais tout simplement adoré.

Et je peux vous dire que ça valait la peine de l’attendre ce tome ! Pourtant, en temps normal, je suis vraiment réticente aux « réécritures » qui changent uniquement de point de vue. J’ai l’impression de relire des dialogues déjà-lus, et savoir à l’avance ce qu’il va se passer ne me passionne pas vraiment. Ici, j’avais quand même envie d’en savoir plus sur Stephan. Et j’ai été agréablement surprise. Sauf que cette surprise n’est pas venue de Stephan en lui-même, mais plutôt de James.

Et j’en suis la première stupéfaite. Car, durant les trois tomes, ça avait été sans plus. James ne m’avait pas passionnée ; il était là mais bon, ça aurait pu être lui ou un énième monsieur super-dominateur-super-autoritaire-super-milliardaire que ça aurait été pareil. Mais R.K. Lilley aborde ici tout le pan émotionnel qu’elle avait complètement délaissé dans les tomes précédents. Et on comprend enfin les raisons d’un tel attachement, d’une telle relation qui devient ainsi bien plus réelle et moins préfabriquée.

Mais l’auteur ne se cantonne pas à une simple réécriture. On en découvre ainsi un peu plus sur le passé de notre trio, ainsi que sur ce qu’ils deviennent depuis. James prend une profondeur à laquelle je ne m’attendais absolument pas. On découvre également un Stephan bien plus sombre que ce que ses apparitions nous laissaient penser, et on voit combien il a du mal à s’affranchir de ses blessures passées et comment cela influence ses choix actuels. 

En somme, j’avais peur de tomber dans le tome de trop, même si j’étais curieuse d’en découvrir un peu plus sur l’univers des hommes de la vie de Bianca. Mais s’il ne fallait en retenir qu’un seul tome, ce serait celui-ci car il apporte vraiment l’aspect qu’il manquait à la trilogie de base. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet opus. Bien plus qu’en lisant les trois premiers tomes, c’est pour dire. Il clôture à merveille cette série et apporte l’épaisseur qu’il manquait aux personnages masculins. On apprécie bien plus l’histoire sous cette nouvelle perspective qui change incroyablement la donne, et c’est dommage qu’il ait fallu attendre ce quatrième tome pour pouvoir en explorer cet aspect.

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ICI.

Parution : 12 janvier 2017
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 360
Prix : 17 €
4.5

Une réflexion sur “Up in the air, tome 4 : Mister B. – R.K. Lilley

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s