Marked Men, tome 4 : Nash – Jay Crownover

Couverture Marked Men, tome 4 : Nash

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour dans sa vie. Elle n’a pas besoin d’un homme – surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a détruite au lycée.
Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d’elle, ni de la douleur qu’il lui a causée. Mais il a chamboulé son monde… Et il risque de recommencer.
Nash n’est plus le joueur prétentieux qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir.
Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce. Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu’il a peut-être déjà perdu son coeur avant même de s’être battu pour elle. Maintenant, Saint doit décider : Nash vaut-il la peine de risquer son coeur à nouveau ?


Mon avis :

Après presque un an, c’est avec délice que j’ai replongé au cœur de l’univers de nos Marked Men préférés. Surement ma saga de tatoués favorite, et j’avais vraiment hâte de retrouver la plume de Jay Crownover.

Il faut dire que la fin du troisième tome nous avait laissé sur une révélation assez inattendue. On savait donc déjà que le tome portant sur Nash et Saint aurait une portée plus émotionnelle. Et cela n’a pas raté. Car c’est au cœur d’une triste situation que l’on retrouve toute notre bande de joyeux drilles, hauts en couleurs et toujours aussi dingues les uns que les autres.

Pour autant, j’ai eu un peu de mal à me replonger dans l’histoire. Peut être à cause de cette trop longue pause ? Je pense aussi que c’est le style de ce quatrième tome qui m’a donné du mal. Car, si j’ai adoré les personnages de Nash et de Saint, que j’ai aimé leur duo, leurs faiblesses et la force qu’ils en retirent, je trouve que ces deux-là sont aussi très forts pour s’embarquer dans des monologues et autres soliloques internes, entrecoupant ainsi le récit de quelques longueurs.

Nash était un personnage qui m’avait pas mal intriguée durant les premiers tomes, donc c’est avec un vrai plaisir que je l’ai retrouvé ici. On en apprend bien plus sur ce grand gaillard, son histoire ainsi que ce qui a fait de lui l’homme qu’il est devenu. Concernant Saint, je l’ai trouvée assez froide durant une grande majorité de l’histoire. A vrai dire, c’est avec elle surtout que j’ai eu du mal, ne comprenant pas vraiment ses récriminations. J’avais le sentiment qu’elle faisait tout un pataquès pour pas grand-chose, et qu’elle ne se rendait même pas compte que cela l’empêchait de vivre pleinement sa vie.

Pour le reste, la plume de Jay Crownover est toujours aussi addictive, haute en couleurs et pleine de surprise. Elle aborde ici un aspect plus émotionnel de sa série, et j’ai été extrêmement touchée par tous les sentiments qu’elle met en place. Nos Marked Men sont devenus de vrais hommes, avec leur vie personnelle mais sans oublier la bande qu’ils formaient et qu’ils formeront continuellement.

Pour conclure : je suis toujours aussi fan de l’univers des Marked Men même si j’ai eu un peu plus de mal à entrer dans ce quatrième tome. Pour autant, la magie de Jay Crownover fonctionne une nouvelle fois, et c’est avec délice que l’on retrouve nos comparses. Sans parler de la fin, ouverte sur Rowdy et Salem, qui me rend, très, très curieuse d’en découvrir plus à leur sujet. C’est donc avec plaisir que je me suis replongée dans cette série, et j’ai hâte d’en découvrir plus encore !

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ICI.

Parution : 16 février 2017
Éditions : Hugo New Romance
Nombre de pages : 440
Prix : 17 €
4

3 réflexions sur “Marked Men, tome 4 : Nash – Jay Crownover

  1. Pingback: Marked Men, tome 6 : Asa – Jay Crownover | Alice Neverland

  2. Pingback: Marked Men , tome 5 : Rowdy – Jay Crownover | Alice Neverland

  3. Pingback: Bilan livresque – Février 2017 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s