Room Hate – Penelope Ward

Couverture Room Hate

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.
Quelques années plus tard, ils héritent de la maison.
Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant. Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile.


Mon avis :

J’avais beaucoup aimé StepBrother, première parution de cette auteur en VF, et j’étais donc curieuse de la retrouver dans une autre histoire. Surtout que le résumé de Room Hate m’intriguait énormément depuis sa présentation, je l’attendais donc avec impatience.

Pourtant, à la lecture du résumé, j’avais peur de voir venir un triangle amoureux, étant donné que Justin est déjà en couple lors de ses retrouvailles avec Amelia. Mais je ne l’ai absolument pas ressenti ainsi. Car, tout comme Amelia, on ne peut s’empêcher de s’attacher à l’adorable Jade, la personne joyeuse et avenante qu’elle est, tout en détestant la personne qu’elle incarne dans sa position de petite-amie. Une contradiction parfaitement retranscrite par l’auteur qui nous empêche de tomber dans le schéma traditionnel du triangle amoureux.

La plume de Penelope Ward est toujours aussi addictive. L’histoire se lit à une vitesse folle et se dévore en quelques heures à peine. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur ne s’attarde pas sur les détails du passé, le fameux quiproquo ayant entrainé cette situation entre Amelia et Justin. Au contraire, on sait très vite de quoi il en retourne, ce qui permet de nous focaliser sur le véritable enjeu du récit : cette relation entre nos deux protagonistes. Un sentiment renforcé par cette impression de huis-clos dans cette maison d’enfance, ce qui attise la tension entre Justin et Amelia et fait ressortir les blessures et souvenirs du passé.

Concernant l’histoire, j’ai été surprise à plus d’une reprise par certains retournements de situation que je n’avais pas vus venir. Mon seul petit bémol viendra du fait que l’auteur ne développe pas assez certains éléments, mettant en place des ellipses temporelles, ce qui donne un rythme très rapide au récit, parfois un peu trop. Pour autant, ça reste fluide, mignon à lire et cela n’empêche pas Justin et Amelia d’être attachants comme pas deux.

Pour conclure : Room Hate est une romance contemporaine toute mignonne, très agréable à lire et qui se dévore en quelques heures à peine. L’auteur m’a vraiment surprise par son twist central, et il est très intéressant de suivre l’évolution de la relation de Justin et Amelia, entre reliquat du passé et espoir d’avenir. Une histoire pleine d’amour, de douceur et de respect : j’ai une nouvelle fois passé un très bon moment avec cette nouvelle histoire de Penelope Ward.


Parution : 09 février 2017
Éditions : Hugo New Romance
Nombre de pages : 280
Prix : 17 €
4

7 réflexions sur “Room Hate – Penelope Ward

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #104 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s