Gardiens des Cités Perdues, tome 5 : Projet Polaris – Shannon Messenger

Couverture Gardiens des cités perdues, tome 5 : Projet Polaris

Après un passage mouvementé par Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l’académie Foxfire, où la jeune Télépathe n’est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d’un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger… D’autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.

Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d’en découvrir plus sur le plan de l’ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est “Projet Polaris”, un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe !


Mon avis :

Amoureuse de cette série, et connaissant la virtuosité et la magie de l’écriture de Shannon Messenger, je n’avais aucun doute quant au fait que j’allais passer un excellent moment avec le cinquième volet de cette saga.

Il faut dire que l’auteur a réussi à me surprendre à chaque tome. Imprévisible, je n’ai pu que me laisser charmer et entrainer par des intrigues toujours plus captivantes. Alors, cette suite, je l’attendais de pied ferme, et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Sophie, Fitz, Keefe et leurs comparses exactement là où on les avait laissé à la fin du tome précédent.

C’est stupéfiant de voir à quel point ils ont tous évolué depuis le début de la série. Sophie est devenue plus mature, plus réfléchie : elle a conscience du poids qui pèse sur ses épaules et analyse bien plus la situation qu’auparavant. Ce n’est plus l’enfant qui découvrait un monde enchanteur ; on commence à apercevoir la jeune fille, la jeune femme que Sophie deviendra. Malgré les larmes, la douleur et les trahisons qu’elle a du subir, elle se relève à chaque fois avec force et courage. Et même si ses tergiversions amoureuses m’ont quelque peu agacée par moment, je reste agréablement surprise par son évolution générale, son altruisme et son désir de protéger ses amis et sa famille avant tout.

Ainsi, malgré la taille de ce petit pavé (presque sept cent pages tout de même), je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Encore une fois, Shannon Messenger embarque le lecteur dans son histoire ; elle nous happe littéralement dans son monde et nous entraine d’actions en rebondissements. Sans oublier de nouvelles révélations qui promettent une suite toujours aussi addictive. La tension monte tout au long de ce tome, et il est impossible de prévoir ce que l’auteur nous réserve dans les pages à venir. Surtout que l’on peut s’attendre à tout de sa part, et elle nous l’a prouvé plus d’une fois…

Et la fin.. Quelle fin.. Même si je ne peux pas vous en parler, je peux vous dire que je n’ai pas osé y croire jusqu’au bout. J’en ai eu les larmes aux yeux, et cela n’a fait que prouver une nouvelle fois l’intelligence de la plume de Shannon Messenger.

Pour conclure : on pourrait croire qu’après quatre tomes, la série commencerait à souffrir de sa longueur et à s’essouffler tout doucement. Mais Shannon Messenger nous prouve une nouvelle fois qu’elle maitrise parfaitement son univers et son histoire. Ainsi, elle réussi encore à nous surprendre, et c’est avec délice que j’ai retrouvé les personnages de cette saga. Et avec un final toujours aussi magistral, je n’ai qu’une hâte : vivement la suite ! Alors, si vous n’avez toujours pas osé découvrir cette petite pépite de la littérature jeunesse, je n’ai qu’une chose à vous dire : qu’attendez-vous ?

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 4 ICI.

Parution :  16 février 2017
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 672
Prix : 15 €
pcc

6 réflexions sur “Gardiens des Cités Perdues, tome 5 : Projet Polaris – Shannon Messenger

  1. Pingback: Bilan livresque – Mars 2017 | Alice Neverland

    • Tout à fait ! J’ai toujours peur à chaque nouveau tome que la magie ne fasse pas effet, mais je suis très vite rassurée.. La plume de Shannon Messenger est tout simplement enchanteresse ; cette série est un vrai petit bijou !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s