La Faucheuse, tome 1 – Neal Shusterman

Couverture La faucheuse, tome 1

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.


Mon avis :

Quand j’ai découvert le synopsis de La Faucheuse lors du SLPJ de Montreuil, je savais déjà que ce livre finirait entre mes mains. Il faut dire qu’il est difficile aujourd’hui de tomber sur un livre YA dont le résumé parait assez unique en son genre. J’étais donc très curieuse d’en découvrir plus à son propos, et j’ai attendu sa sortie avec impatience.

Avant de me lancer, j’ai vu passer énormément d’avis élogieux à son encontre. A mon tour, j’ai adoré ce que j’ai découvert, même si cela n’a pas été un coup de cœur pour moi. Car, si l’univers et l’intrigue m’ont vraiment séduite, j’ai eu plus de mal à m’attacher aux personnages.

Le concept de cette histoire est vraiment fascinant. Morbidement fascinant. Neal Shusterman a réussi à nous captiver alors que son récit n’est pas des plus tendre. Il intègre des passages de vie quotidienne qui nous présentent ce que le monde est devenu depuis la découverte de l’immortalité. Et, sincèrement, j’ai été surprise par tant de détails, tant de mise en place qui rendent le concept de l’auteur des plus réaliste, comme une sorte de futur plus que plausible qui nous attend d’ici peu. Il a réussi à m’y faire croire, tout simplement, et, dès les premières pages, je me suis complètement sentie immergée dans son monde.

L’intrigue en elle-même est toute aussi surprenante. Les révélations et autres retournements de situations surgissent d’on ne sait où alors qu’on s’y attendait le moins. Et c’est cette magnifique capacité de surprendre son lecteur qui rend cette histoire si addictive.

Pour en revenir aux personnages, Neal Shusterman nous en livre ici tout un panel qui m’ont fait réagir à différent stades. Compassion, horreur, colère, affection… Aucun n’a su me laisser indifférente, et ils possèdent tous une profondeur vraiment travaillée et recherchée.

Concernant Rowan et Citra, nos deux héros, ils sont aux antipodes l’un de l’autre. Et pourtant ils forment un duo d’un juste équilibre. Tous deux sont choisis par un Faucheur afin de devenir apprenti. Et, malgré les avantages que confèrent le statut de Faucheur, ce n’est pas du tout un avenir qu’ils avaient ne serait-ce qu’envisagé. Surtout, comment être sur que l’on devient un « bon » Faucheur ? Comment trouver une vocation dans le fait d’administrer la Mort ?

C’est dans tous ces questionnements que l’on va découvrir Rowan et Citra, leur personnalité, leurs doutes, leurs aspirations. Et pourtant, il m’aurait fallu une bonne partie du roman pour réussir à m’attacher à eux. J’avais l’impression d’être une simple spectatrice de leur situation étant donné que ces derniers mettent un certain moment à se dévoiler, à prendre confiance en eux et à nous offrir quelques petits bouts de leur personne.

Et puis, tout d’un coup, on voit se profiler un final qui m’a complètement époustouflée. Et c’est là que je me suis rendue compte à quel point tout, mais alors vraiment tout, était calculé dans l’histoire de Neal Shusterman. Aucun élément n’est là par hasard, et ils se mettent en place de façon spectaculaire. J’ai tout simplement adoré, et j’ai vraiment hâte de voir ce que nous réserve l’auteur pour la suite !

Pour conclure : un univers unique et réaliste, une intrigue addictive et des personnages loin de nous laisser indifférents… L’auteur nous livre ici un premier tome de toute beauté qui renouvèle sans conteste le YA futuriste. Je me suis régalée, même si j’ai eu un peu plus de mal à m’attacher aux deux personnages principaux. Mais La Faucheuse nous offre une histoire incroyable et novatrice, qui nous entraine et nous embarque de la première à la dernière page. Une histoire vraiment imprévisible et surprenante : Neal Shusterman signe là le premier tome d’une série à suivre !


Parution :  16 février 2017
Éditions : Collection R
Nombre de pages : 504
Prix : 18.90 €
5

10 réflexions sur “La Faucheuse, tome 1 – Neal Shusterman

    • Il est très bien construit. L’auteur ne nous cache absolument rien, ce monde qu’il dépeint n’est pas tout rose et il réussi parfaitement à nous le prouver. Sincèrement, j’ai été étonnée par cet aspect ainsi que par l’intrigue bien loin de ressembler à celles que l’on croise habituellement dans le genre

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s