Waterfire, tome 4 : Sea Spell – Jennifer Donnelly

Couverture La saga Waterfire, tome 4 : Sea Spell

Astrid a quitté Sera, Neela, Ling, Ava et Becca, afin de se confronter à son ancêtre maléfique, dans l’espoir de réunir les talismans. Astrid pourra-t-elle, seule, vaincre le mage le plus puissant de l’histoire ?
Pendant ce temps, Serafina et les Nageoires Noires se préparent à affronter les cavaliers de la mort… Tandis que, dans l’ombre, Lucia cherche à réaliser son souhait le plus cher : tuer Serafina qui lui a ravi le coeur du prince Mahdi.
Les sirènes parviendront-elles à sauver leurs royaumes des griffes de leurs ennemis ?


Mon avis :

Je suis une amoureuse de la thématique des sirènes dans la littérature, et la saga Waterfire est une de mes préférées dans le genre YA fantastique. Alors, ce dernier tome, je l’attendais avec impatience étant donné que j’avais hâte de découvrir enfin le fin mot de l’histoire imaginée par Jennifer Donnelly.

Nous avions déjà eu pas mal de révélations au cours des trois tomes précédents. Ici, on découvre enfin celles qui nous manquaient ; toutes les questions trouvent leurs réponses et l’auteur clôture sa saga en nous donnant toutes les clefs de son univers.

Un univers toujours aussi magique. Jennifer Donnelly a su créer un monde fantastique des plus cohérent et une mythologie aquatique fascinante. J’ai vraiment adoré la façon qu’elle a eu de mélanger des légendes connues de chez nous à cet univers sous-marin aussi dangereux qu’enchanteur. L’inventivité donc elle a fait preuve est toujours aussi captivante et addictive, c’est magique, magnifique et j’ai une nouvelle fois adoré me replonger dans cet univers.

On y retrouve l’intrigue là où on l’avait laissée. Et j’ai été étonnée de la place, de l’importance que prend Astrid dans ce tome, elle que l’on avait à peine croisée dans les deux premiers. Tout l’avenir des sirènes dépend de ses choix à venir, et j’ai été touchée par son personnage alors qu’elle m’avait parue si hautaine, si froide au tout départ.

C’est aussi l’heure de la grande bataille finale. Autant pour Cerulea que pour toute la Miromara et les autres royaumes marins. Le grand moment tant redouté par nos jeunes sirènes est arrivé et, si je regrette une résolution un peu trop facile pour un si grand méchant, je ne cache pas être ravie de voir que l’auteur a répondu à toutes mes questions et à toutes mes attentes.

Pour conclure : j’ai été fascinée par cette série dès le premier opus, et mon engouement n’a pas baissé tout au long des tomes. Jennifer Donnelly a traité la thématique des sirènes avec grâce et enchantement, sa plume fluide m’a transportée au cœur de la Miromara et j’ai adoré cette plongée dans ce monde fantastique regorgeant de légendes et de secrets. Une série que je prendrai plaisir à relire et qui m’aura émerveillée du début à la fin !

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ICI.

Parution : 22 février 2017
Éditions : Hachette
Nombre de pages: 464
Prix : 15.90 €
5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s