Girl Online, tome 3 : Girl Online joue solo – Zoe Sugg

Couverture Girl Online, tome 3 : Going Solo

Depuis un mois, Penny n’a plus de nouvelles de Noah, personne n’en a d’ailleurs ! Il a quitté précipitamment sa tournée européenne et s’impose un break. Penny est désemparée mais est loin de se laisser aller, c’est décidé, elle va prendre du temps pour elle. Et l’invitation de Megan à venir la voir dans sa nouvelle école à Londres tombe à pic.

Il est grand temps de faire de nouvelles connaissances pour Penny, et le beau Callum pourrait bien l’aider à passer à autre chose… Mais est-elle vraiment prête à laisser derrière elle son histoire avec Noah ?


Mon avis :

Je n’avais pas du tout entendu parler de ce troisième tome des aventures de Girl Online mais, ayant bien apprécié les premiers, je n’ai donc pas hésité à le découvrir.

Le principe de ce nouvel opus repose sur la même trame que les précédents. On suit une nouvelle fois Penny en tant que jeune fille qui se cherche, mais aussi en tant que blogueuse influente en ligne. Mais si, auparavant, les intrigues tournaient autour de sa relation avec Noah, chanteur à succès, cette fois-ci ce dernier est quasiment absent. Il faut dire qu’il a complètement disparu depuis la fin du second tome, et depuis c’est silence radio. Penny doit donc apprendre à vivre sans lui alors qu’il était un de ses principaux points de repère.

J’ai beaucoup aimé la façon dont elle prend son envol. Penny va chercher à découvrir ce qui fait qu’elle est telle qu’elle est ; elle va affiner sa passion, trouver son style, son petit quelque chose en plus. Et puis, c’est aussi l’occasion de faire de nouvelles rencontres, de lier de nouvelles amitiés et, qui sait, de faire la connaissance de nouveaux garçons ?

C’est vraiment le tome du renouveau. Penny a grandi, et cela se ressent. Alors, même si l’histoire reste prévisible à des kilomètres à la ronde, et même si certains retournements de situations, certains hasards restent gros comme une maison, on passe un très bon moment.

Girl Online joue solo me transporte donc une nouvelle fois au pays des bisounours, où tout est beau, tout est rose, où tous les vilains deviennent gentils et où tout est bien qui finit bien. Ça fait du bien au moral, c’est tout sucré-guimauve comme il faut tout en donnant de belles leçons de vie et d’optimisme. Encore une fois, j’accroche complètement !


Parution : 08 mars 2017
Éditions : De La Martinière Jeunesse
Nombre de pages : 400
Prix : 14.50 €
4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s