Elements, tome 2 : The Fire – Brittainy C. Cherry

Couverture The Fire

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront–ils à vivre l’un sans l’autre ?
Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi.


Mon avis :

Après mon inattendu coup de cœur pour le premier tome en juillet dernier, j’avais hâte de découvrir ce second tome de la série The Elements. Pourtant, je n’ai pu m’empêcher de retarder volontairement cette lecture car, à la suite de tout ce que je pouvais voir à son propos sur les réseaux sociaux, je savais qu’elle allait être forte et émouvant.

Logan et Alyssa ont une relation qui dépasse tout entendement. En effet, on ne peut pas faire plus opposé que ces deux là. Logan est brisé, complètement tordu et baignant dans la noirceur, tandis qu’Alyssa est lumineuse, enjouée et toujours optimiste. Pourtant, ils cachent tous deux des blessures profondes et un certain manque de confiance qui va être la base, le ciment d’une amitié forte et inégalable, aussi belle que destructrice.

J’ai beaucoup aimé la façon dont la relation entre Logan et Alyssa est abordée. On ne peut s’empêcher d’y voir un beau conte de fée, un amour prévisible mais magnifique que rien ne pourra détruire. Pourtant, on sent dès le départ que tout cela est voué à l’échec. C’était un sentiment bizarre mais j’avais l’impression d’avoir une belle épée de Damoclès au dessus de la tête durant toute la première partie. A la façon de Logan, je n’arrêtais pas de penser que tout cela était trop beau pour être vrai et, qu’au bout d’un moment, cela allait partir en fumée.

La seconde partie du récit m’a incroyablement touchée, abordant une thématique que j’ai tendance à fuir en temps normal, mais que j’ai trouvé très bien dosée ici par l’auteur qui évite de tomber dans le pathos. On ne reste plus focalisé sur Logan, et l’histoire s’ouvre sur les autres personnages de la même façon que Logan s’ouvre petit à petit aux autres, à sa manière.

Pour autant, si j’ai beaucoup aimé cette histoire et que j’ai été incroyablement touchée à de multiples reprises, que j’ai eu la gorge nouée de nombreuses fois, je ne peux pas vraiment dire que j’ai eu un coup de cœur. Certes, les émotions sont puissantes, les évènements nous prennent aux tripes et je ne suis pas restée de marbre face à tout cela. Mais j’ai tout de même été exaspérée par le personnage de Logan, à tel point que j’en venais parfois à me dire que c’était mérité, couru d’avance, ce qui lui arrivait. Une réaction qui m’horrifiait mais que je ne pouvais m’empêcher de ressentir.

Car, dans le genre affable-je-me-laisse-porter-par-les-évènements-je-n’ai-plus-envie-de-me-battre, Logan est pas mal. Alors, oui, sa situation n’est pas rose et il m’était difficile de me mettre à sa place étant donné la dureté de sa vie. Pour autant, j’étais énervée par son manque de combativité, son apathie et sa façon de rejeter constamment la faute sur les autres. Et c’est ce qui m’aura empêché de ressentir une réelle empathie envers son personnage.

Pour conclure : The Fire est une histoire qui nous prend aux tripes et qui est loin de nous laisser ressortir indemnes. Brittainy C. Cherry a le don de nous faire ressentir des choses incroyables alors que l’histoire possède une certaine prévisibilité. Mais elle n’enjolive pas les choses, elle nous dépeint une réalité brute et sombre dans laquelle un simple évènement peut transformer en rêve ce cauchemar. Même si le personnage de Logan m’a agacée, je suis quand même admirative de la beauté que l’auteur arrive à glisser même dans les moments les plus difficiles. C’est triste, beau, violent et plein de douceur ; une dualité qui caractérise parfaitement la plume de cette auteur qui m’aura, une nouvelle fois, transportée tout au long de cette histoire.


Parution : 9 mars 2017
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 440
Prix : 17 €
4.5

7 réflexions sur “Elements, tome 2 : The Fire – Brittainy C. Cherry

  1. Pingback: Elements, tome 3 : The silent waters – Brittainy C. Cherry | Alice Neverland

    • Brittainy Cherry a vraiment un don pour nous livrer des histoires toujours aussi émouvantes sans que ça ne fasse trop pour autant… C’est magnifique…!
      Bon, pour Logan, c’est vrai que j’ai eu du mal dès le départ, mais pas de là à gâcher ma lecture. Juste que j’avais trèèèès envie de le secouer un peu beaucoup !

      Aimé par 1 personne

  2. Comme tu l’as peut-être vu pour moi ce fut un immense coup de coeur.
    Chaque histoire parle à son lecteur en faisant écho à sa façon, c’est normal 🙂
    Je suis contente de voir que tu l’as apprécié toi aussi. Logan n’est pas facile à aborder mais moi il m’a convaincue.
    (Ps : je réponds à ton mp bientôt promis)

    Aimé par 1 personne

    • Logan, c’est un peu le héros anto héros. ça passe où ça casse 😉 Moi je n’ai pas trop réussi à le comprendre même si je trouve que son attitude faisait très réaliste (on n’est pas dans un conte de fée non plus ! )
      (pas de soucis pour le MP, de toute façon je n’avais pas prévu de commencer avant le salon du livre ❤ )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s