Bad Romance, tome 2 : Cœurs indociles – Céline Mancellon

Couverture Bad romance, tome 2 : Coeurs indociles

Charlie a été élevée au sein d’un gang de bikers tristement célèbre, les Black Angels. Les femmes y sont traitées comme des moins que rien, et être la fille du chef n’y change rien. Mais Charlie n’est pas du genre à se soumettre aux règles. Le respect, elle l’impose aux autres à coups de poing, quitte à se faire des ennemis.

Le jour où elle fait la connaissance du mystérieux Logan et de l’arrogant Ray, elle ne se rend pas tout de suite compte que le destin a décidé de mettre sur sa route un tout autre genre d’obstacle, cette fois…


Mon avis :

J’avais adoré le premier tome de cette série, et je suis vraiment heureuse de voir que l’auteur a continué d’écrire sur cet univers. Je me suis donc lancée dans un second tome avec plaisir, curieuse de découvrir vers quoi Céline Mancellon allait nous embarquer cette fois-ci.

Mais j’ai quand même eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Ne serait-ce que dans les premiers chapitres, il y avait une multitude de personnages qui arrivaient d’un coup. En dehors de Charlie, je n’arrivais pas à intégrer le qui-était-qui ? ; je n’arrivais pas non plus à cerner les personnages importants du récit. Il m’a donc fallu un certain temps avant de réussir à apprivoiser cette histoire.

Charlie fait partie de ce genre d’héroïne qui n’a pas eu tellement de chance dans sa vie. Toujours au mauvais endroit, au mauvais moment, elle a été élevée au sein d’un clan de bikers. Garçon manqué, téméraire, farouche et indépendante, elle n’a pas vraiment eu d’enfance et peut faire peur au premier abord. Pourtant, malgré son manque de douceur apparent, c’est une jeune fille pleine de sensibilité qui prend soin du mieux qu’elle le peut de ceux qu’elle aime. Même si cela veut dire faire de mauvais choix à de nombreuses reprises…

J’ai eu un peu plus de mal avec Logan. Ce dernier cache ses sentiments, bons comme mauvais, durant une bonne partie du roman. J’avais du mal à savoir ce qu’il pensait vraiment, s’il était sincère ou non. Il se cache, ne se dévoilant que par petite touche, et c’était assez déstabilisant. De plus, j’ai trouvé qu’il était complètement en retrait par rapport au personnage de Charlie. Un vrai déséquilibre que j’ai ressenti à de nombreuses reprises.

A l’inverse du premier tome, l’histoire est bien plus sombre, presque malsaine, évoluant dans un cadre plus mature. C’est peut-être pour cela que la romance met un certain temps à s’installer. L’auteur prend le temps de construire son histoire et de nous présenter son héroïne. D’ailleurs, l’histoire de Charlie est le gros point fort du roman. J’étais curieuse d’en découvrir un peu plus sur les raisons de son amnésie, et Céline Mancellon m’a parfaitement satisfaite sur ce point.

Pour conclure : Ce second tome de Bad Romance est complètement éloigné du premier opus, bien plus sombre. A vrai dire, en dehors du groupe de bikers que l’on avait précédemment rencontré, peu d’éléments sont communs aux deux histoires. La lecture reste agréable, mais je regrette de ne pas avoir retrouvé tout le mordant que j’avais aimé dans le premier tome. Cœurs indociles nous parle ici d’un amour interdit, d’une amitié pleine de secrets et de deux héros aux antipodes l’un de l’autre. Je suis vraiment curieuse de voir vers quoi l’auteur va faire évoluer sa série après un tel tome !

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ICI.

Parution : 17 mars 2017
Éditions : Milady
Nombre de pages : 482
Prix : 16.90 €
3.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s