Lux, tome 5 : Opposition – Jennifer L. Armentrout

Couverture Lux, tome 5 : Opposition

Conformément aux prédictions du Dédale, la situation s’est compliquée dès lors que des milliers de Luxens ont débarqué sur Terre. Alors même qu’il les sait capables d’éliminer les derniers humains et hybrides, Daemon les a suivis et n’a plus donné signe de vie depuis cette terrible nuit aux allures d’apocalypse.
Rongée par l’inquiétude et le doute, Katy peine à admettre que les frontières entre le bien et le mal se brouillent. Or, la guerre est là et, quelle qu’en soit l’issue, l’avenir ne sera plus jamais le même. Elle espère toutefois que Daemon fera tout pour préserver ceux qu’il aime, même si cela signifie trahir les siens. Cependant, est-il encore seulement capable de discerner ses amis de ses ennemis ?


Mon avis :

Difficile de se dire que c’est le dernier, l’ultime tome de cette série, et pourtant… il y a presque trois ans, je trouvais que l’attente allait être impossible. Maintenant, je me dis que tous ces tomes ont défilé bien trop vite. J’étais donc aussi impatiente de découvrir la fin de cette série que craintive d’en tourner la dernière page…

Dans ce dernier tome, le monde entier doit faire face à l’arrivée de milliers de Luxens sur Terre. Et ces derniers n’ont pas vraiment de bonnes intentions envers les humains. Après le final auquel nous avions eu droit précédemment, j’étais curieuse de découvrir la façon dont l’auteur allait résoudre toute cette histoire.

Jennifer Armentrout m’aura ainsi transportée dans son monde tout au long de ces cinq tomes sans aucune difficulté, et toujours avec une addiction intacte depuis le tout début. J’ai succombé au charme ténébreux de Daemon dès le départ, et Katy m’aura séduite par sa combattivité et sa force de caractère.

Cinq tomes plus tard, l’addictivité était toujours là et j’ai englouti les chapitres les uns après les autres. C’était un vrai délice de retrouver Daemon, Katy, Archer et les autres. Les personnages de cette série en sont indubitablement son gros point fort, et Jennifer Armentrout confirme cela avec ce tome. Daemon est toujours aussi agaçant et sexy, et Katy se révèle de plus en plus. On est bien loin de la jeune fille peu sûre d’elle et qui faisait toujours de mauvais choix jusque-là. J’ai beaucoup aimé retrouver Hunter et Serena, tout comme Luc qui cache décidément bien des cartes dans sa manche.

Je ne savais pas vraiment comment l’auteur allait conclure sa série, surtout avec l’arrivée des Luxens sur Terre, Force est de constater qu’à ce niveau-là, elle m’aura pleinement satisfaite. Certes, l’enchainement des évènements reste assez prévisible, mais toutes nos questions trouvent enfin leurs réponses. C’est une très belle conclusion, le tour a été fait, et Jennifer L. Armentrout termine sa série avec brio.

Pour autant, je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur pour ce dernier tome, car j’ai trouvé que les choses s’enchainaient de façon assez simple. A ce niveau-là, je n’ai pas été aussi surprise que j’avais pu l’être dans les tomes précédents, même si l’histoire reste tout de même cohérente dans sa résolution. Mais il m’aura juste manqué ce petit piquant qui rendait cette série si spéciale.

Elle restera tout de même une de mes préférées dans le genre. Daemon Black est THE book boyfriend par excellence, et Katy une héroïne bien badass qui ne se laisse plus marcher sur les pieds. C’est avec une vraie nostalgie que j’ai tourné la dernière page de cette série, même si on pourra prolonger un peu plus la magie de Lux avec la sortie de Oubli qui reprendra les trois premiers tomes de la série, mais d’après le point de vue de Daemon. Rentrer dans la tête de Daemon… je sens que cette expérience sera des plus agréable qu’il soit !

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ICI.
Retrouvez mon avis sur le tome 4 ICI.

Parution : 12 avril 2017
Éditions : J’ai lu
Nombre de pages : 384
Prix : 13 €
5

6 réflexions sur “Lux, tome 5 : Opposition – Jennifer L. Armentrout

  1. Et voilà la fin. Cette saga aura véritablement été un coup de coeur (grâce à ton avis enthousiaste qui m’a forcé à m’y plonger) et je vais avoir du mal à m’en passer.
    Même si ce dernier tome me laisse un goût amer.
    Peut-etre parce qu’il est court, ou Peut-etre parce que je l’ai lu avec une vitesse teintée d’appréhension… mais je suis quand même un peu déçue (ça va devenir mon troisième prénom).
    Oui, les joutes verbales sont belles. Oui, les personnages sont beaux. Oui, il y a ces petits moments qui font la beauté de la saga.
    Mais oui, il y a un « mais ».
    J’ai eu le sentiment que l’auteur cherchait à caser en quelques 380 pages des éléments qu’elle n’avait fait qu’emailler durant les 4 premiers tomes. On se retrouve donc avec des rebondissements en cascades, je me suis parfois sentie submergée et balader dans tous les sens.
    Mais pas dans le bon « sens ».
    Car tout va trop vite, certes, mais se résoud aussi trop facilement. J’en attendais plus, j’en attends toujours plus des finals apocalyptiques, et je pense que tu me rejoind que ce point.
    L’auteur a émaillé son dernier tome d’éléments que j’adore (le road-trip, les nouvelles alliances…) mais ne les a pas assez exploités.
    Pour tout dire, j’aurais même préféré que la fin fut différente, cela n’en aurait donné que plus d’ampleur à l’histoire (je sais, je suis horrible et sans coeur).
    Mais tout se termine bien. Et c’est Peut-etre ça, au final, qui m’aura déplu.
    Le fait que ce soit terminé.

    Ps : encore merci de m’avoir fait connaître cette saga. Je reste à l’affût de tes prochains coups de coeurs et autres epenchements livresques (et de ton prochain book boyfriend 😉 ).

    Aimé par 1 personne

    • Je suis complètement d’accord avec toi. Si j’ai adoré retrouver les personnages de cette série – tu sais comme j’en suis fan ❤ – je reste titillée par la fin qui m'a parue trop rapide, trop convenue, sans aucune surprise en fait. Je m'attendais à un final vraiment explosif, mais ce ne fut qu'un petit pétard mouillé.
      Pour moi ça reste le seul point négatif de la série. Un peu comme un sentiment de "tout ça pour ça" qui me reste à la fin. Mais bon, je reste sous le charme de l'univers de JL Armentrout. Je crois que, comme oti, je n'aurais jamais voulu que cela se termine !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s