Sous ta peau, tome 1 : Strong – Scarlett Cole

Couverture Sous ta peau, tome 1 : Strong

Harper Connelly n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Mais les cicatrices qu’elle porte dans le dos sont un rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle voudrait au contraire oublier. Et pour pouvoir laisser ce passé derrière elle, elle a besoin de Trent, connu pour ses talents de tatoueur.
Chaque séance les rapproche un peu plus, le toucher délicat de Trent sur la peau de Harper est magnétique. Mais lorsqu’elle commence à recevoir des messages codés sur son téléphone, puis d’étranges paquets, et que le salon de tatouage est vandalisé, Harper est convaincue que son ex-petit ami a retrouvé sa trace. Pire, qu’il connaît l’existence de Trent. Elle a déjà fui une fois son passé, aura-t-elle cette fois-ci la force de se défendre ?


Mon avis :

Je voulais découvrir cette histoire avant de rencontrer l’auteur au festival du roman féminin. Et, ayant déjà été séduite par l’univers des tatouages à travers la série Marked Men, j’étais curieuse de me replonger dans ce monde d’encres et d’aiguilles via une nouvelle auteure.

Ici, le tatouage n’est pas abordé comme un embellissement pur et simple. Mais plutôt comme une renaissance, un moyen de cacher les cicatrices du passé, au sens propre comme au figuré, et de recommencer à vivre.

Harper porte sur son dos les marques d’un traumatisme qui l’a poussée à mettre sa vie sur pause. Loin de ses amis et de sa famille, elle fuit cette douloureuse épreuve qui se rappelle chaque jour à elle. Un jour, elle décide de pousser la porte du salon de tatouage de Trent, reconnu pour être un expert dans son métier, mais aussi pour ces talents vis-à-vis des cicatrices. Et, tandis que ce dernier va apprendre tout doucement à apprivoiser la personne effrayée qu’est Harper, cette dernière va reprendre gout à la vie.

L’histoire de Harper est très intense, touchante et affreusement réaliste. Si, souvent, on se retrouve dans la new romance avec des héroïnes portant de lourds fardeaux et des blessures indélébiles, ici, ces dernières sont plus que présentes, physiques mais aussi émotionnelles. Le traumatisme qu’a subi Harper nous est expliqué avec pudeur. Scarlett Cole n’est pas là pour nous en mettre plein la vue avec cette histoire. Au contraire, elle cherche à nous faire comprendre les épreuves qu’a pu traverser Harper tout en gardant un ton neutre et un équilibre qui l’évite de basculer dans le « trop ». Résultat : on s’attache à notre petite héroïne, on la voit s’ouvrir tout doucement au monde dont elle se cache depuis des années, et c’est tout simplement superbe à observer.

Trent, quant à lui, est typiquement ce genre de faux bad boy que j’adore. Physiquement, il pourrait faire peur, avec ses tatouages et sa carrure intimidante. Mais il fait preuve d’une véritable douceur envers Harper. Il va prendre soin d’elle tout en cherchant à la comprendre ; apprendre à la connaitre, elle, ainsi que son histoire, mais ne va pas la juger pour autant. Il saura, à chaque fois, trouver les mots justes pour éviter qu’Harper ne se renferme sur elle. Tout deux forment alors très vite un duo dont l’alchimie se ressent immédiatement et intensément. J’ai adoré voir l’évolution de leur couple, tellement naturelle qu’elle coulait de source.

Quant à l’intrigue, elle reste un chouia trop prévisible pour ma part. Dès le départ, on sait que le passé de Harper va refaire surface, et pas de la meilleure des façons. On sent que quelque chose va se produire, la seule inconnue restant le où – quand – comment. Véritable épée de Damoclès, plus les pages défilaient, plus la tension montait. Harper se retrouve ainsi acculée en même temps que le lecteur, et j’en venais presque à espérer que « cela » se produise rapidement afin de pouvoir voir notre couple avancer pour de bon.

Pour conclure : je me suis très vite retrouvée emprisonnée dans les rouages de l’intrigue. Mais, même si je sentais à l’avance ce qui allait se produire, je me suis immédiatement attachée à Harper et à son histoire. Cette dernière se cache depuis des années et, pourtant, c’est ce qu’elle considère comme sa faiblesse qui va être sa plus grande force. La voir reprendre gout à la vie malgré ses épreuves est merveilleux à découvrir, et Trent est le compagnon idéal pour cela, véritable thérapeute par son art et sa personne. Cette romance est belle, et naturelle malgré la dureté du thème abordé. Je me suis régalée et j’ai vraiment hâte de retrouver toute la bande du Second Circle Tatoo dans les prochains tomes !


Parution : 03 mai 2017
Éditions : Collection Emoi
Nombre de pages : 400
Prix : 14.50 €
4.5

8 réflexions sur “Sous ta peau, tome 1 : Strong – Scarlett Cole

  1. Pingback: Et de trois bougies…! – #CONCOURS [13] | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s