La femme secrète – Anna Ekberg

Couverture La Femme Secrète

Louise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Leur vie, sans histoires, est routinière. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Le couple que forment Louise et Joachim est tout simplement presque parfait, ils sont heureux et ont appris à vivre chacun avec leurs petits défauts respectifs. Alors que Louise se lève pour ouvrir son établissement, la présence d’un homme la surprend et celui-ci la réclame dans le but de lui parler, car il est convaincu qu’il vient de retrouver sa femme, Hélène Söderberg en la personne de Louise. La police va en effet lui donner raison. Louise et Joachim ne comprennent absolument pas comment cela peut être possible. C’est donc à partir de ce moment précis que des vies vont basculer, des secrets de famille vont être révélés et des enquêtes croisées vont débuter.

Oh oui, il me le fallait ! Un thriller aussi mystérieux que celui-ci ne doit pas rester dans l’ombre ni trop loin de ma bibliothèque d’ailleurs 😉 Lorsqu’il m’a été proposé par une personne qui d’ailleurs peut se féliciter d’être un excellent vendeur tout en étant un lecteur passionné, j’ai de suite accepté. Visiblement, il a fait preuve de perspicacité. Mes attentes ont été comblées par le mystère qui entoure cette nouvelle intrigue, mais au-delà de mes espérances, j’ai été totalement séduite par une nouvelle plume. Deux plumes, à vrai dire, car « Anna Ekberg » n’est qu’un pseudonyme qui rassemble en fait, le talent de deux auteurs masculins et danois aux noms bien plus complexes, Anders Rønnow Klarlund et Jacob Weinreich. À chaque lecture, j’ai toujours besoin de me renseigner sur la biographie de l’auteur, c’est une information qui est très importante d’après moi afin d’avoir une idée de son parcours, de ses origines ou de ses inspirations, c’est ainsi que j’ai découvert cette information.

Maintenant que j’ai pu vous apprendre quelque chose, je vais vous expliquer les points forts de ce roman. Vous l’aurez compris, ce récit débute avec une énigme qui surgit de nulle part et qui mérite bien évidemment que l’on s’y intéresse sans tarder. Si la police est rapidement appelée afin de remettre de l’ordre dans cette histoire, c’est en réalité, nos deux personnages principaux (notre petit couple du départ), qui vont se lancer chacun de leur côté dans une course-poursuite aux secrets, mais aussi dans un milieu très dangereux et disons assez spécial afin de retrouver la vraie Louise Andersen, car les deux femmes ont dû se côtoyer à un moment donné. Une quête identitaire pour Hélène, des révélations qui sont de plus en plus incroyables, mais pourtant véridiques, une nouvelle vie, une nouvelle famille. Mais pourquoi ne se souvient-elle pas de son passé ? Qui aime-t-elle réellement ? A qui peut-elle faire confiance ? Et pourquoi est-elle suivie constamment ?

Ce récit est passionnant, il est bourré d’actions et de rebondissements. Loin d’être simple et délassant, il est oppressant, glaçant et complexe, car le flot d’informations que nous récoltons lors de notre lecture peut être à certains moments déstabilisant. Malgré ça, ce n’était pas un point négatif pour moi parce que les points de vue consécutifs d’Hélène et de Joachim se rejoignent au final et tout devient plus clair. Le seul élément qui m’a dérangé et qui explique le fait que cette lecture était très proche du coup de cœur, mais que je ne peux pas la considérer comme telle, c’est que le livre comptabilise pour ma part, cent pages de trop. C’est vers la fin que j’ai décroché, bien malgré moi, mais j’arrivais à saturation (trop de détails) et je ne souhaitais qu’une seule chose c’était d’arriver enfin à la conclusion.

Ce thriller est indomptable, surprenant de bout en bout, mystérieux et oppressant du début à la fin. Pour ma part, je l’ai trouvé unique en son genre, déstabilisant et terriblement addictif ! Les personnages sont profonds, sensibles, intelligents et l’amour et le suspens sont omniprésents tout au long de l’aventure. Le Danemark est bien représenté, les noms, les lieux, les îles ainsi que sa capitale, tout est réuni pour nous donner envie de découvrir les merveilles de la nature danoise. Ce cocktail est explosif et je ne voudrais pas que vous passiez à côté d’un tel feu d’artifice, alors voici mon conseil, foncez !


Parution :  04 mai 2017
Éditions : Cherche Midi
Nombre de pages : 478
Prix : 22 €
5

L’image contient peut-être : personnes debout et texte

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s