Movie Star, tome 1 : Deauville – Alex Cartier

Couverture Movie star, tome 1 : Deauville

Ophélie est une jeune attachée de presse de cinéma. Elle vit à Paris avec son chat (Roméo), son poisson rouge (Juliette), son petit copain (un mec vraiment bien), ses parents (adorables), sa meilleure amie (complètement nympho) et son fantasme érotique de toujours : Michael Brown, un des acteurs les plus bankable et les plus sexy d’Hollywood. Jusque-là rien de très indécent. Jusqu’au jour où son patron envoie Ophélie à Deauville pour son premier festival et qu’elle tombe nez à nez avec Michael dans le hall de l’Hôtel Royal… C’est le début d’une histoire d’amour dangereuse autant que torride où Ophélie devient la girl next door au bras d »une des stars les plus sexy au monde…


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Déjà tentée par cette saga lors de sa sortie chez Belfond en grand format, j’ai très vite repéré cette romance se déroulant en apparence sous les feux des projecteurs. Je remercie donc l’auteur ainsi que la maison d’édition pour l’envoi de ce livre à l’occasion de sa sortie au format poche.

Je ne vais pas vous le cacher, je fais partie des lectrices qui sont tombées sous le charme de la célèbre trilogie de E.L. James. Alex Cartier a donc éveillé ma curiosité puisqu’il comparait ma saga chouchou aux aventures de son héroïne, Ophélie. Cet auteur étant un homme de défis, j’ai voulu, à mon tour, évaluer le premier tome de sa trilogie made in France.

Très attirée par le monde à part du cinéma, des stars, des galas et des festivals tout comme Ophélie, j’ai immédiatement été charmée par son quotidien. Celle-ci est une attachée de presse et elle a donc la chance de se retrouver aux côtés des plus grandes figures du cinéma, tel que Cate Blanchett. À part ça, elle a aussi une vie banale dirons-nous puisqu’elle est à la recherche du prince charmant, même si elle pense déjà l’avoir trouvé sous les traits de son idole, Michael Brown. Celui-ci n’étant pas vraiment accessible au premier abord, elle se contente de quelques hommes qui lui permettent d’assouvir ses envies et son besoin d’affection. C’est ainsi qu’elle rencontre Christophe, le personnage secondaire qui m’a le plus tapé dans l’œil dans cette histoire et qui semble être le compagnon parfait. Mais si vous pensez qu’elle va renoncer à son plus grand fantasme pour la cause, vous seriez très loin de la réalité.

Je m’attendais à découvrir les dessous du 7 ème art tout en ayant le plaisir de savourer de nombreuses répliques et références appartenant aux plus grands films qui ont bercé une partie de ma vie puisque je suis une grande cinéphile. Ensuite, je souhaitais en apprendre davantage sur les relations d’Ophélie et sur sa personnalité, en espérant qu’elle ne serait pas une pâle copie du personnage incarnant l’obsession de Christian Grey.

Je suis donc heureuse de vous apprendre que Movie Star a répondu à toutes mes attentes. C’est une saga qui a sa propre essence et qui ne ressemble pas à ce que l’on connaît déjà. J’ai été agréablement surprise de ne pas retrouver tous les piliers sur lesquels E.L. James avait construit son récit. Je remercie donc l’auteur d’avoir su apporter sa propre originalité et de ne pas être tombé dans les mêmes clichés (même si ceux-ci peuvent être extrêmement agréables lorsqu’ils sont bien utilisés).

Ophélie est un personnage vraiment attachant et semblable à beaucoup de jeunes femmes qui se laissent facilement éblouir par les feux de la rampe. Malgré cette légère naïveté, ce n’est pas du tout ce que l’on retient d’elle puisqu’elle est aussi sensible, intelligente, créative et très ingénieuse. Par contre, j’ai été extrêmement irritée par l’arrogance de l’idole, le côté pin-up et par son amie, Laure. Celle-ci est une véritable nymphomane qui aime questionner sans arrêt la pauvre Ophélie sur sa vie affective et surtout sexuelle.

Même si la fin m’a légèrement déçue à cause de la tournure que prennent certaines relations, je conseille totalement ce livre de poche. C’est une lecture « totale détente » à prendre avec vous cet été.


Parution :  24 mai 2017
Éditions : Pocket
Nombre de pages : 544
Prix : 7.80 €
4

L’image contient peut-être : personnes debout et texte

2 réflexions sur “Movie Star, tome 1 : Deauville – Alex Cartier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s