Six of Crows, tome 1 – Leigh Bardugo

Couverture Six Of Crows, tome 1

Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…


Mon avis :

Le premier tome de Six of Crows dormait dans ma bibliothèque depuis sa sortie. Pourtant, il y avait toujours un je-ne-sais-quoi qui me bloquait dans mon envie de le lire. Peut être son trop grand succès ? Il faut dire que je suis toujours sceptique quand on parle trop de certains livres. Mais, avec la sortie du second tome, je me suis donc dit qu’il était temps de découvrir à mon tour cette histoire qui avait séduit tant de monde… 

Il m’aura fallu pourtant un long moment avant de réussir à entrer dans l’histoire. Toute la première partie en fait – l’histoire en compte six. La faute je pense au très (trop) grand nombre de protagonistes dont on nous abreuve dès le départ. Il faut dire qu’il y avait déjà l’univers à apprivoiser, ainsi que ses caractéristiques et ses noms aux consonances bien lointaines de celles de notre langue. Rajoutez-y une pluralité de personnages aux noms tout aussi difficiles à maitriser en seulement deux chapitres, et vous obtiendrez un joyeux bazar. 

C’est le sentiment que j’avais durant toute cette première partie. Je n’arrivais pas trop à cerner quels étaient les personnages principaux sur lesquels je devais apporter toute ma concentration. J’étais vraiment perdue, et j’ai eu le sentiment de me noyer tant je n’arrivais pas à assimiler le qui était qui, le qui travaillait pour qui et le qui était dans quel gang qui contrôlait quoi. J’ai bien cru que j’allais laisser tomber, et cette idée m’a effleuré l’esprit à de nombreuses reprises. 

Mais, tout doucement, j’ai appris à connaître nos six personnages principaux, mais aussi le monde très sombre de Leigh Bardugo. Kaz, Inej, Nina, Jesper, Wylan et Matthias sont tous différents les uns des autres. On se demande d’ailleurs comment ils peuvent ne serait-ce qu’espérer pouvoir travailler ensemble sans même s’entretuer tant les tensions entre certains des personnages sont plus qu’explosives. Mais, petit à petit, j’ai découvert leurs histoires, leurs liens, leurs rêves et leurs espoirs… Je me suis attachée à eux, à cette bande de voleurs et de criminels sans foi ni loi, ni même de moralité. 

Mais, au-delà des personnages, c’est le décor en lui-même qui m’a séduite. On plonge dans un univers sombre fait de gangs, de guerre, de barbarie ou encore d’esclavagisme. Ce n’est pas un monde pour enfants de cœur, et Leigh Bardugo nous donne le ton dès les premières pages. L‘intrigue également est très accrocheuse et très réussie. Rythmée, les rebondissements et révélations se suivent mais ne se ressemblent pas. Impossible de prédire comment tout cela va se terminer, de nouveaux éléments sont sans cesse à prendre en compte et on va de surprises en surprises. 

En somme, ce premier tome fut une lecture surprenante en tous points. L’intrigue est vraiment phénoménale et d’une complexité à couper le souffle. L’univers est très riche et regorge de secrets ; quant aux personnages, ils possèdent mille et unes facettes, et je les ai découvertes petit à petit tout au long du récit. Même si j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et à la prendre en main étant donné tous les éléments dont on est abreuvés au départ, je suis contente de m’être accrochée et d’avoir découvert une histoire unique en son genre. Le tome deux étant dans ma pile à lire, je sais que ce sera l’une de mes prochaines lectures !


Parution :  25 mai 2017
Éditions : Milan – Page Turners
Nombre de pages : 496
Prix : 17.90 €
4.5

7 réflexions sur “Six of Crows, tome 1 – Leigh Bardugo

  1. Pingback: Six of Crows, tome 2 : La cité corrompue – Leigh Bardugo | Alice Neverland

  2. Ce livre me fait peur, je crains de ne pas accrocher. Et il faut dire qu’on le voit partout, tu le dis très justement dans ta chronique d’ailleurs.. pas sûre que ce soit pour moi. Mais peut-être que la curiosité me poussera à franchir le cap à un moment malgré tout 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Au début, je pensais que l’engouement était injustifié étant donné la difficulté que j’ai eue pour assimiler l’univers. Et puis, petit à petit, Leigh Bardugo m’a montré qu’elle avait mille et une choses cachées dans sa manche, et j’ai vraiment aimé ce côté imprévisible de l’histoire 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s