Ernest et Célestine : Bibi – Gabrielle Vincent

Présentation :

Ernest et Célestine se promènent dans un champ lorsqu’ils découvrent un oeuf. Et lorsque l’oeuf se fendille, ils font la connaissance de Bibi, une adorable oie sauvage qui les adopte immédiatement : « Bibi ? Bibi ?! ».
Ernest et Célestine découvrent les petites et grandes joies d avoir un bébé à la maison… un bébé qui, de plus, est doté d’un sacré caractère…
Les albums issus de la série animée d’Ernest et Célestine : des décors magnifiques, des personnages ravissants, une immense tendresse et la part belle donnée à la relation grand-petit qui unit un gros ours généreux à une petite souris aussi coquine que craquante.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Ernest et Célestine, c’est un ours généreux et une petite souris aussi coquine que craquante qui sont unis par une immense tendresse. Dans ce livre-ci, ils vont tomber sur un œuf très particulier qui est en train d’éclore. Célestine, très préoccupée par son sort demande à son ami si elle peut le ramener chez eux et s’en occuper comme une maman le ferait jusqu’à ce qu’il sache voler. Et c’est ainsi qu’en attendant, la vie des deux amis s’organise autour de ce nouveau bébé.

Je connaissais Ernest et Célestine seulement de nom sans avoir vu le film ni les albums publiés par l’auteure et illustratrice belge Gabrielle Vincent. Elle a en effet réalisé toute une série de livres pour la jeunesse qui datent de 1981. C’est ainsi que l’histoire d’Ernest et Célestine a été adaptée en 2012 pour en faire un film d’animation belgo-franco-luxembourgeois réalisé par Stéphane Aubier, Vincent Patar et Benjamin Renner et scénarisé par l’écrivain Daniel Pennac. Après avoir reçu énormément de prix et un oscar en 2014 dans la catégorie du meilleur film d’animation, c’est une série télévisée qui a vu le jour cette année sous le nom « Ernest et Célestine, la collection ». C’est donc les albums de cette série animée qui commencent à sortir actuellement chez Casterman.

J’ai donc pu découvrir grâce à la maison d’édition, cette relation toute particulière entre ce gros ours qui représente l’adulte et cette petite souris qui prend un peu la place de l’enfant étant donné qu’ Ernest a recueilli Célestine. À travers leur amitié, l’enfant s’éveille, il prend plaisir à les contempler, à ressentir des émotions et à les voir évoluer dans diverses situations. À l’intérieur de Bibi, c’est Célestine qui apprend à grandir en même temps que son bébé oie sous l’œil bienveillant de l’ours. Mais elle se rend compte grâce à lui, que la nature reprend toujours le dessus et qu’elle doit donc s’attendre à être séparée de son petit protégé un jour ou l’autre.

J’ai trouvé l’histoire très positive, tendre et amusante. Les illustrations sont magnifiques, délicates et extrêmement douces. Maintenant, il ne me reste plus qu’à visionner le film avec Séréna car elle regarde déjà la série qui est diffusée sur France 5 et elle en raffole, tout autant que les livres d’ailleurs.


Parution :  14 juin 2017
Éditions : Casterman
Nombre de pages : 32
Prix : 6.95 €
Dès 2 ans

 

 

 

Une réflexion sur “Ernest et Célestine : Bibi – Gabrielle Vincent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s