S’accrocher aux étoiles – Katie Khan

Couverture S'accrocher aux étoiles

Dérivant dans l’espace, Carys et Max n’ont plus que 90 minutes disponibles d’oxygène – 90 minutes durant lesquelles il vont essayer de sauver leur vie.

Accrochés l’un à l’autre, les deux amoureux regardent la planète bleue, se souviennent de leur rencontre, et évoquent le monde qu’ils laissent derrière eux. Un monde censément idéal, duquel l’amour véritable est banni.


Mon avis :

Je n’avais pas du tout entendu parler de ce roman avant qu’on me le propose lors d’une masse critique spéciale Babelio. Je me suis vite laisser séduire ; en effet les histoires se déroulant dans les milieux spatiaux me plaisent énormément. Je suis donc partie à la découverte de ce livre sans trop vraiment savoir à quoi m’attendre.

À la lecture du résumé, impossible de ne pas penser à un autre synopsis, qui paraît bien proche : celui de Gravity. Je ne vous cache pas que je n’ai pas vu le film mais que mon esprit à tout de même fait un parallèle entre les deux scénarios. Je ne m’attendais donc à rien en particulier, et je ressors plutôt agréablement surprise de cette lecture.

Dès les premières pages, on saisit le compte à rebours qui va régir toute cette histoire. Carys et Max dérivent dans l’espace alors qu’il ne leur reste plus que quatre-vingt dix minutes d’oxygène. Que leur est-il arrivé ? Nous n’en avons pas immédiatement la réponse. Mais durant ces quatre-vingt dix minutes, on va découvrir leur histoire, leurs espoirs, leurs rêves et leurs regrets. Quatre-vingt dix minutes à vivre pour mieux se redécouvrir l’un l’autre et se pardonner …

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur construit son récit. Elle ne nous donne pas immédiatement toutes les cartes en mains. On découvre Carys et Max alors qu’ils dérivent déjà depuis un moment et qu‘ils ont pleinement conscience que rien ne pourra les sauver. Katie Khan évoque superbement cette sensation où on ne pense qu’à cette fin qui est proche, ce sentiment d’injustice, du pourquoi-moi, pourquoi-nous, pourquoi une telle fin alors qu’il reste tant à vivre et à découvrir ?

La relation entre Carys et Max est aussi très bien travaillée. On découvre leur histoire passée grâce à des flashback qui nous permettent également de mieux découvrir leur vie sur Terre dans une société assez singulière. Mais aussi leur histoire présente avec ce huis clos dans l’espace où l’introspection est de mise. Quatre-vingt dix minutes pour se souvenir, se parler ou encore s’aimer…

Pour conclure : S’accrocher aux étoiles fut une très agréable lecture. Un récit assez original qui m’aura fait dériver aux côtés de Max et Carys. J’ai adoré découvrir leur histoire, leur monde malgré le sentiment étouffant de ce huis clos spatial. J’ai vraiment aimé la profondeur de la plume de Katie Khan qui enrichit cette histoire et lui donne une épaisseur, une portée et une vision non négligeable. Je ne peux donc que vous conseiller de découvrir vous même cette excellent lecture !


Parution :  11 mai 2017
Éditions : Super 8
Nombre de pages : 464
Prix : 20 €
5

4 réflexions sur “S’accrocher aux étoiles – Katie Khan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s