Ma vie (pas si) parfaite – Sophie Kinsella

Couverture Ma vie (pas si) parfaite

La vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd’hui, ça y est ! À elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub… Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu’elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix. Mais ce que Katie ignorait, c’est qu’à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne. Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d’elle ? Katie va faire de la ferme familiale l’endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu’il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et, avec eux, de vieilles connaissances…


Mon avis :

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu de Sophie Kinsella. J’avais adoré la série de L’accro du shopping ainsi que les quelques stand alone lus jusque là. Alors, la parution de ce nouveau titre était pour moi l’occasion idéale de retrouver cette auteur.

L’accro du shopping est une série qui m’a marquée de par son humour so british, pétillant et décalé, son héroïne attachiante au possible et les histoires loufoques qui l’accompagnent dans chaque tome. Un esprit que je n’avais pas vraiment retrouvé dans les autres écrits de Sophie Kinsella. Je ne savais donc pas trop dans quelle catégorie Ma vie (pas si) parfaite allait jouer.

Et pourtant, je me suis tout simplement régalée. J’ai retrouvé tout le déjanté de la plume de Sophie Kinsella que j’adore ainsi que les thématiques qui sont chères à l’auteur : vie professionnelle, déboires amoureux, et une héroïne pleine de bonne volonté mais qui ne réussit pas là où elle voudrait.

Là où Rebecca était assez frivole, Katie possède une maturité qui donne tout son charme à l’histoire qui se veut pourtant légère. Rêvant depuis son enfance à une vie citadine parfaite, elle va vite réaliser qu’entre fantasme et réalité, il y a une énorme différence, et que le quotidien qu’elle s’imaginait et bien loin de ressembler à celui qu’elle vit depuis son arrivée à Londres. Son retour dans sa campagne qui ne l’a, finalement, jamais quittée, va lui montrer que le bonheur ne se trouve pas dans les frivolités, l’argent ou le rang social qui régissent la vie citadine pleine de faux-semblants. Un retour aux sources qui va ainsi lui faire voir la vie sous un nouveau jour.

L’humour de Sophie Kinsella est toujours aussi présent et permet de dédramatiser certaines situations. J’ai rigolé à de multiples reprises : Ma vie (pas si) parfaite fait partie de ce genre d’histoire qui nous fait du bien au moral et qui nous détend. Sophie Kinsella nous prouve une nouvelle fois de les bienfaits de sa plume et de ses héroïnes si imparfaites mais pourtant tellement attachantes. Je me suis régalée, j’ai passé un délicieux moment : ce livre est typiquement le genre de lecture estivale que l’on savoure sans souci !


Parution :  11 mai 2017
Éditions : Belfond
Nombre de pages : 480
Prix : 21 €
4

4 réflexions sur “Ma vie (pas si) parfaite – Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s