Wilder, tome 1 – Rebecca Yarros

Couverture Wilder

Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.
Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…

Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails.


Mon avis :

Il y a des livres qui, quand on les découvre, ne quittent pas notre esprit. C’est ce qui s’est passé avec moi pour Wilder. A partir du moment où j’ai commencé à en entendre parler, je n’arrivais pas à me focaliser sur autre chose.Il me fallait lire ce livre, sans que je sache vraiment pourquoi. 

Je vous l’avoue de suite : le résumé ne laisse pas transparaitre dix pourcent de ce qui se passe dans ce livre. A vrai dire, je ne m’attendais pas du tout à un tel cadre. Paxton Wilder est un dingue de sensations fortes. D’ailleurs, il est très reconnu dans cette spécialité : lui et ses acolytes, les Renegates, sont très suivis sur les réseaux sociaux pour leurs exploits hors limites. Leah, elle, n’y connait strictement rien. Elle sait seulement qu’elle est la tutrice de ce Wilder, sans savoir à quoi s’attendre avec lui. Il faut dire que ce statut lui permet de participer gratuitement à une année universitaire à bord de l’Athéna, bateau de luxe qui propose une formule dépaysante et atypique à ses étudiants : pouvoir étudier durant l’année scolaire à bord du bateau tout en profitant des multiples escales pour enrichir leurs connaissances et leurs horizons. 

Sur le principe, c’est donc un décor assez original. Et pourtant, je n’ai pas du tout réussi à accrocher avec cet aspect-là de l’histoire. Cela me paraissait tellement surréaliste, tellement à côté de la plaque que je n’ai pas réussi à y croire une seule seconde. Du coup, je n’ai pas réussi non plus à rentrer pleinement dans l’histoire. Un aspect m’a particulièrement dérangé, c’est la façon dont les étudiants modestes sont mis à disposition des étudiants riches en échange de la gratuité de leur voyage. Certes, cela peut être vu comme une belle opportunité, mais voir un étudiant majordome d’un autre, lui défaisant ses bagages et autre… Cela m’a beaucoup gênée, et j’ai eu du mal à m’affranchir de ce ressenti. 

Pour le reste, j’ai pas mal accroché. Beaucoup de mystères entourent Pax, Leah ou encore les activités des Renegates. Chaque personnage possède un passé que l’auteur exploite assez bien. J’ai beaucoup aimé la relation qui s’installe entre nos deux personnages principaux, basée sur la confiance avant tout. Ils sont attachants et attendrissants, c’est le genre de romance qui nous transporte sans aucune difficulté. 

Le cadre de l’histoire fait le reste. En dehors du bateau, qui n’est finalement pas d’un grand intérêt – les scènes à son bord étant sensiblement les mêmes que celles que l’on retrouverait dans une université normale –, les sports extrêmes apportent une touche d’adrénaline et d’originalité que j’ai adoré. On ne sait jamais si les idées de Pax vont correctement se réaliser, l’auteur a vraiment su retranscrire l’incertitude qui plane sur ce genre de sport où la concentration est primordiale. 

Pour conclure : j’ai mis un peu de temps avant de rentrer dans l’histoire. L‘auteur ne développe pas assez l’aspect « croisière » de l’histoire, le bateau n’étant qu’un simple décor comme un autre, ce que je regrette car cela aurait pu améliorer mon ressenti quelque peu négatif sur ce point. Pour le reste, ce mélange de romance et de sport extrême est assez réussi : Wilder ne ressemble à aucune autre histoire, le dépaysement est total. C’est avec plaisir que je prends rendez vous avec les prochains tomes, curieuse de voir jusqu’où les Renegate vont aller…


Parution :  28 juin 2017
Éditions : Harlequin
Nombre de pages : 420
Prix : 14.90 €
3

 

4 réflexions sur “Wilder, tome 1 – Rebecca Yarros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s