Forbidden – Tabitha Suzuma

Couverture Forbidden

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?


Mon avis :

Inutile de vous préciser que ce livre était très attendu en France. Les avis étaient tous unanimes et encensaient cette histoire des plus dérangeantes. Il faut dire que la thématique avait de quoi faire fuir : on parle ici d’une relation entre un frère et une sœur. Pour ma part, ça ne me faisait pas du tout rêver, mais je voulais vraiment comprendre le phénomène. Je me suis donc lancée dans cette lecture en ayant énormément de réserves.

Leur père ayant refait sa vie en Australie, et leur mère étant aux abonnées absentes la plupart du temps, préférant s’occuper de son dernier petit ami en date, Lochan, dix-sept ans, et Maya, seize ans, se retrouvent à devoir gérer toute leur fratrie et leurs trois autres frères et sœur. S’occuper des enfants et de la maison en plus de leurs propres études… Tout cela sans éveiller les suspicions des services sociaux. De lourdes responsabilités qui reposent donc sur les épaules de ces deux adolescents devenus adultes bien trop vite.

C’est là toute la dualité de nos deux « héros » : légalement, ils ne sont que des enfants. Mais, psychologiquement, ils ont quitté cette enfance depuis des années. Ce sont eux les adultes de la maison, les référents de leurs frères et sœur. Eux encore qui se retrouvent à jouer les rôles de père et de mère pour les plus jeunes. Et, au milieu de ce quotidien difficile et incertain, nait quelque chose de beau, mais d’inavouable.

Tabitha Suzuma nous narre cette histoire avec une finesse et une douleur sans égales. Maya et Lochan sont conscients de l’anormalité de la chose. Ils vont se battre contre leurs sentiments, quitte à se faire plus de mal qu’autre chose. J’ai ressenti toutes, absolument toutes les émotions de nos deux narrateurs, c’était puissant et percutant, impossible de s’en détacher ; je ne pouvais que subir encore et encore les élans de leurs cœurs.

Et, pourtant, il n’y a rien de sale ou de malsain dans cette histoire. Je m’attendais à être dérangée par cette thématique, mais non. Je trouvais que leur relation était naturelle, que leurs sentiments coulaient de source. Et c’est le plus renversant dans ce livre, cette façon dont l’auteur nous amène finalement à approuver son histoire, la beauté de ce couple alors que, pourtant, nous sommes quand même dans une relation incestueuse.

Forbidden fait partie de ce genre d’histoire que l’on ne peut oublier. Je ne pensais pas réussir à comprendre cette romance, mais l’habileté et l’émotion avec lesquelles Tabitha Suzuma nous entraine dans son récit sont d’une force incomparable. Le plus stupéfiant dans tout cela, c’est que tout me paraissait normal. Il était naturel, dans l’ordre des choses que Lochan et Maya soient heureux ensemble.

Je ne vous parlerai pas de tous ces moments qui m’ont brisé le cœur, de ces pages où mes larmes ont coulé, de ces instants où j’ai dû stopper ma lecture tant j’avais la gorge nouée, ni de cette fin qui m’a détruite. Non, je préfère me souvenir de la beauté de cette histoire, de la justesse poétique de l’écriture de Tabitha Suzuma et de la puissance douloureuse des sentiments de Lochan et de Maya. Forbidden est une ode à l’amour, un cri de deux jeunes adolescents qui rêvaient de vivre heureux, amoureux comme jamais. Car, comment une chose aussi belle que l’amour pourrait-elle être condamnable ?


Parution :  12 juillet 2017 (ebook)
22 septembre (papier)

Éditions : Milady
Nombre de pages : 380
Prix : 16.90 €
coup_de_coeur_best_of1

10 réflexions sur “Forbidden – Tabitha Suzuma

  1. Bonsoir moi aussi je reste sceptique en lisant ce résumé bien évidemment ça me tente de le lire et de me faire mon idée bon c’est un sujet assez tabous pour ma part mais tu as su éveillée ma curiosité et lever les barrières😃aller hop il est sur ma liste❤ le seul bémol et c’est très personnel j’aime pas la couverture bisous bisous

    Aimé par 1 personne

    • J’étais réticente pour les mêmes raisons que toi. Surtout, comment un auteur ne peut ne serait-ce qu’imaginer une telle histoire ? Mais il faut le lire pour comprendre, c’est la meilleure réponse.. Les critiques ne sont qu’un pâle reflet des émotions que l’on ressent dans ce livre !

      J'aime

    • J’étais dans le même état d’esprit que toi avant de le commencer. Mais j’étais curieuse de voir ce qui faisait que ce livre était aussi exceptionnel..
      Je ne peux que te conseiller de lire ce livre, il est impossible de ne pas être touché par cette histoire ou par la plume de l’auteur 🙂

      Aimé par 1 personne

    • Franchement, j’avais peur de ne pas aimer non plus. J’avais peur de ne pas dépasser les préjugés, j’avais peur de ne pas comprendre les personnages, j’avais peur de ne pas approuver l’auteur….
      Mais cette histoire est belle, magnifique, parfaite.. Comment ne pas comprendre ce que ressentent Lochan et Maya ? Taitha Suzuma nous fait tellement partager leurs sentiments qu’il est impossible de ne pas se sentir concerné.. Je ne sais plus combien de fois j’en ai eu les larmes aux yeux..
      Mais je me rappellerai encore longtemps de ce récit. Lochan et Maya ne sont pas prêts de me quitter. Une merveille ce livre ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s