Furious Rush, tome 1 – SC Stephens

Couverture Furious rush, tome 1

Mackensie Cox a beaucoup à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par les hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont elle a besoin est d’être déconcentré par le tout nouveau pilote de l’équipe rivale Hayden Hayes.
Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden ne laisse pas Kenzie indifférente. Le fait qu’il la traite de princesse gâtée et privilégiée attise son désir de victoire, et à sa grande surprise elle s’aperçoit qu’elle pilote mieux lorsqu’elle concoure contre lui. Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense attirance, absolument interdite. En effet, l’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fera tout son possible pour respecter cette obligation mais lorsque son équipe rencontre de grosses difficultés, c’est auprès d’Hayden qu’elle trouvera de l’aide. Lors de leurs rendez-vous secrets, la tension montera encore d’un cran entre les deux pilotes mais Kenzie a trop à perdre pour succomber à ses désirs. Si elle sait prendre des risques sur le circuit, il n’en va pas de même quand il s’agit de son coeur …


Mon avis :

J’avais découvert SC Stephens il y a des années avec sa série Thoughtless. Si j’avais beaucoup aimé l’univers de l’auteur, j’avais, par contre, eu beaucoup de mal avec son héroïne, ce qui m’avait gâché cette saga. J’étais donc curieuse de redécouvrir l’auteur avec ce nouveau titre et donc ces nouveaux personnages.

Dans Furious Rush, on pénètre dans l’univers de la course moto. Moi qui était une vraie néophyte sur le sujet, je me suis régalée ! J’ai vraiment aimé la façon dont SC Stephens nous plonge complètement dans ce monde. Elle nous en dévoile les règles, les spécificités et nous embarque au milieu des courses, des circuits et des garages. Sincèrement, c’est surement le gros point fort de cette série, et ce qui la rend également aussi unique en son genre.

L’autre point fort de la série se prénomme Hayden. Dans le genre bad boy, le gus est plutôt pas mal, il faut le dire ! J’ai découvert ce personnage et son histoire avec délice. Plein de contrastes, il est difficile de savoir sur quel pied danser avec lui et, pourtant, il se révèle être d’une loyauté sans faille. Kenzie m’a aussi plutôt convaincue. J’avoue que j’avais un peu peur de retrouver une héroïne dans le genre de Kiera, mais je fus agréablement surprise sur ce point.

J’ai eu plus de mal avec le père de cette dernière. A vrai dire, je n’ai pas compris toutes les règles rigoureuses qu’il impose et j’ai vu un vrai tyran dans son personnage, bien loin de la figure paternelle que je m’attendais à trouver.

Pour autant, j’ai passé un bon moment et je n’ai pas vu les pages défiler. L’intrigue nous captive et nous entraine du début à la fin ; j’étais intriguée d’en découvrir plus encore sur le personnage d’Hayden et, une fois que ce dernier se dévoile, j’avais encore plus d’interrogations à son encontre, à l’instar de Kenzie. La fin me laisse curieuse d’en découvrir plus sur ce monde et ses personnages. Rendez-vous est donc pris pour le prochain tome !


Parution : 06 juillet 2017
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 360
Prix : 17 €
4.5

Une réflexion sur “Furious Rush, tome 1 – SC Stephens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s