Timelapse – Nadia Richard

Couverture Timelapse

Le jour des 18 ans de Samantha, le temps s’est arrêté. Piégée 48 heures dans un monde où tous ceux qu’elle aime sont transformés en statues de cire, Sam réalise avec effroi qu’elle est la cause de ce phénomène. La vie reprend son cours, mais Sam, elle, est persuadée de devenir folle. Pourtant son don est on ne peut plus réel. Et convoité.
Alors que M. Delatour, son professeur de physique, s’intéresse subitement à elle, la jeune femme réalise avec stupeur qu’elle est incapable de figer le nouveau de la classe, le mystérieux Matthias. Seraient-ils plus liés qu’elle n’ose l’espérer ?
Mais à trop jouer avec le temps, Sam pourrait bien finir par en manquer… car Delatour semble prêt à tout pour s’approprier son pouvoir, peu importent les conséquences.


Mon avis :

Voilà un livre qui m’a immédiatement séduite, tant par sa couverture que par son résumé. Je n’ai donc pas hésité à le découvrir au plus tôt. Mais, malheureusement, mon engouement est très vite retombé.

J’ai mis du temps, beaucoup de temps pour finir ce roman. Pourtant, au départ, j’étais assez séduite par l’histoire. La possibilité de Samantha pour figer le temps était alléchante, et je mourrais d’envie de voir où l’auteur allait nous embarquer.

Mais, très vite, j’ai déchanté. Oubliée toute histoire autour du temps, on suit plutôt les élans amoureux de Sam. Mais aussi ceux des autres. Bref, c’est de l’amour jeté à tout va, en veux-tu en voilà, à un tel point que l’auteur arrive à nous faire purement et simplement oublier le fil rouge de son récit.

Un fil rouge fin, très fin, presque invisible, noyé sous les clichés et les personnages désespérants au possible. Ces derniers sont censés être à la fac, des adultes donc, mais ils sont d’une immaturité… Je crois que je n’ai jamais soufflé de désespoir en lisant un roman.

Enfin bref, je vais m’arrêter là. Vous l’avez compris, lire cette histoire fut un calvaire. Pourtant la trame était si bien trouvée et Nadia Richard aurait pu faire quelque chose de sensationnel ! Mais, malheureusement, on retombe une nouvelle fois dans une histoire pour midinette sans consistance et bourrée de tous les clichés possibles. Je suis la première à être dépitée de publier un avis aussi négatif, mais ce dernier se révèle être à la hauteur de cette lecture : une immense déception…


Parution :  22 juin 2017
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 316
Prix : 14.95 €
1

13 réflexions sur “Timelapse – Nadia Richard

  1. Pingback: Bilan livresque – Juillet 2017 | Alice Neverland

  2. Je dois reconnaître que lorsque j’ai découvert que Nadia Richard sortait un roman, j’étais très intriguée, d’autant plus que j’adorais la couverture ! Malheureusement au vu de l’avis de Léa (Lectureavie) & du tiens, je doute d’apprécier l’histoire… Je dois dire que j’ai en horreur les clichés !

    Aimé par 1 personne

    • Je ne connaissais pas l’auteur, j’aurais du faire des recherches. Car, en général, j’ai énormément de mal avec les livres de blogueurs dans lesquels on ne retrouve souvent que des clichés. Ce livre n’aura donc pas dérogé à la règle 😦

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s