Le silence des Sirènes – Sarah Ockler

Couverture Le silence des sirènes

Elyse rêvait de devenir chanteuse, jusqu’à ce qu’un accident la rende muette…
Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle devient muette suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, Elyse perd ses repères, ses rêves, sa joie de vivre… Elle se réfugie alors chez sa tante, à Atargatis Cove, petite ville portuaire portant le nom d’une sirène légendaire. Là-bas, elle s’isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d’un bateau échoué. Heureusement, elle rencontre bientôt Christian, séduisant bad-boy, et son jeune frère, Sebastian, qui rêve d’être une sirène. Avec eux, elle va décider de sauver la ville, menacée par un projet touristique, et surtout… retrouver le goût de la vie.


Mon avis :

J’aime beaucoup découvrir les nouveaux titres estivaux qui nous accompagnent durant l’été. En général, ces livres se lisent très facilement et me permettent de m’évader pendant mes vacances. Des histoires simples mais profondes qui sentent bon l’été, c’est tout ce que j’adore. Alors, quand j’ai découvert ce titre, j’ai immédiatement su que ce dernier allait rentrer dans cette catégorie.

Rien que le titre et la couverture me faisaient rêver. J’étais donc curieuse de découvrir l’histoire d’Elyse, devenue muette suite à un accident en mer alors qu’elle se préparait à partir en tournée dans le cadre de sa carrière de chanteuse. Du jour au lendemain, elle perd tous ses espoirs, tous ses rêves, tout son avenir. Brisée, elle s’isole et trouve refuge chez sa tante dans une petite ville de bord de mer. C’est là qu’elle va apprendre tout doucement à se reconstruire et à croire encore en l’avenir.

Cette histoire regroupe tous les éléments qui en font une très belle romance young adult. Sur fond de plage, de paysages dignes de cartes postales, on découvre Elyse, son histoire, ses rêves déchus, ses peurs. On découvre également les autres habitants de cette petite ville portuaire et la manière dont Elyse va se battre, à sa façon, pour faire entendre leurs voix à eux.

Après avoir été séduite par Cet été-là l’été dernier, j’ai donc retrouvé la plume de Sarah Ockler. Elle nous livre une nouvelle fois un récit plein de tendresse et d’émotions dans lequel on observe une jeune fille qui se reconstruit malgré les épreuves. Sorte de réécriture moderne du célèbre conte de La petite Sirène, Le silence des sirènes nous offre un tableau magnifique sur la force, l’espoir et l’amour. Même si certains passages sont assez lisses, j’ai tout de même beaucoup apprécié ce roman qui correspond parfaitement aux lectures estivales.


Parution : 06 juillet 2017
Éditions : Nathan
Nombre de pages : 460
Prix : 16.95 €
4

9 réflexions sur “Le silence des Sirènes – Sarah Ockler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s