Le dernier ours – Charlotte Bousquet

Couverture Le dernier ours

Karen fuit.
La jeune soigneuse n’a trouvé que cette solution pour sauver Anuri, le dernier ours blanc né libre, quand il a agressé un homme au NC Zoo et qu’elle a reçu l’ordre de l’abattre.
Karen fuit.
Elle a pris le volant d’un fourgon volé et installé l’ours à l’arrière. Afin de soustraire Anuri, son ami, son frère, aux expérimentations secrètes et à la tuerie programmée. Karen fuit.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Groenland, 2037. Avec le dérèglement climatique et la fonte des glaces, l’île n’est plus qu’une terre désolée. Anuri, le dernier ours blanc né libre, représente la principale attraction du NC Zoo. Il est aimé de sa jeune soigneuse attitrée, Karen, qui voit en lui un frère d’humanité. L’ours polaire suscite en revanche la convoitise et la haine de Svendsen, un scientifique dévoyé expert en manipulations génétiques.

Ce livre représentait tout d’abord un intérêt particulier pour moi parce que c’est un roman d’anticipation qui aborde des thèmes très forts en y mêlant la science et qui devrait tous nous intéresser, car il mène à une intense réflexion sur notre monde de demain. Ensuite, j’ai tout simplement voulu laisser une chance à l’auteure, car je n’ai jamais été touchée par sa manière d’écrire ou par ses personnages jusqu’ici. Je suis la première à le déplorer, car elle est très appréciée par la majorité de ses lecteurs, ça ne peut malheureusement pas le faire à tous les coups ni avec tout le monde apparemment.

Charlotte Bousquet est une grande passionnée des animaux, de la nature et de ce qui l’entoure et on ne peut que l’admirer de vouloir les protéger et d’écrire sur l’écologie, le climat, la folie des hommes et la souffrance animale. En lisant entre les lignes, on sent qu’il y a une volonté de sa part de vouloir conscientiser l’humain dès son plus jeune âge et même de le responsabiliser en lui ouvrant les yeux sur le devenir de la Terre, mais aussi sur celui des différentes espèces. Chapeau, Madame Bousquet !

C’est donc à l’aide de ses personnages tels que l’ours polaire Anuri, sa soigneuse Karen, Svenden, Lane, Sila, etc. qu’elle réussit à nous emmener au Groenland en 2037 sur les traces du dernier ours blanc. Anuri est un personnage à part entière, il est bien sûr au centre de ce récit, mais c’est aussi son attachement qu’il a pour Karen qui nous embarque dans un flot d’émotions et qui arrive à nous convaincre que sa vie a autant de valeur que celle d’un être humain. Néanmoins, serions-nous capable de prendre les mêmes risques que Karen pour le sauver des griffes de l’Homme sans scrupules ? ! Les autres personnages ont tous un rôle à jouer et ils le font avec brio.

Le lieu où se déroule l’intrigue m’a énormément plu, car la température explosait chez moi alors que grâce à ma lecture, je découvrais une région peu accessible et presque entièrement dominée par les glaces. J’ai également adoré le fait qu’il y ait une intrigue derrière ce contexte plus qu’alarmant et ces conditions de vie déplorables que subissent les Inuits. En effet, l’intrigue est basée sur un secret qui concerne la soigneuse et sa révélation m’a laissée totalement sous le choc tout autant que la fin de l’histoire, mais je n’en dirais pas plus. Je conseillerais donc ce livre à tout le monde, sans exception. Bonne lecture à tous 😉


Parution :  19 avril 2017
Éditions : Rageot
Nombre de pages : 272
Prix : 12.90 €
5

 

Une réflexion sur “Le dernier ours – Charlotte Bousquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s