Le début des haricots – Fanny Gayral

Couverture Le début des haricots

Anna, trentenaire au régime alimentaire aléatoire et à la vie sentimentale en dents de scie, exerce brillamment le métier de médecin urgentiste dans un hôpital parisien. Comme chaque année, son père, cardiologue autoritaire et réputé mais phobique de l’avion, envoie sa fille à San Francisco afin de présenter ses derniers travaux dans un congrès prestigieux. Au lendemain d’une garde particulièrement mouvementée, Anna s’envole sans grande conviction vers les États-Unis, par crainte des foudres paternelles plus que par réelle motivation scientifique. Alors lorsqu’elle remarque à l’aéroport le panneau indicatif d’un stage de thérapie sur le thème du courage, elle se dit qu’il est peut-être temps de faire quelque chose…


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Voici un premier roman pour Fanny Gayral. Celle-ci nous offre une histoire contemporaine sur un fond thérapeutique reprenant la thématique de l’affirmation de soi et du courage. Outre le fait de la thérapie sauvage, j’ai de suite été intriguée par le milieu dans lequel évolue notre héroïne, Anna, qui exerce la profession de médecin urgentiste dans l’hôpital où travaille également son père.

Tout était réuni pour me plaire, un milieu que j’affectionne particulièrement, une prise de risques, un personnage principal qui a fait des études de médecine et des confrontations régulières entre elle et son père qui est chef de service et donc qui se considère un peu comme « Dieu le père ». J’étais loin d’imaginer que la thérapie serait aussi ennuyeuse, plate et surtout inutile pour nous, lecteurs et lectrices et que tout simplement les personnages étaient aussi peu travaillés et totalement inintéressants.

Donc parlons du personnage principal, Anna qui effectivement a beaucoup de difficultés à s’exprimer, mais aussi à s’affirmer face à son paternel. J’ai trouvé cette jeune femme complètement insipide même si elle prend le risque de déroger à ses obligations et de se soustraire à la promesse faite à son père, elle reste néanmoins bouffée par le caractère de son père et totalement perdue pendant longtemps et ceci à vraiment eu le don de m’agacer. Lors de son passage en thérapie pour tenter de se reprendre en mains et commencer à grandir, elle évolue certes, mais reste toujours aussi terne, creuse et insignifiante alors à quoi bon tenter d’ajouter des personnages autour d’elle et de nous pousser à l’apprécier ou même à avoir de l’empathie pour elle alors qu’Anna est puérile et vraiment décevante. Hormis son problème avec son père, elle attend que certaines choses soient réglées par d’autres personnes et ne se soucie pas de pouvoir s’en sortir par sa propre volonté. Elle m’a déçue, car elle essaie de ne gérer qu’une seule chose alors qu’elle aurait pu être sur tous les fronts, si elle l’avait simplement voulu. Je n’arrive pas à comprendre la volonté de l’autrice dans ce récit, elle ne donne pas de clés pour les personnes qui seraient dans le même cas que la jeune femme et ne nous sert pas vraiment l’histoire attendue. Il n’y a pas réellement de décors et donc aucun dépaysement possible, j’ai tant de regrets pour cette histoire qui donnait envie sur le papier, mais qui n’est vraiment pas à la hauteur au final.

En bref, cette expérience était comparable à un soufflé, je n’ai pas été séduite par les personnages ni par la problématique d’Anna qui n’est pas assez développée et qui ne donne aucune solution à part le fait de suivre une thérapie… Je n’ai pas compris le but de l’autrice et je n’ai pas particulièrement adhéré à sa plume qui manquait énormément de dynamisme. Vous l’aurez compris, je ne peux donc pas vous conseiller cette lecture.


Parution :  01 juin 2017
Éditions : Albin Michel
Nombre de pages : 224
Prix : 16 €
2

 

 

Une réflexion sur “Le début des haricots – Fanny Gayral

  1. C’est une remarque un peu hors sujet, voire débile, mais j’adore le fait que tu aies utilisé le terme autrice et non auteure (qui est un non-sens de mon point de vue !). Je l’utilise aussi dans mes articles et ai souvent été obligée de m’expliquer ! Voilà, c’est tout !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s