Les Insurgés, tome 1 : Conquête – Elle Kennedy

Couverture Les insurgés, tome 1 : La conquête

Hudson Lane est la demi-sœur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion. Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité. Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter. Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien. Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille. Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?


Mon avis :

Un nouveau Elle Kennedy ? Je ne pouvais pas rater ça, surtout après mon immense coup de cœur de l’an dernier pour sa série Off-Campus. Je n’ai donc pas hésité une seule seconde avant de me lancer dans cette lecture.

J’avais vaguement lu le résumé il y a quelques semaines, donc je ne savais plus vraiment de quoi ça parlait. C’est peut être pour cela que j’ai pas mal été déstabilisée dans un premier temps. Oublié Off Campus, l’histoire n’avait strictement rien à voir, le style non plus. Et c’est ce changement de genre qui m’a surprise, mais plutôt dans le bon sens.

Les insurgés est une série dystopie et érotique assez sombre prenant place dans un futur post-apocalyptique violent et sauvage. Certes, il y a de la romance, mais l’érotisme prend le pas sur l’histoire entre Connor et Hudson. Il y a des scènes plutôt torrides, parfois trop, que je ne m’attendais pas à retrouver. Il faut dire que les Insurgés sont des rebelles qui profitent de l’instant présent, l’avenir étant bien trop incertain pour eux. A un tel point qu’il leur est rare de fonder une famille, ou même de s’installer dans un endroit précis. Une vie au jour le jour faite d’excès et de plaisir ; le lecteur a donc droit à du voyeurisme, de la masturbation en public, des plans à trois et bien d’autres choses encore.

Pour autant, Elle Kennedy ne tombe pas dans le hardcore. Et c’est là où j’ai pu apprécier son écriture, sa façon d’aller dans des ébats exacerbés sans basculer dans le malsain. Car le consentement est la base de toutes les relations dans ce monde. Les partenaires ne vont jamais au-delà des limites de l’autre. Il y a vraiment une sorte de respect dans ces relations, et l’auteur arrive vraiment à nous le faire ressentir malgré les situations somme toute assez libertines et très explicites.

J’ai également beaucoup aimé le monde dystopique qu’Elle Kennedy a mis en place. A vrai dire, c’est un monde futuriste que j’ai pu facilement me représenter étant donné qu’il ne paraissait pas du tout aberrant. Le Conseil Mondial est une organisation qu’il est assez aisé de s’imaginer, de même que le mode de vie des Insurgés dans ce monde complètement ravagé, entre anarchie et reconstruction totalitaire.

Je garde un petit bémol pour l’histoire d’Hudson et de Connor . Si j’ai aimé leur couple, je n’ai pas vraiment cru à l’installation de sentiments amoureux entre eux. Pas dans un tel contexte, et je trouvais que c’était l’aspect qui manquait vraiment de développement dans ce tome. J’ai cru à leur attirance sexuelle sans aucun problème – il faut dire que l’auteur nous réserve de très (trop) nombreuses scènes – mais de là à parler d’amour, surtout vu leur passif à tous les deux… J’ai été moins convaincue.

Pour conclure : j’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce premier tome même si j’ai été assez désarçonnée au départ. Il faut dire que l’auteur s’éloigne complètement du style que l’on avait découvert dans la série Off Campus, nous proposant une romance très érotique. Mais, une fois cet effet de surprise passé, je me suis par contre beaucoup attachée aux personnages que l’on rencontre, que ce soit ceux du camp de Connor ou ceux que l’on croise tout au long de l’histoire. J’ai hâte d’en découvrir un peu plus à leur sujet dans les prochains tomes !


Parution :  14 septembre 2017
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 336
Prix : 17 €
3.5

11 réflexions sur “Les Insurgés, tome 1 : Conquête – Elle Kennedy

  1. Pingback: Les insurgés, tome 3 : Domination – Elle Kennedy | Alice Neverland

  2. Pingback: Les insurgés, tome 2 : Addiction – Elle Kennedy | Alice Neverland

  3. Pingback: Bilan livresque – Septembre 2017 | Alice Neverland

  4. J’avais beaucoup aimé Off-Campus, mais je ne pense pas essayer cette nouvelle série. Le synopsis ne me tente pas des masses. Ta chronique explique bien l’univers, mais pour le moment ce n’est pas ce que je souhaite lire. Mais ravie d’avoir des retour sur cette nouvelle lecture.

    Aimé par 1 personne

    • L’univers vaut vraiment le détour, et je pense que c’est un aspect qu’elle va encore plus développer dans les tomes suivants.
      Par contre, effectivement, on est loin de la romance étudiante de off campus, il ne faut pas avoir froid aux yeux en débutant cette lecture ! Mais Elle Kennedy ne tombe pas dans le sordide non plus, ça reste respectueux 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai vraiment adhéré a cette nouvelle saga moi aussi, j’ai hâte de découvrir le tome 2 ! Je me demande justement si elle va développer les Sentiments des personnages ? Óu est ce qu’ils vont devoir quitter le campement pour une Raison X ? Est-ce que Dom va les rejoindre ? … Trop de questions, parce que vraiment, je trouve que ca aurait limite pu en rester là en fait ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s