Viens, on s’aime – Morgane Moncomble

Couverture Viens, on s'aime

L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas.
Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.

Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.

Pas vrai ?


Mon avis :

J’aime beaucoup les romances dont la situation initiale parle d’une amitié homme-femme ; j’aime voir l’évolution de la relation d’abord amicale, mais qui devient de plus en plus intense. Je trouve que cela apporte une vraie force à la romance, et c’est vraiment une thématique qui m’a toujours attirée. Je ne pouvais décidément donc pas passer à côté de cette nouveauté !

Violette et Loan vivent dans le même immeuble et se rencontrent pour la première dans l’ascenseur, tandis que ce dernier décide de faire grève. Ils vont ainsi apprendre à se connaitre et c’est un vrai coup de foudre… amical. Il faut dire que tout autre sentiment serait déplacé : en effet, Loan vit avec sa copine, avec laquelle il est en couple depuis cinq ans. Un an plus tard, on retrouve Violette et Loan en colocation. La situation est toute autre, puisque Loan est désormais célibataire, tandis que Violette débute une toute nouvelle relation amoureuse…

Évidemment, on sait déjà comment les choses vont se finir. Il n’empêche que j’ai beaucoup aimé découvrir le quotidien de cette colocation et de ce groupe d’amis. Si Violette et Loan restent au centre du récit, Morgane Moncomble n’oublie pas de développer les personnages secondaires, à un tel point qu’ils semblent tous prendre vie devant nous. Ces derniers paraissent bien réels, et on s’attache immédiatement à cette joyeuse bande.

La relation entre Violette et Loan reste tout de même au centre du récit. L’auteur nous fait bien comprendre la force de leur amitié platonique, cette façon qu’ils ont d’être le centre de l’univers de l’autre, de se chercher constamment du regard, tout en conservant une certaine innocence malgré la situation. Leur amitié est la chose la plus importante pour eux, et ils sont prêts à tout pour la conserver telle quelle. Malheureusement, il va leur être difficile d’aller à l’encontre des élans de leurs cœurs et de leurs sentiments qui vont devenir de plus en plus fort, jusqu’à les étouffer complètement et les emporter vers quelque chose de différent.

Pour conclure : j’ai beaucoup aimé cette lecture qui reprend une de mes thématiques préférées en romance. Morgane Moncomble a vraiment parfaitement développé ses personnages et son histoire, même si je regrette une certain manque de surprise à ce niveau là. Pour autant, je me suis régalée, et j’ai cru à l’histoire entre Loan et Violette sans aucun problème. Viens, on s’aime est une romance pétillante et rafraichissante comme je les aime, et je ne peux que vous la conseiller si, vous aussi, vous êtes fans du genre !


Parution :  14 septembre 2017
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 482
Prix : 17 €
4.0

2 réflexions sur “Viens, on s’aime – Morgane Moncomble

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s