Discussion au coin de la page… – Alice Neverland et les maisons d’éditions

livre_604_012.jpg

Depuis samedi, il y a du grabuge sur la blogosphère. Ce qui n’était, au début, qu’un simple débat d’idées, est devenu une guerre de ceux qui auront les meilleurs arguments.

A l’origine, un changement dans une maison d’édition qui a décidé de revoir son système de partenariat. Il n’en fallait pas plus pour créer une nouvelle polémique, à un tel point que le blogueur/booktubeur devient attaqué de toutes parts. Certains parlent de travail dissimulé ; « on » nous dit que l’on devrait arrêter de se faire exploiter, de réclamer une rémunération ; « on » dit encore que ce sont les « gros » blogueurs qui mènent la fronde car ils vont perdre leur statut de privilégiés.. Bref, « on » nous dit plein de choses, et on en oublie tout simplement que, aux dernières nouvelles, nous sommes tous assez grands pour penser par nous-mêmes.

Moi qui parle très peu de mes ressentis personnels – une chose que l’on m’a parfois reprochée –, je n’ai jamais été aussi mal à l’aise en lisant tous ces messages. Après avoir lu certaines réactions, j’ai ressenti le besoin de vous parler de mon expérience de petite blogueuse, et de la relation que j’entretiens avec les maisons d’éditions.

Image associée

Mon blog est né de ma passion pour la lecture, de mes tatonnages sur la blogo, et de débuts assez brouillons. Quand je relis mes premières chroniques, je me rends compte du chemin parcouru, des heures à trouver mon style littéraire, à faire grandir ma plume et mon esprit livresque. Je ne le cache pas, je dois passer une vingtaine d’heures par semaine à bloguer, une activité vraiment chronophage mais, quand on aime, on ne compte pas (et oui, j’ai quand même un « vrai » travail à côté).

Je prends du plaisir à partager mes avis avec vous, et ce depuis trois ans. Ce qui n’était qu’un petit blog livresque de plus est devenu mon second bébé, et j’aime le voir grandir à vos côtés. Alice Neverland a aussi la chance de posséder de nombreux partenaires éditoriaux. Une chance, oui, mais il ne faut pas oublier tout le travail qu’il y a eu derrière et qu’il y a encore. Alors, quand une maison d’édition se manifeste, je vois ça comme une valorisation de tout ce travail accompli, de ce chemin parcouru dans lequel j’en suis ressorti autant grandi que mon petit blog.

Jamais je n’ai ressenti de pression de la part de ces maisons d’éditions, jamais je n’ai eu l’impression de me faire exploiter, jamais l’idée de réclamer une rémunération ne m’a traversée l’esprit. Car je peux déjà partager ma passion, et c’est une chose énorme. De plus, j’entretiens de merveilleux rapports avec ces maisons d’éditions, je n’ai jamais été forcée à quoi que ce soit, et elles m’ont toujours permis de m’exprimer librement. Je n’ai jamais eu aucune contrainte, je suis libre de ce que je publie et, juste cela, c’est magique. Si je devais perdre cette liberté, je serais la première à arrêter. La lecture est une passion, et non pas une obligation.

Alors, pourquoi faire une telle polémique ? J’avoue que je ne comprends pas. Pourquoi critiquer des blogueurs et booktubeurs qui accomplissent un travail énorme, passent des heures derrière leurs écrans à essayer de vous proposer des chroniques, des vidéos de qualité, travaillées ? Pourquoi critiquer une maison d’édition quand d’autres utilisent exactement la même formule depuis des années ? – je ne vais quand même pas vous parler des éditions Charleston, entre autres, qui sont encensées chaque année quand vient le recrutement de leurs dix nouvelles lectrices..

Pour ma part, je veux juste remercier toutes ces maisons d’édition et blogueurs qui accomplissent un travail formidable, ensemble, dans la promotion de la littérature. En trois ans, je n’ai jamais eu à me plaindre. Et si la Collection R a choisi ce nouveau système, c’est une décision qui a, je pense, été murement réfléchie et non pas balancée sur un coup de tête. Je ne me permettrais jamais de juger alors que je suis loin d’en connaitre les tenants aboutis, et je trouve tout simplement dommage que cela doive prendre de telles proportions…

Résultat de recherche d'images pour "blogueur"

38 réflexions sur “Discussion au coin de la page… – Alice Neverland et les maisons d’éditions

  1. Pingback: Gazette Dodécadente #4 : Septembre 2017 | Le Monde Fantasyque

  2. Bravo pour cet article ma belle!
    Je me rends compte que depuis mes débuts en 2011-2012, les choses ont terriblement changé… Avoir un partenariat à cette époque c’était magique, incroyable! C’était un privilège, un lien avec une ME. Aujourd’hui c’est comme si c’était un dû. Les uns crient au scandale, soit disant qu’on est exploité par des ME qui nous mettent sous pression mais en même temps, ils exigent plus que les ME en réclamant d’être payé. Pourquoi toujours tout ramener à l’argent?
    Et la passion, le partage?
    Je dois encore faire partie de cette vieille école d’il y a 5 ans où chacun partageait son avis, où les blogs s’entendaient bien, se soutenaient, créaient des partenariats entre eux.
    Il n’y avait pas de course aux likes, au meilleur instagram, aux plus d’abonnés sur Twitter, à la super chaine youtube… c’était tellement autre!
    Cela me manque beaucoup et je trouve que les RS s’enflamment vraiment pour un oui ou pour un non. Chacun y va de son avis, sauf que j’ai l’impression qu’on tente de nous l’imposer.
    Au final, je trouve ça bête car chacun vit cette passion à sa manière.
    Moi, je ne me sens pas pro, donc je ne vois pas pourquoi je devrai être payée.
    J’ai des SP, oui mais finalement je les lis quand j’en ai envie. Je me suis mise la pression tout seule, jamais une ME ne m’a demandé des comptes personnellement sur mon retard ou quoi que ce soit. Le dialogue existe, les échanges aussi, je ne vois aucun problème.
    Quant à cette dernière annonce, moi j’en retiens du bon de ce partenariat et pour être honnête, je ne lisais plus beaucoup leurs titres, autant laisser ma place à quelqu’un d’autre qui sera autant heureux que moi quand j’ai débuté ce partenariat il y a 5 ans!

    Aimé par 2 people

    • C’est exactement ça. Pour moi je blogue avec passion, je ne suis pas professionnelle, je ne prétends pas l’être. Mon « vrai » travail me comble, et mon blog me sert de petite bulle littéraire pour partager ma passion. Je ne compte pas en tirer des mille et des cents. Ceux qui y parviennent, tant mieux. Si certains percent grâce à ça, j’en suis la première heureuse pour eux, sincèrement !
      Mais il faut quand même tolérer que pour certains « petits » blogueurs, la question d’argent ne se pose pas. Et, oui, pour moi, c’est un privilège de recevoir des SP et je m’en contente amplement. Depuis 3 ans, j’ai toujours la même excitation en découvrant ma boite aux lettres et mes réceptions 🙂 Et cela suffit à faire mon bonheur !
      Il faut donc prendre conscience qu’il y a deux visions du bloging et, surtout, le tolérer, tout simplement : ceux qui sont heureux de partager simplement leur chronique et qui se contente de SP, et ceux qui cherchent à en faire une profession. Je n’ai pas la prétention de forcer ces derniers à changer d’avis, alors ce serait bien qu’eux mêmes arretent d’essayer de nous dire quoi penser… Je suis désolée, mais je suis ni exploitée, ni naive, et c’est pourtant ce qui c’est dit tout ce week end…

      J'aime

  3. Vu que je ne suis pas très active sur Twitter (je me force un peu a y aller, j’avoue, trop de gens méchants pour moi, comme les commentaires YouTube quoi xD), je suis totalement passée à coté. Mais je ne comprends pas pourquoi maintenant tout le monde monterait aux barricades. Charleston, oui, mais aussi Bragelonne ou Milady (la même maison au final, mais deux, même trois formulaires distincts), et il me semble Galimmard ont le même système non ? Ohlala, qu’est-ce qui va se passe si Hugo décide un jour de changer de système, ce sera un bain de sang ! Sinon, les maisons d’éditions sont des entreprises, elles font ce qu’elles veulent, les blogueurs partenaires ne sont pas des employés qui peuvent monter un syndicat xD Et si une maison se sent dépassée par la demande, ben a elle de faire le tri, encore une fois, elle fait ce qu’elle veut, elle est déjà gentille de nous envoyer des bouquins en échange d’une chronique, il y a contre-partie écrite, mais ca reste gratuit au niveau Financier quoi oO Je suis choquée d’apprendre cette histoire là en fait ^^

    Aimé par 1 personne

    • C’est tout à fait ça. Ce principe de comité de lecture pour un an est déjà utilisé par d’autres ME. alors pourquoi vouloir lancer une polémique autour de la collection R ? Je n’ai pas compris…
      Mais j’ai encore moins compris comment ça a pu s’attaquer de toutes parts sur Twitter. Sincèrement, j’étais très mal à l’aise en lisant tout ça, et je n’ai pas aimé la façon dont on a essayé de nous imposer une seule et même façon de voir les choses. Comme n’importe quelle chose dans la vie, tout n’est ni noir, ni blanc, il faut tolérer ce que pense les autres, et acceptent qu’on ne voit pas tous les choses du même oeil. Malheureusement, cette tolérance semble disparaitre de plus en plus de la blogo, et cela m’attriste vraiment 😦

      Aimé par 1 personne

      • Comme dit, je ne suis pas sur Twitter justement a cause de cette méchanceté ambiante. Et je tiens mon blog juste pour moi en allant voir les articles des autres de temps a autre parce que j’aime bien papoter, mais je trouve qu’il y a aussi l’émergence d’un certain élitisme, et j’ai déjà vu une forme de harcèlement qui m’a profondément choquée, et beaucoup de manque de respect. Donc je m’en tiens a ce que je fais actuellement parce que comme tu dis, la tolérence semble disparaitre, et je trouve ca vraiment nul.

        Aimé par 1 personne

      • J’avoue que je me force un peu à aller plus régulièrement sur Twitter, car beaucoup de choses s’y passent. Mais ce n’est pas mon réseau social de prédilection, les gens ont trop tendance à y dire tout ce qui leur passe par la tête, sans réfléchir. Et la moindre petite annonce prend des proportions énoooormes.
        Bref, après ce week end, j’ai appris beaucoup de chose sur la blogo et sur les gens, j’avoue être tombée de haut pour certains, et ne pas avoir compris pour d’autres 😦

        Aimé par 1 personne

      • Je suis pareille, je me force un peu. Je suis contente d’être passée à côté du feu de l’action du coup, histoire d’être rester en dehors et de pouvoir continuer à suivre certaines blogueuses sans les voir différemment ^^ allée, Il faut se dire qu’au final, La blogo est tenue par des humains, donc pour chaque personne décevante on peut en trouver une épatante 😊😘

        Aimé par 1 personne

  4. En fait ce qui me fait rire, c’est que c’est de « gros » blog qui se sentent investis de la mission de défendre les petits nouveaux alors qu’on a pas 5 ans, on a lu les conditions, on sait très bien dans quoi on s’engage et je pense qu’on se pose tous la question de savoir si on peut tenir ces 15 livres/an. Personnellement, je me dis que oui. En plus, le délai est assez large (5 mois!) comparé à d’autres ME qui nous demandent 1 mois pour lire un livre. Concernant la rémunération, bloguer est ma passion, je ne me vois pas demander une rémunération alors qu’on m’offre des livres (tant mieux, ce qui me manque, c’est le budget livre) et si certains pensent qu’on devrait demander une rémunération (alors qu’en fait ils ne le sont pas, hein) qu’ils le demandent. Moi, en attendant, j’en ai pas besoin ni maintenant ni dans le futur. Une passion, reste une passion et devrait le rester. J’ai l’impression que si on se faisait payer pour donner son avis sur un livre, une nouvelle tendance verrait le jour : celle de donner un avis plus positif que la réalité. Et c’est quelque chose qui se pratique déjà alors qu’il n’y a pas de rémunération :/

    Aimé par 2 people

    • Je te rejoins complètement. Personnellement, si les blogueurs étaient rémunérés, je me poserais toujours la question de leur intégrité. L’argent prendrai le pas sur la passion, et comment savoir si ce que dit le blogueur est réel où s’il fait juste ça pour plaire à la ME qui le paye afin d’avoir plus de contrats monétisés ?
      Recevoir un livre est, pour ma part, déjà suffisant. Franchement, quand on voit le prix des livres aujourd’hui, savoir que les ME nous les envoient gratuitement, fdp compris, j’en suis reconnaissante, n’en déplaise à certain(e)s. Le lecture reste un plaisir, mon péché mignon. Si je n’aime pas, je le dis. Si je n’ai pas le temps de lire dans le mois imparti, jamais une ME ne m’a tapé sur les doigts – j’ai toujours prévenu et expliqué.
      Je ne vois pas la frontière entre ME et blogueurs partenaires, pour moi c’est une collaboration, un partage. Je pense leur apporter autant que ce qu’ils m’apportent – et oui, ils « apportent » même si ce n’est pas monétaire : je leur dois des rencontres, de magnifiques coups de coeur et des relations qui dépassent l’aspect patron/employé. Et je ne pense pas être la seule dans ce cas…

      Aimé par 1 personne

  5. Alors moi j’avoue que cela me tue de voir cela. Pourquoi faire autant de polémique ? Je ne comprends pas ce genre de comportement…
    Cela fait 2 ans que j’ai mon blog et je le fais toujours par passion. Quand à mes partenaires, je suis heureuse d’être avec eux et à aucun moment je n’ai eu cette impression de pression. Bien au contraire.
    Et puis s’il on veut être partenaire avec une maison d’édition on doit accepter et surtout respecter les règles du jeu…
    Il faut être réaliste Collection R n’est pas la 1ère et ne sera pas la dernière ME à faire cela…

    Aimé par 1 personne

    • Exactement. D’où mon incompréhension.
      Personnellement, je faisais partie du club R et j’ai du avoir une dizaine de livre sur un an. Effectivement, j’ai laissé passer des suites de séries qui ne m’avaient pas convaincues et des livres qui ne m’intéressaient pas des masses vu le résumé. Du coup, leur partenariat ne change pas grand chose, si ce n’est que, cette fois, on recevra tous les livres. Mais, s’ils ne plaisnet pas, on n’est pas obligé de poursuivre la lecture, juste d’expliquer en quoi on n’a pas accroché.
      Alors, qu’est ce qui est dérangeant dans cela ? Qu’est ce qui gêne dans le fait de responsabiliser le lecteur ? L’argent ?

      Aimé par 1 personne

  6. Personnellement j’ai trouvé que la polémique pouvait avoir un certain intérêt, dans le sens où certains reçoivent des centaines de SP par an, et peuvent ressentir une certaine pression de la part des ME. Ce qui a créé la polémique ce sont les conditions de partenariat (obligation de lire les 15 livres, etc.).
    Après, je suis entièrement d’accord avec toi, dans le sens où chacun fait ce qu’il veut, et que personne n’est contraint et forcé d’accepter un partenariat, chacun dispose d’un cerveau et de toutes ses capacités de réflexion jusqu’à preuve du contraire.
    Perso je n’ai aucun partenariat, je reçois des SP de manière très ponctuelle, et je suis loin de dire oui à tout le peu qu’on me propose (je ne sais pas si c’est français, mais bon). Mais quand j’en reçois un, effectivement il me semble logique de le faire passer en priorité : j’ai accepté de le recevoir et de le lire, donc voilà… Mais on ne m’a jamais demandé de le lire en un temps imparti, et on ne m’a jamais relancé si une chronique arrivait un peu tard.
    Mais au final chacun fait ce qu’il veut : si un blogueur/booktubeur veut être totalement libre, OK. Si un autre joue le jeu de la ME, OK. Si un autre veut être payé, OK. Tant que la chronique reste transparente et objective, OSEF, non ?

    Aimé par 1 personne

    • Je te contredirais sur ce point : pourquoi parler de polémique quand Charleston fait exactement la même chose ? Et Gallimard ? c’est tout simplement aberrant de critiquer une ME et d’aclamer une autre quand elle lance sa campagne de recrutement. Je trouve cela tout simplement hypocrite, et c’est vraiment utiliser un prétexte pour créer une polémique qui n’a pas lieu d’être.
      Pour le reste, je suis tout simplement d’accord : on a la chance d’avoir des ME qui acceptent la critique et les avis négatifs et nous laissent être libres de nos mots. Le jour où cela changera, je serais la première à aller crier – ou plutot tweeter 😉

      Aimé par 2 people

  7. Je rejoins totalement ce que tu dis… Le jugement est partout, j’ai déjà vu aussi des personnes dire, mais regarde celle-là, elle a pas de vie à part son blog… personnellement ce sont des propos qui me choquent, et parfois je me sens visé par ces propos, car je ne travaille pas (pas que ça m’amuse hein, je ne travaille pas à cause de soucis de santé…) et je blogue beaucoup, avec entrain et passion. Tout le temps que je passe à lire, à promouvoir ou discuter avec les lectrices, je le fais de bon cœur, et cela m’attriste de voir la réaction des gens. Attention, je ne généralise pas, mais pour en revenir aux polémiques de ce week-end, je trouve cela affligeant de lire de telles réactions… La collection R a choisi de changer son système, et comme tu le dis, ça a dû être mûrement réfléchis. Ils donnent la possibilité aux lecteurs de faire partie de cette aventure, et qui sommes-nous pour remettre cela en cause ?

    Pour notre blog, Cindy a tenté sa chance, elle adore cette collection, et serait ravie de faire partie de l’aventure, elle a accepté les conditions sans cillé parce qu’honnêtement quand on y regarde de plus près, les clauses de ce nouveau système sont tout à fait gérables. Et quand bien même cela ne serait pas le cas, l’éditeur ne force personne à déposer sa candidature.

    Nous avons d’excellents rapports avec nos partenaires, un statut amical avec chacun, et cela me peine de voir ces effusions sur la toile, nous collaborons avec plaisir, et perso je ne me suis jamais sentie utilisée. Comme j’en parlais ce matin, il m’est arrivé de collaborer avec des ME qui n’ont pas très bien pris mes avis négatifs/mitigés, en sachant que je suis vraiment respectueuse dans mes propos, mais la transparence et l’honnêtement priment pour moi. Comme tu dis au fur et à mesure on évolue, on avance avec fierté grâce à nos blogs, mais je ne comprendrais jamais ce genre de réaction, tout comme la jalousie, ou l’hypocrisie… Je suis d’ailleurs très méfiante maintenant, c’est dommage…

    En tout cas, ton article résume totalement ma pensée, merci pour ce partage !

    Aimé par 2 people

    • Oui, la personne est libre d’accepter ou non les conditions. Et la collection R a été transparente sur ce point, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Auraient-ils dû dire que l’on recevrait toutes les parutions de l’année plutôt que d’annoncer un chiffre qui, décidément fait grincer des dents ? C’est d’ailleurs ce que fait Charleston – on s’engage à recevoir leurs parutions pendant un an, sans choix non plus. Je ne suis pas fan de tous leurs livres, donc je ne postule pas, ce qui est logiquement. C’est pareil pour R : j’aime leurs livres, j’aime leur collection, si je souhaite postuler en quoi ça dérange ? pourquoi traiter ceux qui le font d’asservis ?

      J'aime

      • Lancer le débat  » sur le travail des chroniqueurs – blog/tubeurs – « . Peut-être demander des droits sociaux … Et dire qu’à la base c’est une passion qu’on partage partenariat ou pas. Je suis certains blogs qui n’ont pas de part’ et ils le vivent bien, j’ai commencé sans part’, ce n’était pas mon but 1er, juste mettre des mots sur mes lectures, ma passion, échanger et cela m’a permis de découvrir d’autres lectrices qui sont devenus par la force des choses des amis …

        Aimé par 1 personne

      • C’est exactement ça. J’entends dire qu’on ne devrai pas se sentir « honoré » d’avoir un partenariat. Mais, je suis désolée, ça fait quand même plaisir quand une ME te contacte, et tu es fière de te rendre compte que ton travail plait, qu’il est remarqué et apprécié alors que tu ne dois rien aux ME.
        Comme tu le dis, cela nait d’une passion, je n’ai pas du tout la prétention de me dire que j’en vivrais un jour. Non, je m’amuse à bloguer, je m’éclate à rencontre les copinautes, et j’adore plus que tout échanger autour des livres. On commence tous au même niveau, on regarde nos petits bébé blog grandir, et tant que l’on reste passionnés c’est le principal. Alors pourquoi chercher toujours la petite bête ?

        Aimé par 1 personne

      • Ça m’a toujours choquée effectivement de lire qu’on ne doit pas se sentir « honoré » ou qu’on met mal à l’aise en remerciant la ME pour le partenariat (déjà lu !). Ça m’énerve de voir que les gens considèrent ça comme un dû. Qu’il suffit de faire un blog et paf tout tombe tout cuit.

        Aimé par 1 personne

      • Tout prail. Franchement, je suis toujours heureuse de recevoir les programmes, de voir ce que les ME nous réservent et ce qu’elles envoient. ça fait plus de trois ans que je blogue et mon excitation est à chaque fois la même quand je découvre ma BAL.
        Sincèrement, quand on voit le prix d’un livre aujourd’hui, non, pour moi, le SP n’est pas un dû, et je suis toujours honorée quand je vois une ME me faire confiance. Pourquoi ne devrais-je pas l’être ? je ne comprends pas cette attitude 😦

        J'aime

  8. Personnellement, après 1 an et demi de mon blog et 3 ans en tout de blogging, je suis TOUJOURS passée à côté des polémiques comme Claire ! A vrai dire, je trouve ça tellement n’importe quoi que je dois instinctivement passer à travers les gouttes. Mon but c’est de partager une passion, comme toi, le reste, m’en fous totalement.
    Concernant la Collection R, ça me fait bizarre d’avoir vent de cette polémique, quand j’ai vu passer leur début de campagne, je me suis dit que c’était vraiment sympa pour tous les blogueurs et chroniqueurs de livres…(sachant que je n’ai pas postulé donc ce n’est pas un avis dû au fait que ça m’avantage ou me donne une chance). M’enfin bon, je crois que la solidarité, l’équité, c’est une notion de moins en moins partagée…

    Aimé par 1 personne

    • Je me rends compte que tout est prétexte à partir en guerre. Et cela devient juste usant de voir les gens s’étriper avec des pour et des contre, à chercher à imposer leurs arguments et à se taper dessus à coup de tweet quand l’autre n’est pas d’accord. Je crois que, malheureusement, les essentiels de vie en sont trop vite oubliés…

      Aimé par 1 personne

  9. Mmmmmh, je crois que j’ai développé un talent pour passer à côté des polémiques, je n’avais même pas remarqué celle là avant que tu en parles! En fait je ne comprends pas vraiment pourquoi certains se mêlent de ce qui finalement ne changerai rien pour eux (toutes les polémiques tournent autour de gens qui qui aiment donner un avis là où on n’en a pas besoin, mariage pour tous, avortement, ce choix ne concerne que ceux que ça regardent, on doit laisser le droit de choisir à TOUS). Et je te rejoins totalement dans ton discours, la manière dont on blogue, ça ne regarde que nous. Et puis si on commençait à travailler par plaisir avant de penser à tirer du profit de tout, ce serait pas mal non plus. Moi je trouve que le choix de la collection R se défend totalement et qu’au contraire ça ouvre plus de possibilité pour tous. Je trouve que c’est une super initiative, ça ne m’a même pas traversé l’esprit toutes ces choses! Merci pour ton article en tout cas ;D Et bonne fin de weekend ❤ ❤ ❤

    Aimé par 3 people

      • C’est surtout sur Twitter que ça écrit de toutes parts 😉
        Malheureusement, il y a beaucoup de personnes qui pensent mieux savoir que les autres et, si certains arguments se valent tout de même, on en oublie que nous sommes bien assez grands pour penser par nous mêmes et pour prendre nos propres décisions. C’est ce que je trouve aberrant, qu’on cherche à faire polémique là où il n’y avait pas lieu d’être. Surtout que, si la maison d’édition a fait ce choix, c’est qu’il doit bien y avoir des raisons dont nous ne sommes pas au courant. Il faut arrêter ces guerres stupides et de voir des polémiques partout et n’importe où, ça devient fatigant 😦

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s