The curse, tome 2 : The Crime – Marie Rutkoski

Couverture The curse, tome 2 : The crime

Fille du général le plus titré de l’Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu’elle réprouve l’esclavage, d’acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d’Arin. Pire encore, elle a eu la faiblesse de le laisser devenir son ami, de laisser la ville entière s’émouvoir de leur proximité. Elle n’a compris qu’au dernier moment son erreur, en découvrant l’impensable : espion aux ordres du peuple herrani oppressé depuis la conquête du pays par l’Empire, il était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.

Tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie, a vu ses amis tomber autour d’elle, a dû supporter la douleur de cette terrible trahison, son éducation entière qui lui sou e de tout faire pour se venger du jeune homme. Et quand il a fallu choisir, elle a choisi, à son tour, l’impensable : sacrifier son bonheur pour celui des herrani, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils du monarque. S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis l’Empereur – un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, découvrez les jeux de pouvoir, les coups de bluff et les enjeux vertigineux de la partie de poker menteur que se livrent deux espions pris dans les nasses de deux causes ennemies !


avis

Voilà un des romans que j’attendais le plus cette année. Après ma découverte du premier tome, j’étais tout simplement tombée amoureuse de l’univers de Marie Rutkoski. Je me suis donc précipitée sur cette suite peu de temps après sa sortie.

Il est bien rare, dans une trilogie, de découvrir un second tome à la hauteur des espérances du lecteur. Pour ma part, je suis souvent quelque peu déçue de ces tomes qui ne réussissent pas à me ravir autant que le premier. Mais, force est de constater qu’avec The Crime, Marie Rutkoski signe une suite bien meilleure que le tome précédent.

Nous avions découvert Kestrel, Arin, Herran et la Valorie lors du tome précédent. Marie Rutkoski nous avait donné toutes les cartes pour qu’on en comprenne les enjeux de guerre, de pouvoir et de politique qui liaient tous les éléments de cet univers entre eux. Dans cette suite, les pions sont avancés, les dés sont jetés, et la partie commence véritablement.

La pression va crescendo, à un tel point que je n’ai eu de cesse de m’inquiéter pour Kestrel. Cette dernière va jouer à un jeu dangereux, et je me sentais constamment oppressée à ces côtés, comme si je ne pouvais qu’assister, impuissante, à ses multiples prises de décisions, bonnes comme mauvaises.

Marie Rutkoski ne se gêne pas pour dépeindre les cruautés de la cour impériale et de l’Empereur lui même. Ce dernier instaure un sentiment de crainte et d’incertitude qui se ressent parfaitement. On ne sait jamais sur quel pied danser avec lui, ni s’il est sincère dans ses dires. De ce fait, l’auteur arrive parfaitement à nous faire ressentir comment il règne sur son palais et sur son empire, avec cruauté et indifférence, mais aussi de quelle façon il contrôle absolument tout.

Avec l’Empereur, le danger est omniprésent pour tout le monde, et Kestrel va vite s’en rendre compte. Véritable jouet entre les mains de la couronne, elle va devoir prouver sa loyauté à maintes reprises tout en essayant de cacher les raisons qui l’ont poussée à négocier avec l’Empereur. Un double jeu hasardeux qui happe littéralement le lecteur et l’embarque dans une véritable partie de poker où bluff et autres tromperies vont diriger l’intrigue.

Pour conclure : avec cette suite, Marie Rutkoski ne nous laisse absolument aucun moment de répit. Le rythme est effréné, il se passe sans cesse quelque chose et l’intrigue est constamment renouvelée. Si le premier tome nous avait présenté un fantastique univers, l’auteur développe son fil conducteur de main de maitre dans cette suite et nous dévoile tout un pan de l’histoire que l’on avait fait qu’entr’apercevoir jusque là. Et je ne vous parle même pas de la fin, aussi insoutenable que celle du premier opus, qui nous promet une attente impossible pour le troisième et dernier tome…


Parution : 21 septembre 2017
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 544
Prix : 15 €
pcc

4 réflexions sur “The curse, tome 2 : The Crime – Marie Rutkoski

    • Arf.. J’avais adoré le premier tome que j’ai dévoré. Et j’ai dévoré tout autant ce second tome. Si, dans le premier, on découvre vraiment l’univers, dans le second l’intrigue est menée tambour battant. Il est difficile de prévoir comment tout cela va finir 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s