Grupp – Yves Grevet

Couverture Grupp

Mettez-vous à la place de Stan : grâce à l’implant LongLife, comme tous ses amis et ses proches, il ne craint ni la maladie ni les accidents et peut atteindre l’âge de cent ans en menant une petite vie tranquille. Est-ce que ça ne donne pas envie ? Maintenant, essayez de penser comme Scott, le grand frère de Stan : voulez-vous vraiment que vos battements de cœur soient contrôlés à tout instant ? Vous sentir traité comme un être irresponsable, fragile, et que l’on décide à votre place ce qui est bon pour vous ?Si la liberté et la part du hasard valent plus à vos yeux que votre sécurité, faites-le savoir. Rejoignez le Grupp.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Je reviens donc ici avec une chronique qui concerne l’un des titres de la rentrée chez Syros et qui est signé Yves Grevet. Cet auteur a écrit de nombreux ouvrages dont celui que personnellement j’ai particulièrement apprécié et qui fait partie de la saga U4. J’avoue que pour cette simple raison j’aurais voulu pouvoir apprécier tout autant son nouveau roman. Pour être honnête, j’en ressors plutôt déçue, mais pas totalement non plus.

Malgré la mise en avant qu’il y a pu avoir cet été autour de cet ouvrage, il n’en reste pas moins un joli pavé de plus de 500 pages et ce fût laborieux d’arriver au bout de cette histoire. Premièrement, le sujet se rapprochait un peu trop de ma dernière lecture E.V.E qui mêlait société contrôlée et avancée technologique. J’ai donc trouvé cette lecture plutôt redondante et je n’aurais pas dû enchainer ces deux romans à la suite l’un de l’autre. Deuxièmement, ce qui m’a posé un réel problème et qui m’a également surprise, c’est l’absence de rythme alors que c’est un roman d’espionnage écrit pour les adolescents quand même.

Toutefois, n’oublions pas qu’Yves Grevet s’attaque toujours à des thèmes extrêmement intéressants et qu’il a le chic pour réussir à les développer alors forcément ce roman n’y fait pas exception. Il nous propose ici une vision futuriste du monde de demain qui est bien sûr sous contrôle et qui décide même de vous doter d’un joli petit implant qui a pour but, je vous le donne en mille, de vous surveiller vous et votre rythme cardiaque et qui vous promets en échange une longue vie et même de choisir vous-même l’heure de votre mort. Alors, tout le monde serait prêt à sacrifier sa liberté pour ce beau cadeau ? ! Clairement, le GRUPP est contre et veut le faire savoir, mais jusqu’ici, c’est encore LongLife qui décide !

Les héros sont ici des frères et leur relation m’a vraiment touchée et même amusée. J’ai tout de même regretté le manque de démonstrations fraternelles entre eux. Lorsque l’on passe de la partie de Stan à la partie de Scott, j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans, le ton change ainsi que l’environnement. Le GRUPP en lui-même et ses actes revendicateurs sont un peu mis de côté afin de s’attaquer à l’intrigue, mais au final, on y retrouve un certain équilibre. Petite parenthèse sur un personnage secondaire qui m’a donné cette petite touche d’humour très plaisante. Merci donc à Sol (le meilleur ami de Stan).

En conclusion, la lenteur et la longueur du récit ont eu raison de moi. Si celui-ci avait été un peu raccourci et plus palpitant, je pense qu’il m’aurait plu. Malgré tout, les réflexions et les conséquences qui découlent d’une société soumise m’inspirent toujours autant alors si c’est la même chose pour vous et que vous souhaitez varier vos lectures, faites une petite pause avec celui-ci.


Chronique rédigée par Sarah.

Parution :  31 aout 2017
Éditions : Syros
Nombre de pages : 528
Prix : 17.95 €
2.5

3 réflexions sur “Grupp – Yves Grevet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s