Une balançoire pour deux – Nanci Turner Steveson

Couverture Une balançoire pour deux

Annie a besoin de liberté », a déclaré le psychologue. Fini le quotidien réglé à la seconde près par sa mère ; elle passera l’été de ses douze ans à la campagne. C’est là qu’elle rencontre California. Si Annie souffre de troubles alimentaires et de crises d’angoisse, sa nouvelle amie n’a peur de rien, marche pieds nus dans l’herbe, grimpe aux arbres et parle aux animaux. Mais derrière cette joie de vivre se cache un lourd secret…


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Quel titre poétique et champêtre, vous ne trouvez pas ? Avec ce petit roman jeunesse et contemporain, mon seul souhait était de me perdre en campagne en visualisant la beauté de la nature tout en profitant d’une liberté infinie. Évidemment, la réalité nous rattrape toujours à un moment donné alors profitons de l’instant présent !

Tout d’abord, le travail éditorial est en fait à l’image de ce que l’on attend de chaque ouvrage jeunesse. La couverture est simple, colorée, entrainante et d’entrée, celle-ci nous délivre un message. À l’intérieur, l’écriture est grande, le texte est aéré et pour ne rien gâcher, les en-têtes de chapitres et les pieds de page sont illustrés par un petit dessin significatif.

Maintenant, faisons connaissance avec nos petites héroïnes, Annie et California, deux très jeunes adolescentes que l’on dirait tout droit sorties de la petite maison dans la prairie. Elles sont pourtant à première vue très différentes, mais elles ont chacune quelque chose à offrir à l’autre. Pour Annie, c’est tout vu, on connaît ses angoisses et troubles alimentaires, sa mère aussi autoritaire qu’un gendarme et son besoin de liberté flagrant. Par contre, pour California, le malaise est bien caché, son sourire et son côté hardie sont omniprésents (un genre de Fifi Brindacier), son grand-père est mystérieux, tout autant qu’elle d’ailleurs et Annie est tout de suite fascinée par la jeune fille.

Le mensonge et les histoires sont parfois le refuge des enfants afin de ne pas avoir à affronter des choses trop dures ou une réalité qui les oppresse et j’ai ressenti que cette réalité était bien décrite dans leur rencontre amicale. Par contre, je ne comprends pas le choix de l’autrice de nous donner un indice tellement gros après seulement 80 pages qui nous délivre directement de gros gros soupçons sur le fin mot de cette histoire ! J’étais dégoutée de devoir poursuivre ma lecture en ayant cette information cruciale en tête. Pour moi, elle a vraiment manqué de finesse sur ce point. C’est donc le seul et l’unique point négatif que j’ai retenu.

La complexité des thèmes qui font très adulte et qui font partie ici de la vie de deux jeunes filles ne pourront pas vous laisser insensible. La relation qui lie les deux amies est également compliquée et parfois c’est même une relation de chien et chat et j’ai trouvé cette originalité très plaisante même si l’on pourrait reprocher la soumission de l’une et l’extrême autorité de l’autre, ça dépendra de votre ressenti. Il y a également des secrets familiaux qui font partie de leur aventure et cet aspect plutôt énigmatique et prenant m’a beaucoup surprise dans le bon sens, évidemment !

Au final, c’est une histoire d’amitié, de liberté, de souffrances cachées et c’est une histoire qui aide à grandir et à réaliser que nos problèmes ne sont peut-être pas si handicapants ou si graves que ce que l’on peut croire. Et que parfois il suffit d’une rencontre pour en prendre pleinement conscience.


Chronique rédigée par Sarah.

Parution :  05 octobre 2017
Éditions : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 320
Prix : 15.90 €
3.0

 

Une réflexion sur “Une balançoire pour deux – Nanci Turner Steveson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s