Throwback Thursday Livresque – Un livre dont je n’aimais pas la couverture et pourtant…

TBTL

Lancé par BettieRose Books, ce rendez-vous a pour but de parler chaque semaine d’un roman – et d’un seul – que le thème hebdomadaire nous évoque.

ananas.png

Le thème de cette semaine est :

Un livre dont je n’aimais pas la couverture et pourtant…

Je suis une lectrice très matérialiste. La couverture est, pour moi, un élément essentiel du roman, c’est elle qui me donne envie – ou non – de découvrir le résumé du roman, et plus si affinités. Il m’est arrivé régulièrement de ne pas acheter un livre malgré ses avis positifs et son résumé attrayant tout simplement parce que je n’en aimais pas la couverture. Il ne faut pas oublier que le livre est également un objet, et qu’au prix où on le paye je m’attends à ce que la maison d’édition ait soigné son travail. Car, une mauvaise couverture est, pour moi, signe d’un je-m’en-foutisme royal de la part de ces maisons d’éditions envers leur roman et leur lectorat.

Bref, tout ça pour dire que, malgré tout, j’ai quand même découvert certaines histoires qui m’ont plus que ravie même si leur couverture était loin de m’emballer. Parmi ces lectures… :

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

Un roman magnifique, mais voilà, cette couverture, je ne l’ai jamais comprise. Personnellement, ce dos ne me vend pas du rêve, loin de là, j’y vois plutôt un requin ! Et c’est le genre de roman que je planque au fin fond de ma bibliothèque malgré cette romance bouleversante…

Ma conclusion sur ce roman :

« l’histoire en elle-même est simple et nous porte comme un long fleuve tranquille. La plume poétique de Mia Sheridan nous berce et nous transporte. J’ai tout simplement profité de chaque page, de chaque mot, sans anticipation aucune. Surtout, j’ai retrouvé à travers Archer’s Voice une plume sublime qui m’avait interpellée chez une seule autre auteur : Colleen Hoover. Mia Sheridan livre une histoire magnifique, vibrante et sincère, toute en pudeur et sans démonstration de force. Un équilibre juste, où rien ni personne ne prend le pas sur l’autre. C’était beau, doux, magnifique et touchant. Le genre d’histoire qui nous transporte et nous fait vibrer. Et j’en redemande, encore et encore…. »

Retrouvez ma chronique ICI.

10 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque – Un livre dont je n’aimais pas la couverture et pourtant…

    • ça dépend aussi. Pour la collection de Brittainy Cherry, les couvertures sont magnifiques même si on y trouve parfois un homme torse nu. Mais, la plupart du temps, il n’y a aucun sens artistique, et on met une couverture lambda qui ne colle pas du tout avec le roman :/

      J'aime

  1. Pingback: Throwback Thursday de Bettie Rose # 35 : – June & Cie

  2. Pingback: Throwback Thursday #56 : je n’aimais pas la couverture et pourtant… | BettieRose books

  3. Ce n’est pas qu’un signe de je-m’en-foutisme, je suis sûre que le créateur de cette couv trouvait ça beau … haha enfin, c’est fort probable. Je suis d’accord avec toi qu’elle est pas top. Quand on voit l’image, puis ton avis, on dirait pas que ça puisse être le même livre !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s