Cynster, tome 1 : La fiancée de Devil – Stephanie Laurens

Couverture Cynster, tome 1 : La fiancée de Devil

Quand Devil, le duc de St-Ives et le plus tristement célèbre membre de l’importante famille Cynster, est surpris dans une situation compromettante avec la courageuse gouvernante Honoria Wetherby, il stupéfie le ton en proposant le mariage. Personne n’avait jamais imaginé que ce scandaleux séducteur prendrait femme un jour! Honoria, cependant, n’a pas l’intention de céder aux exigences de la bonne société et d’épouser un homme uniquement parce qu’ils ont été découverts ensemble sans un chaperon. Elle a soif d’aventure et meurt d’envie de voir le monde – et même si elle veut volontiers l’aider à résoudre le meurtre de son jeune cousin Cynster, elle compte dire adieu pour toujours à Devil une fois ce crime élucidé. Elle sous-estime toutefois le pouvoir séducteur de cet homme audacieux et courageux ainsi que la chaleur brûlante de son propre désir inassouvi. Ose-t-elle se laisser porter par sa passion dans les bras de Devil… et au centre de la plus périlleuse et réjouissante aventure de toutes ?


avis

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas plongée dans une romance historique. Un genre que j’affectionne tout particulièrement et, pourtant, j’en lis de moins en moins souvent. Premier tome d’une série qui en comporte plus de seize – oui oui –, La fiancée de Devil nous présente les premiers membres de la famille Cynster, une famille très ancienne connue pour son autoritarisme.

Honoria Wetherby se découvre contrainte d’épouser Sylvester Cynster, le duc de St-Ives autrement appelé Devil, « le diable », ce dernier profitant du fait qu’ils aient passé la nuit seuls, sans chaperon, dans un cottage à veiller sur le cousin mourant du duc. Cette proposition révolte Honoria puisque cela va à l’encontre de ses projets pour lesquels elle avait fait une croix sur tout projet de mariage et de famille en devenant gouvernante ; Honoria est obnubilée par l’idée de découvrir le monde et de voyager. Qu’à cela ne tienne, Devil est, quant à lui, obsédé par l’idée de faire d’Honoria son épouse…

J’ai vraiment adoré les personnages d’Honoria et de Devil. Ce dernier est le mâle alpha par excellence, sur lequel reposent de nombreuses responsabilités liées à son rang et à sa famille. Il sait ce qu’il veut, et est prêt à tout pour l’obtenir. Sa rencontre avec Honoria va faire des étincelles et il va tomber sous le charme de la jeune femme. En effet, Honoria est bien loin de l’image policée et elle n’hésite pas à tenir tête à ce duc qui se croit tout permis…

Stephanie Laurens nous fait entrer dans le vif du sujet dès les premières pages, et ne perd pas de temps à nous faire comprendre les intentions du duc. De plus, elle nous présente déjà certains membres de la famille Cynster, et j’ai beaucoup aimé découvrir les liens forts qui les unissaient. Sincèrement, ils forment tous une joyeuse bande drôle, têtue et parfois loufoque, et cela laisse déjà présager de futurs tomes tout aussi excellent que celui-ci.

Pour conclure : je suis tombée sous le charme des Cynster et j’ai déjà hâte d’en découvrir plus encore sur les membres de cette grande famille. La fiancée de Devil est un excellent premier tome qui remplit toutes les conditions pour nous faire passer un délicieux moment : une héroïne forte et têtue, un héros dominateur et tout aussi têtu, et une intrigue qui nous ouvre les porte sur un univers plein d’émotions, d’humour et d’aventures.. J’ai déjà hâte de découvrir la suite !


Parution :  17 juin 2016
Éditions : Diva Romance
Nombre de pages : 658
Prix : 8.99 €
4.5

4 réflexions sur “Cynster, tome 1 : La fiancée de Devil – Stephanie Laurens

  1. Pingback: Cynster, tome 3 : L’épouse de Scandal – Stephanie Laurens | Alice Neverland

  2. Pingback: Cynster, tome 2 : La promesse d’un séducteur – Stephanie Laurens | Alice Neverland

  3. Ca fait quelque temps que j’hésite à me lancer dans la romance historique parce que j’en n’ai jamais lu mais quand je vois le nombre de tomes dans ces sagas qui sont souvent à rallonge, ça me freine tout de suite ahah ! Là 16 tomes c’est beaucoup trop pour moi… Dommage!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s