Throwback Thursday Livresque – Coupable d’insomnie, de book hangover ou troubles divers

TBTL

Lancé par BettieRose Books, ce rendez-vous a pour but de parler chaque semaine d’un roman – et d’un seul – que le thème hebdomadaire nous évoque.

ananas.png

Le thème de cette semaine est :

Coupable d’insomnie, de book hangover ou troubles divers

Voilà un livre qui aura marqué mon été… Un livre dans lequel je me suis plongée corps et âme, et pour lequel j’ai ressenti de fortes émotions contradictoires… Il m’a été très difficile de passer à autre chose une fois la dernière page tournée, et je peux vous assurer que c’est un roman dont on ne sort pas indemne…

Couverture Forbidden

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Ma conclusion sur ce roman :

« Je ne vous parlerai pas de tous ces moments qui m’ont brisé le cœur, de ces pages où mes larmes ont coulé, de ces instants où j’ai dû stopper ma lecture tant j’avais la gorge nouée, ni de cette fin qui m’a détruite. Non, je préfère me souvenir de la beauté de cette histoire, de la justesse poétique de l’écriture de Tabitha Suzuma et de la puissance douloureuse des sentiments de Lochan et de Maya. Forbidden est une ode à l’amour, un cri de deux jeunes adolescents qui rêvaient de vivre heureux, amoureux comme jamais. Car, comment une chose aussi belle que l’amour pourrait-elle être condamnable ?« 

Retrouvez ma chronique ICI.

17 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque – Coupable d’insomnie, de book hangover ou troubles divers

  1. Pingback: Throwback Thursday de Bettie Rose # 36 : Guilty ! – June & Cie

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque #58 : | BettieRose books

  3. C’est la seconde fois que je vois ce livre dans le TBTL.
    Je comprends tout à fait ce choix même si je crois que moi, j’ai eu l’effet inverse : j’ai eu besoin de me réfugier dans un livre doudou pour me réconforter ^^

    Aimé par 1 personne

    • Cela ne m’étonne pas. Moi j’ai vraiment eu du mal à m’en remettre, impossible de commencer un nouveau roman :/
      Je crois que c’est le livre qui m’a le plus marquée sur ce point, j’étais aussi choquée qu’ébahie par la façon dont l’auteur avait retourné tous mes préjugés sur ce roman et me l’avait fait aimer…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s