La griffe du diable – Lara Dearman

Résultat de recherche d'images pour "la griffe du diable lara"

Poursuivie par ses démons, Jennifer Dorey a quitté Londres pour retourner dans sa maison d’enfance avec sa mère, à Guernesey, où elle est devenue reporter au journal local. Elle pensait pouvoir souffler un peu. Elle avait tort.
Quand le cadavre d’une jeune femme s’échoue sur une plage, la journaliste mène sa propre enquête et exhume plusieurs morts similaires qui s’étendent sur une cinquantaine d’années. Plus troublant encore, toutes les victimes avaient sur le bras des marques semblables à un symbole gravé sur un rocher de l’île : les  » griffes du diable « , dont la légende veut qu’elles aient été laissées par Satan lui-même…

Une île si proche de la France et pourtant si méconnue : Découvrez Guernesey, ses habitants, son folklore, ses plages, ses petits meurtres.
Une enquête de Jennifer Dorey au coeur des îles anglo-normandes, pour tous les fans de Peter May.
Bientôt adapté en série TV.


Par Charlène   disney-princesses-tatouage-sexy-pin-up  

Jenny a quitté Londres et décidé de s’installer chez sa mère sur une île proche de la France mais tellement méconnue : Guernesey. Elle va alors faire une découverte macabre sur une plage. En effet, après avoir entendu des cris  celle-ci se rend sur les lieux et découvre une jeune fille blonde, avec des scarifications sur les bras, morte. Les habitants et l’équipe de police du coin ne relèvent pas et pensent à un suicide. Mais Jenny après avoir discuté avec sa mère (qui lui révèle que sa meilleure amie est morte noyée il y a des années) se rend compte que cette affaire est bien plus complexe qu’un décès : un tueur en série se cache sur l’île depuis plusieurs années. Elle va alors rouvrir certains dossiers et faire équipe avec Mickael Gilbert (officier de police) pour résoudre cette affaire. Combiné à cela, un inconnu envoi des lettres de menaces à Jenny.

Pour commencer, un grand merci aux éditions Robert Laffont pour m’avoir fait découvrir ce thriller. J’ai vraiment aimé la plume de Lara Dearman (assez fluide), avec une intrigue bien ficelée. Ainsi, au long de ma lecture je me suis laissée prendre au jeu du détective pour démasquer le coupable. J’ai en vain essayé de trouver le meurtrier… mais j’étais bien loin de la vérité.

Au fil de l’histoire Lara Dearman va alterner les points de vue : celui de Jennifer Dorey, de Michaël et enfin du meurtrier, cassant ainsi la monotonie du roman. On va alors en apprendre plus sur chaque personnage et comprendre ce qui se passe dans leurs têtes.  La description de l’île permet de se mettre dans l’ambiance mystérieuse totalement adaptée à la trame de l’histoire, mais elle m’a aussi amené à faire des recherches sur cette île – https://fr.wikipedia.org/wiki/Guernesey_(%C3%AEle)

Étant à fond dans le livre, je me suis souvent prise à ressentir de la peur pour Jenny, et me suis même demandée pourquoi elle cherchait à s’approcher si près du danger. La fin me laisse perplexe et j’imagine qu’une suite devrait bientôt sortir pour éclairer certaines zones d’ombres sur la vie de Jenny. En effet, qui est l’auteur des lettres de menaces ? Pourquoi est-elle suivie ?!! A découvrir..

En bref, un agréable moment de lecture.


Chronique rédigée par Charlène.

Parution :  16 novembre 2017
Éditions : Robert Laffont
Nombre de pages : 416 pages
Prix : 20 €

3.5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s