La Reine du Tearling, tome 3 : Le sort du Tearling – Erika Johansen

En moins d’un an, Kelsea Glynn est passée de l’adolescente maladroite à la puissante reine. Alors qu’elle est devenue la reine du Tearling, la bornée et visionnaire Kelsea a transformé son royaume. Dans sa quête de justice et pour mettre fin à la corruption, elle s’est fait de nombreux ennemis, notamment la Reine Rouge, sa plus féroce rivale, qui a déclaré la guerre au Tearling.
Pour protéger son peuple de l’invasion, Kelsea fait l’impensable, elle se rend, avec son saphir magique, à l’ennemi, et nomme Massue, son fidèle chef des gardes, régent à sa place. Mais Massue va tout faire pour sauver sa reine, prisonnière de Mortmesne.
Dans cette fin de partie pleine de suspense va se jouer le destin de la reine Kelsea, et du Tearling lui-même.


avis

Le second tome de cette série m’avait surprise, mettant l’accent sur un univers passé que je n’avais pas du tout vu venir. Cela a complètement relancé la construction de l’intrigue et lui a apporté une vraie complexité. Sans surprise, j’étais donc pressée d’en découvrir le dénouement final !

Et quel dénouement ! Je n’avais pas du tout vu cette fin arriver et, si elle me laisse frustrée, j’avoue en aimer la portée. Les choix de Kelsea vont avoir une véritable incidence sur le Tearling, mais ce qui est bien pour son pays est-il tout aussi bien pour la jeune femme ?

Avant d’en arriver là, le début a été un peu long à se mettre en place. Il faut reprendre les jeux de construction narratives, entre passé et présent, et se remettre en tête tous les personnages. C’était un peu délicat, j’avais quelques trous par rapport au tome précédent, et la prise en main a été assez laborieuse au départ.

Mais, très vite, les éléments me sont revenus et j’ai une nouvelle fois profité de la richesse des rebondissements de cette histoire. Encore une fois, je me demandais pourquoi Kelsea avait ces visions du passé, en quoi cela allait pouvoir améliorer sa situation – rapelons-le, Kelsea s’est livrée à la Reine Rouge à la fin du tome précédent… Et si l’histoire de Katie parait un peu au second plan, elle va s’avérer être primordiale pour comprendre les prémices de la construction du Tearling…

Une fois encore, Erika Johansen ne fait pas dans la dentelle et nous offre des scènes difficiles. D’un autre côté, je n’en attendais pas moins étant donné la situation dans laquelle on se retrouve. On en apprend également bien plus, tant sur les personnages de la série que sur le monde tel qu’il est devenu. Tous les rouages s’enclenchent les uns après les autres, jusqu’à nous laisser sur une fin qui m’aura donc complètement achevée…

Pour conclure : j’ai été surprise à chaque tome de cette série. Erika Johansen a construit un univers déstabilisant mais captivant et elle nous fait évoluer dans son monde en prenant un malin plaisir à se jouer de nous. Sincèrement, rares sont les séries qui arrivent autant à me surprendre, de tomes en tomes, et La Reine du Tearling en fait indéniablement partie. Je tourne la dernière page de cette saga avec un vraie pincement au cœur, ébahie et stupéfaite par la maitrise de l’auteur qui m’aura dévastée jusqu’à la toute fin… Magistral !


Parution :  08 novembre 2017
Éditions : JC Lattès
Nombre de pages : 537
Prix : 22 €
5.0

3 réflexions sur “La Reine du Tearling, tome 3 : Le sort du Tearling – Erika Johansen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s