Slaves, tome 1 : Vie humaine – Amhéliie

Couverture Slaves, tome 1 : Vie humaine

Le monde a changé, les humains sont devenus des esclaves. La Terre entière est dirigée par une Race supérieure, plus démoniaque : les vampires.
Faith est une humaine, elle a connu le changement de ce monde et a grandi dans cette époque sombre. Arrivée à l’âge adulte, après des années de fuite, elle est attrapée et vendue comme esclave à un vampire très riche, dont les intentions restent mystérieuses.
Très vite, Faith prend conscience du milieu dans lequel elle va désormais vivre.
Si elle pensait que les vampires étaient des êtres malveillants, côtoyer ceux qui appartiennent au monde de la politique, ne fait que confirmer son impression.
Mais la surprise n’épargne personne.
En effet, si l’humaine préfère mettre tous ces « suceurs » dans le même sac, un certain vampire pourrait peut-être la faire changer d’avis…
Mais Faith est bien loin d’imaginer l’onde de choc que va déclencher son apparition, les secrets que cachent ces hommes dotés de crocs, leur ambition ainsi que les sentiments qui vont naître, dans cette nouvelle vie.
Mais n’oublions pas que les apparences sont trompeuses.


avis

Le résumé de cette série m’avait toujours intriguée, j’ai donc profité du calme de la période de décembre pour partir à la découverte de ce premier tome…

L’histoire prend place dans un monde où les vampires ont fait un coup d’état. Depuis, le Soleil ne s’est plus jamais levé ; les sangs-froid ont pris possession du pouvoir et ont asservi la race humaine. Les femmes, surtout, sont à leur entière disposition en tant qu’esclave de sang, esclave sexuelle ou compagne.. Il faut dire que ce n’est pas parce que les vampires sont des êtres froids qu’ils n’ont pas le sang chaud, bien au contraire, l’acte sexuel les rend plus vivants et vibrants que jamais…

Faith a réussi à leur échapper depuis plus de quinze ans et survit au jour le jour dans ce monde qui n’est plus celui qu’elle a toujours connu. Mais, sa chance a tourné et elle a fini par être capturée. Mise aux enchères, elle va être achetée par un riche vampire… Elle va alors découvrir le monde tel qu’il est devenu dans sa nouvelle condition, et va une nouvelle fois devoir survivre…

J’avoue que cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une histoire de vampire, de la bit-lit pure et dure. Et j’ai beaucoup aimé l’univers mis en place ici, sombre, noir et incertain. Au-delà de l’aspect race dominante / race soumise, il y a un vrai jeu de pouvoir avec une tension politique quasiment omniprésente. Et c’est vraiment le gros point fort de l’histoire.

Concernant l’histoire en elle-même, j’ai eu du mal durant la première partie, assez violente et plutôt trash. Mais un imprévu va améliorer la situation, et heureusement puisque, à partir de ce moment là, je me suis vraiment plongée dans le récit, bien plus doux. J’ai ainsi pu profiter du reste de l’ambiance et des autres personnages.

Pour le reste, malgré tout, j’ai eu beaucoup de mal avec l’héroïne. En fait, je n’arrive absolument pas à comprendre son attitude, ses paroles étant parfois incohérentes avec les pensées qu’elle nous livre. Elle grogne (beaucoup), crie (souvent) et pleure (fréquemment). Pourtant, elle veut à tout prix qu’on la considère comme une femme forte, indépendante, une dure à cuire qui n’a besoin ni de rien ni de personne… Bref, ses actions sont en totale contradiction avec ses pensées et, sur ce point, je suis donc beaucoup plus mitigée…

Pour conclure : ce fut un régal de replonger dans un univers de bit-lit. J’ai beaucoup aimé la construction de cet univers et j’ai vraiment apprécié le monde politique que l’on y découvre, plein de mystères et de non-dits. L’héroïne m’aura par contre beaucoup moins convaincue, et je ne sais pas encore si je continuerai la série à cause d’elle. Même si, ayant lu l’auteur dans d’autres histoires, je sais que son style s’est grandement amélioré depuis ce roman qui fait parti de ses premiers écrits. Et la fin est très bien amenée et, sincèrement, j’ai bien envie de voir ce que l’auteur nous réserve…!


Parution :  02 avril 2014
Éditions : Autoédition
Nombre de pages : 537
Prix : 17 € (broché) – 4 € (numérique)
3.5

8 réflexions sur “Slaves, tome 1 : Vie humaine – Amhéliie

  1. Alors, je ne connaissais pas du tout l’autrice, mais je suis désormais très curieuse de découvrir ses œuvres et de voir comment sa plume va évoluer. Cela fait longtemps que je n’ai pas lu de bit-lit et cet univers de tension politique m’intrigue vraiment beaucoup. Bon, l’héroïne risque de m’agacer fortement, vu la description que tu en fais, mais je suis prête à en passer par là pour cette lecture qui s’annonce assez prometteuse.

    Aimé par 1 personne

    • Après je me suis pas mal renseignée, et apparemment cela s’améliore avec les tomes. Après, pour avoir lu des oeuvres plus récentes de cette auteur, je suis vraiment tombée amoureuse de sa plume, même si c’est moins évident avec ce tome. Pour autant, il n’y a rien de choquant non plus, si ce n’est cette héroïne 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s