Fallen Crest, tome 1 : High – Tijan

Couverture Fallen crest, tome 1

La vie de Samantha s’effondre le jour où, en rentrant de cours, elle trouve sa mère en train de faire ses cartons. Elle a décidé de quitter son père, leur petite ville, et pire que tout ! Emménager chez James Kade, un mystérieux industriel millionnaire. C’est sont les stars de leur école, Fallen Crest High. Ils sont également indomptables… et terriblement sexy. La vie de Sam risque bien de n’être plus jamais comme avant. Mais peut-être que le changement est une bonne chose, après tout…


avis

Lors de la parution de Toi + Moi + Lui, je suis complètement tombée sous le charme de l’histoire de Tijan. Alors, quand elle a annoncé, lors de sa venue sur Strasbourg, la parution prochaine d’une autre de ses séries, j’étais impatiente de la retrouver à nouveau.

Mais la magie n’a pas du tout opéré avec ce premier tome. Bien au contraire, ce roman sera surement une de mes pires lectures de l’année. Pourtant, sur le papier, cette série regroupait la plupart des thématiques que j’affectionne particulièrement : relation interdite entre futur demi-frère et sœur, famille reconstituée, guerre entre deux lycées… Mais je suis complètement passée à côté de ce roman.

En fait, j’avais l’impression d’être dans un gros WTF ; un mélange de tout ce qui m’avait énervée dans DIMILY, PhonePlay, My Dilemma is you et j’en passe… Ce genre de roman où tout le monde s’arrache l’héroïne alors que je n’arrivais pas du tout à comprendre ce qui la rendait si exceptionnelle à leurs yeux.

D’ailleurs, parlons-en de cette Sam. Franchement, dès le départ j’avais l’impression qu’elle était complètement à côté de la plaque. Ses réactions sont complètement ahurissantes et incohérentes avec la réalité.. Bref, je n’ai fait qu’halluciner devant sa façon de penser et d’analyser les choses qui me paraissaient totalement inconcevables.

A côté de ça, l’histoire m’a fait penser à une sorte de Feux de l’amour version lycéens : tout le monde connait tout le monde, tout le monde couche avec tout le monde, et même les adultes s’échangent leurs compagnons… Adultère et tromperie sont les maitre mots de cette intrigue ; faut dire que le monde est siiiii petit dans cette ville. (je suis légèrement ironique, mais, franchement, c’est complètement tiré par les cheveux les liens entre tous les personnages.).

Et je ne vous parlerai pas de ces adultes qui auraient bien besoin de consulter des psys tant ils agissent comme des gamins pourris gâtés, ni de ses lycéens qui n’ont l’air d’avoir jamais cours puisque les trois quarts de l’histoire se passe dans de multiples soirées, où on ne fait que boire et baiser (on en parle de ces ados qui partent sur un coup de tête faire la fête dans un chalet à plusieurs heures de route, en pleine nuit, et sans qu’un seul parent se manifeste ?). Sérieusement, on est à fond dans le fantasme rêvé des lycéens tout puissants.. A un tel point que je me demandais vraiment à quoi servaient les parents dans ce roman. Quoique, finalement, quand on voit ces derniers…

Bref, une héroïne complètement déphasée, une intrigue tirée par les cheveux et des personnages à mille lieux de la réalité… Voilà qui résume parfaitement ce roman, et aussi ma grosse déception. Alors, je ne sais pas si c’est parce que c’était le premier roman de l’auteur, mais je n’ai pas du tout retrouvé ce qui m’avait tant plus dans Toi + Moi + Lui. Je vais donc m’empresser d’oublier cette mauvaise expérience.


Parution :  11 janvier 2018
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 482
Prix : 17 €
2.0

14 réflexions sur “Fallen Crest, tome 1 : High – Tijan

  1. Voilà maintenant que le livre est lu, je peux venir m’épancher ici… Le résumé ne nous prépare pas du tout mais alors pas du tout à la déchéance de ce roman… Je n’ai même pas voulu comparer ce récit avec Gossip Girl car franchement je n’ai pas vraiment vu la similarité. Là tout était disproportionné, une surenchère de coucherie, de mensonges et pire de tout de la méchanceté et du harcèlement… Les coucheries passent encore, si ils ont le feu aux fesses, mais l’infidélité ça passe pas chez moi, peut importe les circonstance… Ce roman banalise tous les travers de la société et c’est dommage car il suffisait d’en faire moins, de nous donner des traits de caractères plus riches et un soupçon de lumière dans la dureté de l’histoire… mais à priori il plaira de toute manière, mais je trouve cela dommage de devoir aller dans l’extrême pour faire le buzz.

    Aimé par 1 personne

    • Comme je te le disais, pour moi tout est trop dans la surenchère, dans l’irréalisme le plus complet. Et c’est là où je n’ai pas pu accrocher, ni même valider cette histoire. Même en essayant de le prendre au second degré, l’histoire m’a plus énervée qu’autre chose.
      Je pense aussi que ce livre rencontrera son public, je pense qu’avec lui c’est tout ou rien. On verra bien 🙂

      J'aime

    • Disons que la note n’est pas représentative, c’est son commentaire qui est important (une étoile = abandon. Là je suis quand même allée jusqu’au bout pour voir si ça s’améliore !)
      Après, les gouts et les couleurs ça ne se discute pas, il y aura forcément des lecteurs qui apprécieront ce livre. Mais je n’en ferais pas partie en tout cas 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s