54 minutes – Marieke Nijkamp

Couverture 54 minutes

Opportunity School, Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule.

Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Tous ont un lien avec Tyler : Claire, son ex-petite amie, Autumn, sa propre sœur, Sylvia, la petite amie d’Autumn et le frère de celle-ci, Thomas.

Cinquante-quatre minutes pendant lesquelles Tyler force ses otages terrorisés à l’écouter se plaindre. Il n’a jamais été aimé, ni par sa petite amie Claire, ni par son père violent et alcoolique, et encore moins par sa sœur Autumn, à laquelle il ne pardonne pas de vouloir partir à New York pour être danseuse.

Mais loin d’être une victime, Tyler est avant tout un psychopathe, qui assassine trente-neuf personnes.


avis

A la découverte de ce roman, j’étais empressée de le découvrir étant donné sa thématique qui nous plonge dans la dure et tragique réalité des fusillades américaines bien trop communes dans les écoles et lycées là-bas.

54 minutes, c’est donc le récit d’une journée au lycée Opportunity, avec ces lycéens ayant chacun la vie devant eux : une vie faite d’histoire et d’espoirs. Mais tout cela va voler en éclat quand un de leur camarade, Tyler, va décider de se venger de ses camarades et de passer à l’acte

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire étant donné que celle-ci nous est narrée par plusieurs narrateurs, chacun ayant une position et une vision différente de ce qu’il va se passer. Certains vont être au cœur de l’attaque tandis que d’autres en seront plus spectateurs. Pourtant, impossible de ne pas se sentir touché, effrayé quand on comprend à notre tour ce qu’il va se passer, et le pourquoi du comment d’un tel massacre.

A l’instar des personnages, on saisit petit à petit l’horreur de la chose. Il y aura des morts, toutes plus injustes les unes que les autres et, malheureusement, pas de super-héros pour leur porter secours.

Je reste quand même un peu sur ma faim, car j’ai l’impression que l’auteur est restée volontairement en retrait de l’histoire et qu’elle nous raconte tout cela d’une façon assez détachée, comme pour s’en protéger. J’aurais aimé un peu plus de profondeur, surtout dans l’aspect psychologique, pour mieux aborder cette histoire.

Mais, dans tous les cas, 54 minutes reste un récit touchant et poignant, rempli d’injustice mais aussi de beaucoup d’espoir malgré la dureté du thème abordé.


Parution :  02 novembre 2017
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 304
Prix : 15.90 €
4.0

12 réflexions sur “54 minutes – Marieke Nijkamp

  1. Ah ben moi j’ai été complètement immergée dans le roman, j’ai eu la chaire de poule à chaque coup de feu, pour moi c’est un coup de coeur mais je comprends ton ressenti, c’est vrai que c’est livré assez froidement mais pour ma part c’est pour ça que j’ai adhéré totalement ^^

    Aimé par 1 personne

    • Ca reste une thematique forte et le livre est interessant à lire. Après je comprends que l’auteur soit restée détachée, elle raconte l’histoire de façon extérieure.. il faut « vivre » ce genre de tragédie pour apporter la profondeur qu’il manque 😉

      J'aime

  2. Globalement, ton avis rejoint ceux que j’ai pu lire. Je voulais absolument ce roman, mais j’ai peur qu’il me manque quelque chose aussi. Pas que je veuille d’un roman voyeuriste mais peut-être moins de ce « détachement » ou de cette « distance » que vous évoquez tous.

    Aimé par 1 personne

    • Après je ne me suis pas interessée à la bio de l’auteur, mais je pense qu’il faut vraiment avoir traversé ce genre de tragédie pour mieux en restituer le coté psychologique. ça reste une très bonne lecture, bien amené, qui nous fait comprendre toute l’injuste de ces actes menés par des personnes qui s’approprient la vie de leurs camarades 😦

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s