L’épée et le lys – Margaret Moore

Couverture L'épée et le lys

Quand, au décès de son père, Lady Mathilde hérite du château d’Ecclesford, elle sait qu’elle vient de se faire un ennemi mortel. En effet, son cousin Roald de Sayres, auquel la lie un inavouable secret de famille, lui conteste la légitimité de cet héritage et menace d’assiéger la citadelle. Une fois maître en la place, il forcera les villageois à lui prêter allégeance, puis fera enfermer Mathilde au couvent et déshonorera sa sœur, la fragile Giselle. Pour éviter ce sort funeste, Mathilde sait qu’elle n’a pas le choix. Vite, très vite, il lui faut trouver un homme capable de défendre Ecclesford. Et, dans toute la région, il n’existe qu’un guerrier assez redoutable pour relever pareil défi : Sir Henry d’Alton, un chevalier normand sans terre que l’on dit aussi conquérant sur le champ de bataille que dans le lit des dames……


avis

J’aime de temps à autre retourner à mes premiers amours : la romance historique. Mais cela faisait un moment que je ne m’étais pas laissée séduire par une histoire médiévale, à base de chevalier et de demoiselles en détresse. Ce roman m’a donc immédiatement séduite dès son résumé, et je suis partie à la découverte de l’histoire de Lady Mathilde et de Sir Henry d’Alton.

Pour l’intrigue et le décor, je me suis aisément laissée convertir. A une époque où la femme n’est cantonnée qu’à son rôle maternel, bonne pour porter des enfants et gérer une maison, les sœurs d’Ecclesford doivent littéralement se battre pour conserver l’héritage que leur a laissé leur père. En effet, à sa mort, ce dernier à modifier son testament au détriment de son neveu, laissant le château et ses terres à ses filles. Malheureusement, Roald, le neveu en question, ne compte pas l’entendre de cette oreille et va tenter de faire valoir ses droits d’unique héritier mâle, et par la force s’il le faut.

Les sœurs d’Ecclesford vont ainsi chercher la protection d’un chevalier, et qui de mieux que Sir Henry d’Alton, dont les amis et la famille sont haut placés, pour les aider à se défendre ? C’est ce que va se dire Mathilde quand elle va aller requérir l’appui de ce dernier. Le reste de l’intrigue reste assez prévisible, mais j’ai quand même été vraiment séduite par tout le cadre et l’ambiance de ce roman : Margaret Moore arrive parfaitement à nous transporter dans cette époque moyenâgeuse. Je reste plus mitigée par les personnages.

Si le chevalier m’a assez convaincue, c’est au niveau de l’héroïne que je suis restée impassible. A vrai dire, elle n’a pas vraiment su me faire vibrer, à être indécise et à agir de façon irréfléchie – pour ne pas dire stupide par moment. Et, malheureusement, cela m’a empêché de m’attacher à elle et de me sentir concernée par ses problèmes… Mais L’épée et le Lys reste une romance médiévale agréable à découvrir pour son esprit chevaleresque et son décor assez réussis.


Parution :  01 janvier 2018
Éditions : Harlequin
Nombre de pages : 375
Prix : 7.90 €
3.5

4 réflexions sur “L’épée et le lys – Margaret Moore

  1. J’aime aussi beaucoup la romance historique mais j’en lis moins qu’avant. De cette époque alors là ça fait encore plus longtemps ^^
    Il n’y qu’une saga que je lis direct que les tomes sont en VF c’est Les fantômes de Maiden Lane de Elizabeth Hoyt sinon plein dans la pal mais bon ce sera plus tard 😅

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s