Fucking Love, tome 1 : For play – Amheliie

Couverture Fucking love, tome 1 : For play

Bienvenue dans l’univers du porno gay.
Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.
Jaxson Howard est un acteur célèbre. Hétéro, adepte du « Gay for Play », c’est une star reconnue dans son milieu. Père d’une petite fille, l’homme jongle entre son métier tabou et sa vie de famille compliquée, faite de choix et de sacrifices.
Quand son partenaire de films décide de mettre brusquement un terme à sa carrière, le label se retrouve dans une position délicate pour leurs affaires. Ils n’ont pas d’autre choix que de lancer un casting pour lui trouver un remplaçant. Ouvrant les portes de la franchise à des inconnus qui ne font pas partis de leur rang. Personne n’avait prévu qu’en une rencontre, une alchimie étrange et dangereuse s’installerait lorsque Dereck Cole pénétrait les lieux. Ce dernier est connu pour ses performances toutes aussi impressionnantes les unes que les autres dans le milieu du porno. Ouvertement gay, la star tatouée est sans limites. Habitué aux productions trash dans ses anciens labels, son contrat chez FUCKING BOYS en surprend plus d’un. Quelles sont les raisons de son arrivée ? Pourtant, malgré des questions restées sans réponses, Jax et Dereck vont se retrouver dans un partenariat flirtant entre professionnalisme et intimité. Alors qu’ils vont apprendre à se connaitre, la fiction menace de devenir leur réalité… Vont-ils résister ou succomber ?


avis

Je continue ma découverte de la romance M/M avec cette nouveauté qui nous plonge dans l’univers pornographique gay. Autant vous prévenir immédiatement :  il va faire chaud, très chaud, et certaines scènes risquent de provoquer une véritable combustion spontanée !

Amhéliie aborde ici un univers presque tabou, mais elle le fait avec sensualité, émotion, humour et amour. Encore une fois, ce qui me marque dans une histoire de cette auteur, c’est la façon dont elle développe son univers, la façon dont ce dernier prend vie sous nos yeux avec un réalisme affolant. Et, sincèrement, étant donné la thématique, j’étais quand même assez sceptique au départ. Mais tout est fait pour rassurer le lecteur, le prendre en main et lui faire découvrir l’art et la beauté qui peut se cacher derrière ce monde si décrié.

Les personnages sont tout aussi hauts en couleurs et recèlent de multiples facettes. Rien que le héros, Jax, est un papa qui élève seul sa fille tout en lui cachant qu’il est également acteur porno gay. Une dualité qui le bouffe mais qui lui est nécessaire pour protéger sa fille de tout cela. Surtout qu’il ne joue exclusivement que des rôles gays, alors que lui même est hétéro à cent pour cent.

Toute l’histoire se base sur ce mot : jouer. Les acteurs porno restent des acteurs et ne font que jouer devant les caméras le rôle qui est le leur. Même si les scènes ne sont pas scénarisées, ils en connaissent les grandes lignes et savent parfaitement ce que l’on attend d’eux. C’est un travail comme un autre, et ils se doivent de jouer leur personnage tel qu’on leur demande. Mais, quand les sentiments entrent en compte, comment savoir que le jeu est devenu réalité ?

L’arrivée de Dereck va chambouler Jax. Recruté pour être son nouveau partenaire exclusif, Dereck cache bien des secrets sur son passé. Mais Jax va découvrir en lui un ami, une écoute qui le comprend et qui va être là pour lui. Et c’est magnifique de voir le naturel avec lequel leur relation amicale va se construire, avant de devenir bien plus forte encore.

Les héros sont attachants, l’histoire addictive, et l’ambiance nous donne un écrin plus que torride à tout cela. Et pourtant, cela reste beau, tendre et passionné, et c’est avec plaisir que j’ai observé ces deux hommes se percuter pour mieux chambouler leurs vies respectives. L’intrigue, quant à elle, nous pousse dans un univers et ses extrêmes. J’ai déjà hâte de tenir la suite entre mes mains !


Parution :  14 janvier 2018
Éditions : Autoédition
Nombre de pages : 418
Prix : 5 € (ebook) – 14 € (papier)
4.5

5 réflexions sur “Fucking Love, tome 1 : For play – Amheliie

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #145 | Alice Neverland

    • Amhéliie a une façon de décrire les relations entre les personnages que c’est ce qui fait vraiment la beauté de l’histoire. Après, je comprends que le monde du porno gay déstabilise, moi même je ne savais pas trop ce que j’allais découvrir. Mais j’ai trouvé là aussi que c’était traité avec un certain sens artistique 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s