Warcross, tome 1 – Marie Lu

Couverture Warcross, tome 1

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable
jamais inventé : Warcross. Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…


avis

Lors de ma découverte de Marie Lu avec Young Elites, je n’avais pas été très convaincue par son histoire, ni par son style. Du coup, c’est un peu incertaine que je me suis lancée dans cette nouvelle histoire. Mais j’avais tellement entendu parler de ce livre, qui a caracolé en tête des ventes lors de sa sortie VO, que j’étais vraiment désireuse de me refaire un avis sur cette auteur.

Immédiatement, je suis entrée dans l’histoire, et dans le quotidien d’Emika. Emi est une jeune femme qui a du apprendre à survivre seule et par ses propres moyens dans la ville de New-York. Serveuse, mais aussi chasseuse de prime, les rues de la ville sont son terrain de chasse et elle les parcourt à la recherche de criminels. Le tout dans un cadre assez futuriste, dans lequel les lunettes NeuroLink sont devenus la norme technologique.

En effet, ces lunettes permettent de superposer des effets spéciaux d’un monde virtuel, Warcross, sur le monde réel. Les personnes peuvent également créer leur avatar et accéder ainsi à de nombreuses spécificités. Mais, Warcross, c’est aussi un jeu vidéo international dans lequel des millions de joueurs s’affrontent. Et, par le plus grand des hasard, Emi va se retrouver mêlée aux meilleurs d’entre eux.

Il est très difficile de vous décrire précisément Warcross sans trop vous en dévoiler non plus. Mais, si j’avais peur au départ que l’auteur me perde dans trop de spécificités technologiques, je vous avouerai que j’ai été complètement séduite par la façon intelligente et naturelle avec laquelle elle nous plonge dans ce futur peut être pas si lointain. On apprend à découvrir ce monde, à l’apprivoiser en même temps qu’Emi. Car, si cette dernière y a grandi, son personnage possède le recul nécessaire pour garder les pieds ancrés dans la réalité.

C’est le plus gros danger de Warcross : préférer ce monde virtuel au monde réel. Et pourtant, nombreux sont ceux qui font le choix de « vivre » dans l’irréalité. Un aspect qu’Emika ne comprend pas, même si cette dernière est un vrai génie de l’informatique. C’est son côté très terre-à-terre qui m’a immédiatement séduite dans cet univers où les possibilités sont infinies. Emika est très touchante, très attachante, et Marie Lu explore avec une infinie délicatesse sa personnalité. Emi va apprendre petit à petit à s’ouvrir aux autres, à leur faire confiance, elle, la jeune fille solitaire qui n’a toujours pu compter que sur elle-même.

Quant à l’intrigue, l’auteur nous régale de mystères et de rebondissements. On ne sait pas comment tout cela va finir, et on observe Emika recueillir indices après indices. J’ai vraiment aimé la façon dont ce roman nous fait nous poser de nombreuses questions éthiques sur cet univers, sans pour autant nous en apporter des réponses claires. Le lecteur est libre d’adhérer ou non à l’univers proposé, et c’est avec une réelle intelligence que Marie Lu nous donne les clés pour comprendre son monde et ses enjeux.

Pour conclure : vous dire à quel point j’ai aimé ce livre est encore loin de la vérité. J’ai autant adoré l’univers que les personnages ou encore l’intrigue. Marie Lu nous plonge dans un univers futuriste pas si lointain et nous offre une histoire addictive et originale. Je me suis régalée, et j’attends déjà la suite avec impatience !


Parution :  04 janvier 2018
Éditions : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 416
Prix : 18.50 €
pcc

18 réflexions sur “Warcross, tome 1 – Marie Lu

  1. Pingback: Mon vide grenier livresque #30 – La Booktillaise

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque – Week-end ou break | Alice Neverland

  3. Pingback: Throwback Thursday Livresque – Addiction | Alice Neverland

  4. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #145 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s