La brûlure du chocolat – Barbara Abel

Zoé Letellier est une jeune écrivaine dont le succès dépasse les frontières. Tout le monde se retourne sur elle dans la rue, lit sa vie dans les magazines, bref tout le monde la connaît sauf… elle ! Car depuis qu’elle a perdu la mémoire après un mystérieux choc émotionnel, elle est non seulement incapable de savoir qui elle est, comment elle s’appelle, où elle habite, mais aussi d’envoyer son très attendu nouveau manuscrit à son éditrice ou, accessoirement, d’éprouver le moindre sentiment pour le garçon qu’elle doit épouser… à la fin de la semaine ! Aidée de ses proches, notre héroïne s’attelle à la quête de toute une vie : apprendre en quelques jours qui elle est, ce qu’elle veut vraiment, et ce qu’elle aimerait changer de l’ancienne Zoé. Seulement voilà, entre ce que lui disent les uns et ce que lui taisent les autres, pas facile de s’y retrouver. D’ailleurs, ont-ils réellement tous intérêt à ce qu’elle recouvre la mémoire ? Une jolie leçon de vie à suivre à une époque où tellement de gens cherchent à faire le point. Et si la meilleure solution était de devenir amnésique ?


Par Marine 

J’ai sorti ce livre qui traîne depuis très, très, longtemps dans ma pile mais j’avais envie d’une lecture simple et sans prise de tête. Pari réussi. 
 
L’histoire est celle de Zoé Letellier, jeune auteure à succès. Son récit débute dans un hôpital car Zoé a fait un malaise à la suite d’un trop gros choc émotionnel. Elle se réveille avec un couple à ses côtés, des gens qui lui semblent familiers mais qu’elle n’arrive pas à remettre et qui se révèlent être ses parents. Une fois le moment de joie de voir leur fille de nouveau réveillée, vient le moment de déchanter en apprenant son amnésie. Une amnésie très mal venue étant donné que d’ici la fin de la semaine Zoé doit dire « oui » à son fiancé Julien… Fiancé dont elle n’a plus aucun souvenir… Comment dire oui à un inconnu ? La seule solution : retrouver sa mémoire avant la fin de la semaine ! 

Le roman est centré sur Zoé et sur son parcours pour retrouver la mémoire au plus vite. Ses proches vont tout faire pour lui rappeler les souvenirs qu’ils ont partagés. Mais finalement chacun tournera les événements à sa sauce, ajoutant des détails ou au contraire en omettant quelques petits passages qui les arrangent bien. 
Elle va devoir démêler le vrai du faux afin de savoir quel choc émotionnel a bien pu pousser son subconscient à se mettre en pause à quelques jours du plus beau jour de sa vie. 
 
L’histoire en elle-même est plutôt agréable, mais elle n’est pas régulière, j’ai beaucoup souri au début quand Zoé se réveille, son anecdote pour trouver son prénom, la recherche de son mot de passe d’ordinateur, et puis après, c’est bien trop sérieux à mon goût. Quasiment tout les personnages sont secondaires et c’est bien dommage. Julien, qui est quand même le second concerné, ne l’aide pas une fois en même temps vu le peu d’apparition qu’il fait… Il est quasiment inexistant, tout comme ses parents très présents au réveil de leur fille et ensuite : disparition, ils réapparaissent de temps en temps et c’est tout. Bref je ne me suis attachée à aucun personnage car même Zoé est dénudée de sentiments je trouve… 
 
Sinon la lecture en elle même est plutôt sympa, les chapitres s’enchaînent à tour de rôle entre présent et souvenirs racontés par les proches et petit à petit les morceaux s’emboîtent pour que Zoé puisse reprendre là où elle en était avant son malaise et nous permettre de connaître le fin mot de l’histoire et on ne va pas se mentir à la fin on comprend qu’elle ait voulu tout oublier.
 
En conclusion, c’est une trame prometteuse mais que j’ai trouvé un peu brouillon. J’aurais voulu connaître un peu plus les personnages qui malheureusement sont tous très fades et très peu présents… La romance est quasiment inexistante même une fois certains souvenirs revenus. En bref, une lecture agréable mais sans plus.


Chronique rédigée par Marine

Parution : 14 octobre 2010
Éditions : Fleuve Editions
Nombre de pages : 324 pages
Prix : 18,90€

2.5

Une réflexion sur “La brûlure du chocolat – Barbara Abel

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #146 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s